Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

La région réintègre le projet de déviation (Meaux-Trilport)

le Mer 30 Oct 2013, 13:24
source > LeParisien.fr

La région réintègre le projet de déviation
par valentine Rousseau - Publié le 23.10.2013

Belle surprise pour tous ceux qui traversent chaque jour Trilport aux heures de pointe. La déviation de la D603 (ex N3), a été réintégrée vendredi au schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif). Ce document d’urbanisme planifie les grands aménagements et axes routiers majeurs de la région jusqu’en 2030. Au printemps, le conseil régional avait présenté son projet de Sdrif aux communes.

Le maire de Trilport, Jean-Michel Morer (PS), avait découvert stupéfait que la déviation avait disparu du document d’urbanisme. Il a lancé en avril une pétition, fait coller des affiches dans la ville : « La déviation, c’est aussi votre affaire », ouvert un site Internet pour collecter un maximum de signatures réclamant sa réinscription au Sdrif.

« Le Grand Paris est un gros aspirateur de subventions qui impose des choix préjudiciables à la grande couronne », regrettait Jean-Michel Morer, aujourd’hui ravi de ce revirement. En mai, il avait déposé la pétition riche de 1400 signatures au conseil régional.

Vendredi, en séance plénière du conseil régional, Alain Amedro, vice-président en charge de l’aménagement, a acté le retour de la déviation, dont « la réalisation permettra de faciliter les circulations et d’améliorer la qualité de vie des riverains ». Brigitte Eude, membre de la commission d’aménagement du territoire, a poussé en faveur de cet amendement : « La commune de Trilport est traversée par 30 000 véhicules chaque jour, coupée en deux par cet axe, alors qu’elle s’engage dans des écoconstructions. Ce n’est pas normal. Nous savons aussi que de plus en plus de Franciliens s’éloignent de Paris pour se loger. »

Le président du Pays de Meaux, Jean-François Copé (UMP), se félicite de ce revirement : « Il s’agit d’une décision de bon sens qui récompense la mobilisation de tous les acteurs de ce dossier. » Gérard Troublé, habitant de Trilport, avait signé la pétition, sans trop y croire : « C’est une bonne nouvelle! Il faut jusqu’à vingt minutes pour traverser la ville à 17 heures. On ose espérer maintenant que les financements se débloquent. » La facture de ce contournement était estimée à 50 millions d’euros lors des études de 2007.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum