Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Un pôle de Santé rue Madame Dassy

le Ven 20 Sep 2013, 13:47
L'ancienne école du Marché, fermée depuis l'ouverture du Groupe scolaire Luxembourg, et promise dans un premier temps à la démolition pour faire place à un projet immobilier de logement, va finalement être réhabilitée pour accueillir une dizaine de cabinets médicaux.

----------

> article repris du Parisien.fr


Un pôle de santé pour attirer les médecins
par Valentine Rousseau - Publié le 10.09.2013
Angle quai Sadi-Carnot-rue Madame-Dassy, hier. L’ancienne école abritera entre six et dix cabinets dédiés en priorité aux généralistes. | (LP/V.R.)

La pénurie de médecins ne touche pas seulement les zones rurales de Seine-et-Marne. Aujourd’hui, certains généralistes de Meaux, aux agendas encombrés, ne prennent plus de nouveaux patients. Lors de sa conférence de presse de rentrée, vendredi, le maire Jean-François Copé (UMP) a annoncé la création d’un pôle de santé, dans l’ancienne école du Marché. Une idée de Christian Allard, médecin et maire adjoint : « Il faudrait quasiment le double de médecins pour satisfaire les besoins. »

Ce pôle de santé comprendra entre six et dix cabinets de 20 à 30 m2. L’ancienne cour d’école sera aménagée en parking pour les véhicules de secours et les voitures des médecins. Une salle de repos et de repas sera également prévue dans cet espace de 180 m2.


83 000 habitants et un seul dermatologue

Meaux compte aujourd’hui 28 médecins généralistes pour une population de 52000 habitants. « Il y en avait 50 il y a sept ans », compare Christian Allard. Les trois-quarts des médecins partagent des cabinets avec des collègues. Si l’idée de cette maison de santé est séduisante, le plus compliqué sera de la remplir, puisque la densité de médecins par habitant en Seine-et-Marne est inférieure de 24% à la moyenne nationale. Le département se situe au 88e rang sur 96 en France dans ce domaine.

Marc Risbourg, 61 ans, est médecin dans le quartier du Marché : « Il y a plus de dix ans, nous avions demandé à M. Copé de créer un pôle de santé. Il nous avait répondu que nous étions des médecins libéraux et que c’était à nous de nous débrouiller. Je suis donc favorable à cette idée, mais le gros problème sera d’attirer les généralistes. Regrouper plusieurs cabinets permettrait de partager les frais de secrétariat. » Tout comme les charges fixes, le coût du ménage et coordonner les congés.

La ville acceptera dans cette maison de santé des libéraux désireux d’intégrer un cabinet aux normes d’accès handicapés. Mais les transferts ne résoudront pas la pénurie de médecins. Et quid des autres professions? Actuellement, les 83000 habitants du Pays de Meaux sont obligés d’aller à Esbly, Dammartin ou Claye-Souilly pour consulter un dermatologue. Ils étaient cinq il y a deux ans, il n’en reste qu’un, qui ne peut plus prendre de nouveaux patients. Même constat alarmant pour l’allergologue. Et les rendez-vous d’ophtalmologiste se prennent quatre mois à l’avance. « Ce pôle de santé est prévu en priorité pour les généralistes mais sera accessible à d’autres professions », souligne Christian Allard. La ville envisage aussi la création d’une maison du diabète à Beauval.

Jeudi, de jeunes médecins sont invités au conseil général, à Melun, pour découvrir les 60 projets de santé et les coups de pouce proposés par les collectivités seine-et-marnaises. La première opération séduction il y a un an avait permis à plusieurs communes comme Pamfou ou Compans de combler leurs besoins.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un pôle de Santé rue Madame Dassy

le Sam 21 Sep 2013, 12:33
L'idée est bonne et même nécessaire vu l'augmentation de la population meldoise.

Mais pourquoi ce choix du quartier du marché, d'une part pas trop mal loti en terme de cabinets médicaux ou centre dentaire et d'autre part complètement saturé coté circulation et stationnement ; la Ville ne sait que faire de ces locaux, alors hop...

Monsieur Allard n'a pas du visiter la commune depuis longtemps en dehors de quelques "pince-fesses" officiels, il faudrait lui dire que Meaux s'est rénové et qu'il y a de nouveaux quartiers qui eux sont réellement des déserts médicaux même si parcourir 3 kilomètres peut paraitre dérisoire, sans transport avec un gamin qui convulse à 40°, il faut oser.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Un pôle de Santé rue Madame Dassy

le Dim 22 Sep 2013, 14:04
Utopia a écrit:la Ville ne sait que faire de ces locaux, alors hop...
[...] il faudrait lui dire que Meaux s'est rénové et qu'il y a de nouveaux quartiers qui eux sont réellement des déserts médicaux.
Il y a sans doute de ça, très certainement.

Pourquoi avoir choisi l'ancienne école du Marché, alors qu'on peut sans doute faire mieux en terme d'accessibilité (la rue Dassy, et les places de stationnement autour c'est quand même pas ce qu'il y a de mieux) ? Parce que les locaux sont vides depuis longtemps, disponibles, et adaptables a ce genre d'activité.

D'autres lieux pourraient accueillir ce genre de structures. On pourrait en construire aussi.

La ville a quand même un problème avec son patrimoine bâtit, neuf et ancien, et l'utilité qu'elle en fait. Qu'il s'agisse de locaux commerciaux (comme ceux préemptés près de la cathédrale et toujours pas attribués, ou ceux qu'elle met a disposition des associations, des clubs du troisième âge et autre kiosques de la découverte...), de bâtiments patrimoniaux à valeur historique (la chapelle marquelet, ou la chappelle art déco... voir même le palais épiscopale), de locaux techniques (les anciens ateliers), les bureaux...
Certains locaux devraient êtres utilisés autrement, d'autres devraient être cédés ou revendus, et parfois la ville devraient préemptés (et elle a raté une occasion avec l'ancienne sous-préfecture)... C'est sans doute plus facile à dire qu'à faire. Il y a eu des mauvais choix (la dotation Brialy). Enfin la ville se donne-t-elle vraiment les moyens de valoriser son patrimoine, le rentabiliser, ou s'en servir pour améliorer la ville, son fonctionnement , etc ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Un pôle de Santé rue Madame Dassy

le Dim 22 Sep 2013, 14:19
Enfin il y a un problème avec l'immobilier aujourd'hui en France qui dépasse largement la responsabilité de la Ville : Les loyers trop chers à cause des spéculateurs et qui pénalisent le travail et l'activité, le manque de logements sociaux et la pénurie de logements d'urgences (scandale des hôteliers qui accueillent des familles dans des 10m² à un coût exhorbitant pour l'Etat), les bureaux et locaux commerciaux immenses et vides, le patrimoine trop coûteux, etc. Ce qui ne veut pas dire que la Ville ne peut pas prendre sa part et trouver des solutions pour agir ! C'est aussi à l'échelle de la ville que ce genre de problèmes peuvent aussi se régler.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un pôle de Santé rue Madame Dassy

le Dim 22 Sep 2013, 15:26
Je ne sais pas si la mémoire me joue des tours, mais il me semble qu'à une époque pas si lointaine, les communes adossaient les projet de construction ou de lotissements des promoteurs à une obligation de prévoir (et de financer) certains aménagements collectifs style terrains de tennis, salle polyvalente, etc... ce qui représentait une infime contribution par rapport aux plus-values de ces opérations.

Avec tout les programmes immobiliers de Meaux, personne de l'équipe municipale n'a eu l'idée d'en faire autant ; que représente quelques centaines de m² dans un lot d'immeubles ou un lotissement ?
Quasi sur qu'il n'y a aucun problème pour que les voiries privatives construites nécessairement dans ces programmes seront reversés un  jour ou l'autre à la commune avec les charges d'entretien qui vont avec, mais quand il s'agit d’œuvrer pour la collectivité, les promoteurs ont beaucoup plus de mal à lâcher un infime pourcentage de leur bénéfice.

Personnellement je ne suis pas concerné, je suis à 500 mètres d'un généraliste et guère à plus du double des spécialistes, mais je pense aux habitants du Patis ou de la Corniche qui ont payés au prix fort le droit de vivre dans un coin paumé de la ville
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Un pôle de Santé rue Madame Dassy

le Dim 22 Sep 2013, 23:57
Effectivement, ce genre de dispositif existe (ait ?). Et il me semble que la Corniche (puisque vous en parlez), quartier résidentiel pavillonnaire, a bénéficier d'un équipement. Mais j'avoue que je ne me souviens plus si il s'agit d'un terrain de sport ou d'une crèche. Et est-ce que ça été réalisé, et est-ce que ça existe toujours ? En me^me temps la corniche est située juste a côté de l'hôpital de Meaux... ce qui manquerait a cette partie de la ville, c'est la réalisation de la liaison avec le quartier de l'hôpital par la mise en fonction du pont qui enjambe le canal de l'ourcq... et non connecté à la voirie aujourd'hui. Mais là je digresse. ^^

Enfin il s'agit là aussi de l'exemple d'outils mis à disposition de la ville que la ville n'utilise pas, ou qu'elle oublie d'utiliser.
De même que la Ville devrait IMPOSER aux promoteurs de ce qui se fait en rez-de-chaussée des bâtiments qu'(ils construisent (commerces, service, habitation...). Elle pourrait même exercer son droit de véto sur la composition des façades. Ce qu'elle a parfaitement le droit de faire. Et ce qui limiterait fortement les projets médiocres comme il s'en est construit dans le quartier du Luxembourg ou Avenue Foch, ces dernières années. C'est la ville qui juge des concours, des appels d'offres, des permis de construire, et qui a tous les pouvoirs pour les retoqués. Après c'est une question de volonté. Si on préfère se référer au règlement d'urbanisme de manière bête et méchante, plutôt que de réfléchir avec les acteurs de la ville aux projets qu'ils font, c'est un choix !

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum