Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com
16092013
Ce weekend ce sera la 9eme édition du festival des Muzik'elles (voir programmation à la fin de l'article). Voici une petite note en forme de bilan.

-----------

Depuis la 5ème édition, la programmation des Muzik'elles s'est éloignée du concept original ; à savoir être un festival (le seul en France) "100% fait par et pour les artistes femmes". Ce qui ne l'empêche pas de remplir : et les concerts de samedi sont complets, grâce à la tête d'affiche Christophe Maé. Tant mieux !

On regrettera quand même que le concept ai été dévoyé. Il aurait pu se renouveler, se développer... Cela ne s'est pas fait sans doute parce que ce festival est la création d'une boite de prod', une commande de Jean François Copé (il en a l'entière paternité), et pas la volonté d'associatifs ou d'habitants (même pas de leur représentants élus) qui auraient pu s'impliquer et réfléchir au sens d'une telle animation, réduite aujourd'hui à un simple évènement commerciale. Qui n'est pas inintéressant, mais voila !

On regrettera aussi l'absence d'artistes plus "internationaux" depuis quelques éditions. Et ce n'est pourtant pas la faute d'avoir un budget conséquent pour la réalisation de ce festival (avoisinant les 1M d'€ depuis 9 ans). 

On regrettera encore que le festival n'ai pas réussi à donner plus de visibilité à la Ville ; ce qu'il était pourtant sensé être un des objectifs premiers de ce festival, en terme de communication. Mais les Muzik'elles (malgré la qualité générale de la programmation, malgré les créations...) n'ont pas vraiment réussies à rayonner au delà de Meaux. On pourrait l'expliquer par de multiples facteurs : c'est la rentrée, il faut payer les impôts, les Muzik'elles arrivent en toute fin des festivals de l'été (solidays et fête de l'huma en tête), on fait difficilement passer le périph au parisiens... Les Muzik'elles c'est donc un festival meldo-meldois.

Et pourtant, on regrettera toujours que le festival ne soit pas plus ouvert sur la Ville et ses habitants. Et pour un festival meldo-meldois ça peut parraître paradoxale ! Ce n'est pas seulement le côté physiquement "hors la Ville" de ce festival - sur le site du stade Tauziet et vivant en quasi autarcie dans son "village" (qui n'a aucun contact avec le reste de la ville pendant les 2 jours qu'il dure). "Hors la Ville" aussi parce que comme je le disais plus haut, ce n'est pas la ville qui fait ce festival, mais une boite de prod' qui fait dans l'évènementiel. Mais il y a une vraie dichotomie entre l'image que renvoient le festival et la Ville dans le même temps de ce weekend. Et cela se voit dans la rupture qui existe au regard des animations qui vont se dérouler en parallèle du festival (et en décalé : jeudi 19, vendredi 20, et samedi 21, rien le dimanche ou Meaux est ville morte) et qui sont très loin des moyens mis en œuvre pour la scène principale. Et c'est la première année que je me rends compte que sur le million d'€uro mis en œuvre pour le festival, les artistes qui animeront les ru'elles et les scènes off n'auront que des miettes (voire rien du tout, puisqu'ils sont pour la plus part bénévoles, exceptions faite des animations professionnelles). Alors même qu'il serait juste, parce qu'ils font l'essentiel de l'animation du centre ville (et donc attire du public en ville, et pas les Muzi'kelles !), ils aient un petit retour. Et que la Ville en bénéficie aussi !

Car il y a un intérêt aussi pour la Ville à investir dans les groupes, les associations locales, que la Ville ne semble pas avoir compris. Et surtout pas compris qu'elle puisse se servir de cette opportunité que sont les Muzik'elles pour le faire. Et ainsi promouvoir les artistes locaux, leurs initiatives, leurs créations (spectacles de danse, fresques murales, cours et formations...), et pérenniser une culture locale en investissant dedans. Et il est dommage que tout le budget (très conséquent !) des Muzik'elles, n'aille au final qu'au bénéfice d'artistes (fort sympathiques sans doute mais déjà) connus, et d'une société de production évènementielle qui n'en a pour ainsi dire "rien à faire de Meaux" (le festival pourrait toujours se faire ailleurs). Je simplifie sans doute. Mais quels sont les bénéfices réels que la Ville de Meaux a pu tiré des Muzik'elles jusqu'à présent ? Et ça fait 9 ans que le festival Muzik'elles existe... pour lui seul ?


----------

Ci dessous retrouvez la programmation des Muzik'elles et des Ru'elles
source > http://www.muzikelles.fr

MUZIK'ELLES n°9
Programmation

Samedi 21 Septembre (COMPLET)
Scène Tauziet • 17h > 23h45 • 17 € *


Carte blanche à Christophe Maé avec invitées (Tal, Maurane, Margaux Avril)
Création ZEBRA et les Souffleuses avec invitées (Adrienne Pauly...)
Rose
Emilie Gassin
Theodore Paul & Gabriel
Scotch et Sofa
Sirius Plan - Coup de cœur
Yucca Velux - Coup de cœur remplace Kaki King
Rebecca Venture

Dimanche 22 Septembre
Scène Tauziet • 14h30 > 21h • 17 € *


Carte blanche à Tryo avec invitées (Brigitte, Jeanne Cherhal, Sally Nyolo...)
Carte blanche à Féfé avec invitées (Julie Ferrier, Carmen Maria Vega...)
Fatoumata Diawara
Ana Moura
Maya Kamaty - Coup de cœur
Z-Star - Coup de cœur
Billet d'Humeur

Horaires des concerts >


----------

Les Ru'elles


.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
On se demande quand même où sont passées les Elles !!!!
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum