Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com
07072013
J'ai envie de commencer cette note avec une pensé pour tous les bénévoles (acteurs techniciens, placeurs, gens de l'accueil...) pour qui le Spectacle Historique représente beaucoup de temps et de travail (et de plaisir aussi). Bravo à vous ! Sachez aussi que ce qui est dit dans la suite de cet article ne vous concerne pas. Et que ça me chagrinerait que vous preniez pour vous la critique d'un spectacle dans lequel vous vous êtes investit, mais dont vous n'êtes pas responsables.

---------

Hier soir (6 juillet 2013), j'ai assisté à la représentation du "nouveau" Spectacle Historique de Meaux. Et j'étais plutôt content d'y aller. Même si je n'y assiste pas tous les ans (et la dernière fois ça devait être il y a 4 ou 5 ans), c'est un spectacle que je conseillais volontiers, à voir, pour le divertissement, l'originalité, ou le coup d'œil. Aujourd'hui je ne conseillerais pas d'aller voir le nouveau spectacle, "le guetteur de lumière".

Depuis la disparition il y a 2 ans de Charles Beauchart (l'un des créateurs du spectacle en 1982), il a été décidé par la Ville de confier les rennes du Spectacle Historique à un autre metteur en scène (Dominique Martens). Qui a décidé (choix respectable) de faire un nouveau spectacle à sa sauce. Malheureusement la nouveauté n'est pas toujours synonyme de "bien" et la sauce en question serait plutôt du genre gloubiboulga.

Le "Guetteur de lumière" est un spectacle indigeste, une succession de (longs) tableaux (limite chiants parfois) sans liens les uns avec les autres. Où il n'y a ni histoire... ni Histoire ! (un comble pour un spectacle "HISTORIQUE"). Un summum de niaiserie accompagné tout du long d'une bande son originale mais atroce, versant par moment dans la comédie musicale bas de gamme (dans le genre sous-Disney) ! Et avec en fond, un message moralisateur à 2 balles : "la guerre c'est pas bien". Rideau sur le Spectacle Historique de Meaux !

L'exemple même que la vision d'un homme fait tout ! Et le regretté Charles Beauchart (vraiment regretté pour le coup :s ) avait su faire pendant 30ans avec talent, une vraie écriture et un goût pour composer une belle bande son, un spectacle de qualité et qui tenait la route.

De ce qu'était le Spectacle Historique reste : des costumes, des décors, de la technique et une équipe de bénévoles impliqués. Mais l'âme et la passion qui animaient le spectacle, ont disparut avec l'histoire (la grande et la petite), en même temps que son créateur.

Et c'est d'ailleurs la première critique que je fais à ce nouveau spectacle : il n'y a pas d'histoire ! Si quelqu'un a compris l'histoire racontée en double voie par le soldat ET par la cloche (oui c'est une cloche de la cathédrale qui parle en voix off...) qu'il m'explique ! C'est parfaitement incompréhensible ! Et rien que ça - ne pas arriver à raconter l'histoire du spectacle - suffit à sa faillite. Il n'en reste, comme je le disais précédemment, qu'une succession de tableaux insipides, sans liens les uns avec les autres.

Et des tableaux dont on se demande où est passé l'Histoire ?

Et qu'est-ce qu'on en a à foutre d'un tableau de 5 minutes ou on voit des jeunes filles danser sur le thème de "la Marne prise dans les glaces" (avec costume a lampe de poche et fausse neige tirée au canon) ? Quel rapport avec l'Histoire ? (et avec l'histoire aussi).

Non seulement l'histoire de Meaux est débitée comme une plaquette de l'office du tourisme (et on se fout de savoir la bio des personnages du monument de Bossuet), et donc réduite à son stricte minimum (et inintéressant au possible). Mais la GRANDE HISTOIRE, qui était relatée par les scènes clef du spectacle depuis 30ans, comme : "la scène des barricades de la commune" sur laquelle se dressait une liberté guidant le peuple seins nus tout droit sortie d'un tableau de Delacroix (à revoir ici > http://www.linternaute.com/video/4467/le-grand-spectacle-historique-de-meaux/), ou la libération de la Ville par les FFL en aout 45 (ou est passée la traction ?), ou les huguenots au bucher... scènes certes triviales (limites grand guignolesques), mais qui faisaient l'essentiel de l'action du spectacles, et bien la Grande Histoire a été complètement ZAPPEE du spectacle, en même temps que TOUTES ces scènes !

Pour un spectacle qui veut montrer (et "dénoncer") la guerre, on ne la voit pas une seule fois. Tout a été passé à la moulinette du politiquement correcte, et il en résulte un spectacle chiant, sans passion et sans saveur.

Spectacle auquel s'ajoute une bonne couche de niaiserie façon comédie musicale à la Disney ! Adieu les morceaux de musique classique qui illustraient brillamment les spectacles d'avant. Bonjour à une bande son molle et irritante, et souvent sans rapport avec le tableau qu'elle accompagne. Et dans laquelle le metteur en scène a réussi à placer 2 ou 3 morceaux "chantés" inaudibles et tombant comme un cheveu sur la soupe (et les "affamés" qui chantent leur désespoir en versant dans le pathos dégoulinant j'ai trouvé ça particulièrement ridicule). Mais qu'est-ce qu'une comédie musicale vient foutre dans un spectacle historique ? On adapte "un long dimanche de fiançailles" en comédie musicale ? On raconte une histoire entre deux jeunes gens séparés par la guerre à la Demy, à grand renfort de scènes chorégraphiées ? Chiche ! Mais là c'est raté ! 

La musique compte beaucoup dans un spectacle, et quand c'est raté, le résultat ne peut être que mauvais.

La danse qui a pris beaucoup plus d'importance dans cette version n'est pas à remettre en cause. Les chorégraphies sont plutôt sympathiques. Mais trop envahissantes, et on a au moins 3 grandes séquences dansées qui n'ont rien à voir avec un "spectacle historique".

Comme cette séquence en mapping 3D (projections vidéos sur bâtiment, très à la mode depuis quelques temps, et qui est notamment la techniques utilisée pour le spectacle de nuit "Dreams" de Disney), racontant le rêve de Gérard de Nerval et tiré du texte "les nuits d'octobres". Une séquence qui n'a là non plus rien à voir avec le reste de l'histoire. Complètement anecdotique. Mais qui est plutôt réussie et qui est ce qui m'a le plus plu dans ce spectacle. Et qui me fait penser que ce petit morceau de spectacle (dans le spectacle) pourrait largement se suffire à lui même et donner lieu à des représentations d'une 30aines de minutes (et gratuites), en parallèle d'un éclairage en son et lumière de la cathédrale. Et là aussi, quand on voit ce que peut proposer le Spectacle Historique comme éclairage de la cathédrale... on se demande pourquoi il n'y a toujours pas de vrai projet d'éclairage de la cathédrale. La technique est là ! On attend quoi ?

A côté de ça il y a une autre séquence de mapping 3D au début du spectacle ou j'ai cru qu'on allait voir apparaître la fée clochette... une séquence sans intérêt.

Enfin, il me semble me souvenir que les voix qui racontaient le spectacle (Jean Claude Brialy, Jean Claude Drouot, Charles Beauchart ? je ne suis plus très sur...) jouaient beaucoup dans la perception qu'on avait du spectacle : voix graves, posées, interprétées... et que là entre la voix de la cloche et le jeu d'acteur de celui qui fait le soldat... on passe à côté. C'est pas très joyeux quoi Sad

Pour finir mention spéciale au seul moment comique du spectacle : quand le marquis de La Fayette se présente et que c'est la voix de Jean François Copé que l'on entend... MDR.

----------

Donc voila. Je suis à la fois extrêmement déçu et peiné de voir ce qu'est devenu le Spectacle Historique. 

Au vu des réactions des spectateurs des rangs autour de moi, et des personnes qui m'accompagnaient, la déception est partagée.

Je tire donc ici avec cet article une sonnette d'alarme à l'adresse de la Ville : ATTENTION DANGER POUR LE SPECTACLE HISTORIQUE ICEBERG DROIT DEVANT !

Le Spectacle Historique a besoin d'évoluer. On peut le faire changer, le transformer, en le gardant dans sa forme ou pas. Mais on ne peut pas laisser jouer un spectacle aussi mauvais après 30ans d'une aventure humaine de qualité.


Dernière édition par Fabien B. le Mer 10 Juil 2013, 09:26, édité 1 fois

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
Molière + jazz = mauvais spectacle clown  (quel que soit le talent du metteur en scène a combiner les deux... c'est quand même un vachement grand écart ! lol) Vous avez donc bien fait de partir.

Par contre on peut être beaucoup plus souple sur la musique accompagnant un son et lumière ou même un spectacle historique et mettre des morceaux modernes dans la bande son n'est pas chose inconcevable. Une bande son de spectacle se compose comme une musique de film, avec la liberté que ça représente.
Moi, je suis du genre très vieux con : Molière, c'est Lully et en vieux françois, sinon rien !

avatar
le Lun 22 Juil 2013, 20:54lemeldois
Ça y est. Mon épouse et moi sommes allés le samedi 20 juillet voir « Le guetteur de lumière » en essayant d’évacuer les partis-pris dus à tout ce que nous avions déjà entendu ou lu. Je précise que nous avions assisté à tous les spectacles précédents depuis les années 80.

Ce que nous n’avons peu ou pas aimé :
- L’absence de chronologie : difficile de s’y retrouver dans ce désordre temporel, lui-même haché par les interventions d’Augustin ;
- Le personnage de Jeanne, trop pleurnichard, trop cul-cul, gnan-gnan ;
- De manière générale, les mouvements de foule (on se demande d’ou viennent ces gens ou ces enfants, où ils vont, et pourquoi), et les danses, souvent longuettes et sans grande signification ;
- La scène des lavandières est trop longue, et bien qu’on l’évoque plusieurs fois, on ne voit jamais la Marne ;
- La musique, qui couvre trop souvent les paroles ; à noter que, celle utilisée avec les Taxis de la Marne aurait plutôt convenu à un film muet comique ; quant à la construction de la cathédrale, la scène, qui n’est presque plus accompagnée par de l’orgue, a perdu tout son grandiose ;
- Et surtout, les interventions de la cloche Céline, mais j’y reviendrai plus loin.

Ce que nous avons aimé :
- Augustin : son texte était parfaitement dit, d’autant qu’il ne semblait pas avoir de papier ou de prompteur ;
- Les costumes, dans leur ensemble ;
- L’entrevue de Montceaux, qui apporte une note comique, dans un ensemble d’évènements pas très gais ;
- La scène des glaçons et le rêve de Nerval, formidablement soutenus par les jeux de lumière ;
- De manière générale, l’utilisation des techniques de projections lumineuses sur la façade du Vieux Chapitre.

Je reviens sur la cloche Céline, qui devrait être notre guide dans ce dédale historique. Hélas, on ne comprend rien et on ne retient rien de ce qu’elle dit. Ce n’est pas à mon sens la faute de la figurante qui dit le texte. C’est son texte qui ne passe pas. Trop poétique ? Trop ronflant ? Trop littéraire ? C’est un texte qui est peut-être acceptable s’il est lu, avec les yeux, sur le papier, mais qui n’est en aucun cas conçu pour être écouté dans un spectacle historique.

Je saisis cette occasion pour saluer la mémoire de Serge Grafteaux, qui avait écrit les scenarii des trois premiers spectacles et qui, écrivain et journaliste, savait trouver les mots et las phrases qui « parlaient » au public. Jamais, depuis le quatrième spectacle, on n’a retrouvé pareil élan.

En conclusion, je serai plus indulgent que Fabien, Benjamin ou Thierry. Nous n’avons pas eu envie de partir avant la fin, nous ne nous sommes pas ennuyés, mais sommes ressortis en nous demandant ce que nous avions vraiment retenu. Avec le programme que nous avions acheté, il nous a été possible de recadrer un peu tout ça. En bref, nous avons passé une agréable soirée.

P.S. : je ne me souviens plus des tarifs des années précédentes, mais il est peut être utile de rappeler que la carte Balad Pass 77, que tout Seine-et-Marnais peut obtenir gratuitement sur le site du Conseil Général, donne une entrée gratuite à son porteur pour un accompagnant payant.
avatar
Je plusseois sur la "mini scène des taxis de la Marne". Ainsi que sur le texte dit par "Augustin".

Par contre sur l'entrevue de Montceaux... le problème c'est que l'on s'y attarde beaucoup. Et que l'on ne peut comprendre la scène que si on a "déjà" entendu parlé de cette anecdote historique. Et c'est vrai que ça pourrait être drôle. Mais là ça a du mal à passer à cause de la narration du spectacle.

En fin de compte, je ne sais pas si vous êtes plus indulgent que moi ou d'autres, lemedois. Vous dites les choses de façon plus posées. Moi j'étais énervé et j'ai écrit en conséquence. Mais nos compréhensions et analyses du spectacle se rejoignent. Je suis parfaitement d'accord avec tout ce que vous dite. ;-)
avatar
le Ven 26 Juil 2013, 03:06Aure-M
J'ai pris tout mon temps pour lire tous les posts et je me suis inscrite sur le forum spécialement pour cet article (d'ailleurs, interdit de s'inscrire si on n'a pas 18 ans ... je trouve ça étrange, à 16 ans on a tout de même la capacité de se faire un avis tout en argumentant ... enfin bon.)

Je suis une figurante du spectacle, depuis 8 ans (donc depuis que j'ai 8 ans). Je n'ai pas du tout aimé le spectacle de cette année.

J'ai déjà pondu un sacré pavé sur un article d'un blog (le lien est dans les réponses), j'y ai mis tout ce que j'avais pensé en tant que figurante. Je vais résumer ici.
Bien sûr je n'ai pas eue d'aperçut total. Je n'ai vu que les scènes se passants entre celles auquel je participe et les miennes (certain figurants ont 45 minutes d'attente entre deux scènes .... C'est pas normal, avec C.Beauchart, cela ne se serait pas arrivé).

Avant de commencer, je vais répondre d'avance à une question que les non-figurants et autres non-bénévoles se posent peut-être qui est : "Vous figurants, vous n'aimez pas le spectacle mais vous y restez ..."

La grande nouveauté parmi nous cette année est la mise en place de groupes menés par un ou une chef (beaucoup d'entre eux sont absents, quelle ironie). Ça créé des liens, et personnellement n'étant pas Meldoise (j'habite même la région d'à côté), je n'ai pas autres occasion de voir mes amies en dehors du spectacle historique de Meaux. J'ai aussi de la famille, qui jouent dans le spectacle depuis très longtemps (je ne saurais pas dire combien, mais depuis avant ma naissance, je pense) et qui sont de lignée maudite ... par le cancer, donc occasion de les voir (enfin, il n'en reste plus qu'un ^^). Bref, on a nos propres raisons mais ça ne nous empêche pas de râler.

D'ailleurs le nouveau metteur en scène nous trouve très difficiles par rapport à ses figurants du nord (car oui il fait plusieurs spectacles à la fois, le saviez-vous ?). Il faudrait aussi que quelqu'un lui dise un jour que dans les figurants ... Y'a pas que des Meldois ... 
Et que nous dire des petits mots gentils n'enlèvera pas notre râle. 

Bien, par quoi commencer, il y a tellement de choses à dire... Pour éviter de passer deux bonnes heures à la rédaction de cette réponse, je vais lister ce qui me gêne, et ce que j'ai aimé.

Ce que j'ai aimé :
-La scène de la neige, moment de zen pour certains figurants, très jolie à voir depuis les entrées de scènes
-Le système de groupe
-Quelques musiques 

Ce qui me gêne :

-Les répétition au début de saison (venir répéter un mercredi alors qu'il y a cours et travail, mais quelle EXCELLENTE IDÉE ! Par contre ça ne passerait pas comme excuse, à l'administration du lycée ..). D'ailleurs il y a TROP eue peu de répétitions. Et surtout des répétitions très confuses ... Je me rappelle d'une répétition générale qui faillit se terminer vers 2 ou 3 heures du mat', si les figurants ne seraient pas tous partis avant... Un emplois du temps donc adapté aux personnes non actives et Meldois.

-Le chant de Jeanne. Dès la première écoute je l'ai haï. C'est très niai, ça ne correspond pas au spectacle ... Et la voix de la chanteuse trop mature pour l'âge de les figurantes interprétants Jeanne qui ont entre 14 et 16 ans.

-J'ai eue du mal à adopter la scène des affamés qui chantent aussi, scène que je fais (on doit chanter aussi, ça n'a pas été facile au début. Et je ne connais toujours pas les paroles en ayant été très active).

-Dans notre groupe, nos scènes ne sont pas assez différentes. En effet nos scènes se résument à : jouer aux quilles deux scènes, s'occuper du linge durant trois scènes, être affamés durant deux scènes... C'est sûr que c'est très différent de l'année dernière.

-Aux autres spectacles, 1 costume = 1 scène. Cette année on ne sait pas toujours... En tout cas dans notre groupe, on est encore perdu. Quatre costumes pour tout le spectacle.

-Le système de référents dans les groupes (les chefs). Je n'ai aucune idée de comment les référents ont été choisis, mais j'ai quand même réussi à être plus présente que ceux de mon groupe. Et elles étaient autant perdus que nous au début. 

-Figurants = décors. Nous sommes là parce que l'affiche dit qu'il y a beaucoup de bénévoles (enfin, ne vous fiez pas aux chiffres... beaucoup de figurants ont laissé tombé). Mais concrètement l'histoire tourne autour de Jeanne, Augustin et la cloche Céline. Et comme toute fleur qui se respecte, nous n'avons pas le droit de parler, dans toutes les scènes.

-Le salut ? On n'a pas le droit de saluer à la fin ... On a essayé un jour mais on nous a fait savoir qu'il ne fallait pas. Rôle de décors !

-Céline la cloche. La voix prend un ton de reportage tournant autour de la nature, les syllabes sont beaucoup trop détachées et le ton ... n'y est pas (mention spéciale au "la guerre est une chose si horrible" ... Noon ? Et avec ton neutre, s'il vous plaît).

-Les scènes hors sujet avec l'histoire de Meaux et le système de rattrapage part les projections sur la crypte ( Le rêve de Nerval).

-Les ellipses tuent l'ellipse. Ça n'a jamais été aussi vrai. Ce qui amène à un manque de ligne directrice dans le scénario.

-Les scènes sur l'histoire avant le XXème siècle bâclés.
=>La construction de la cathédrale n'a pas la même âme que la scène dédiée l'année dernière, 
=>la scène de 1789 me fait rire ("Bonjour, nous sommes de futurs citoyens, nous sommes très très en colère contre le roi et sa famille donc nous l'exprimons en pointant du doigt lui et sa famille !" ; "Salut, nous sommes la famille royale et nous sommes pressés de mourir, donc nous avançons très rapidement vers notre prochain calvaire" ; "Salut, nous on est les soldats ... la famille royale est tellement pressée que nous avons du mal à les suivre, nous sommes à un bon dix mètres d'eux ... Mais ça ne pose pas de problème car de toute façon ils ne fuiront pas !" ). La scène est tellement rapide que ça me fait penser à ça. 
=> Le bûcher, la saint-barth' ont-ils disparus ? Quel erreur .. 

-Le terme "Spectacle historique". A mes yeux c'est plutôt un spectacle son, lumière, comédie musicale (chant de Jeanne) et un peu historique ... Très ambiguë.

-Les figurants qui fument entre deux scènes juste à une entrée de la cathédrale ... Tiens, mais ça ne serait pas interdit ? 


Je n'ai pas tout en tête, mais je pense que c'est déjà suffisant.
Désolée si cette réponse passe pour une crise d'ado, mais c'est une voix des figurants. Je la trouve mal représentée, donc comme je n'ai pas vu auparavant d'avis sur le spectacle de la part de figurants hormis moi, voilà ce que j'en pense.

Mais dans le prochain spectacle, ça serait bien qu'on évite de nous attribuer le rôle de fleur, on a quand même été habitués à des spectacles de C.Beauchart, bien plus passionnants à jouer.

PS : S'ils pensent à faire une deuxième saison avec ce spectacle, bonne chance pour trouver un nombre suffisant de figurants.
avatar
Aure-M, c'est moi, ou vous?
Je n'ai vu nulle part dans la charte qu'il fallait avoir 18 ans pour contribuer au forum... What a Face What a Face

Pour le reste, votre avis "de l'intérieur" est des plus intéressants. Merci de l'avoir partagé.
avatar
La conclusion d'Aure-M ne fait que confirmer que ce spectacle doit absolument être revu. Et si l'année prochaine il n'y en avait carrément pas, ou alors totalement différent, ça serait bien aussi de ne pas avoir des gradins dans la cité épiscopale durant la seule période de l'année où quelques rares visiteurs viennent à Meaux....
J'opte pour un spectacle sons et lumières gratuit. J'ai vu celui de Toul cette année. Il dure 25mn, ce sont deux gargouilles qui racontent l'histoire de la ville (avec des voix caverneuses et un éclairage qui nous montre laquelle parle) et c'est vraiment très bien. En plus pour comptabiliser les entrées on vous remet un coupon qui vous donne droit ensuite à un apéritif gratuit dans certains établissements de la ville, c'est vraiment une bonne initiative.
Espérons que nous serons entendus et qu'une remise en question va avoir lieu pour repenser ce truc que je ne peux appeler spectacle.
avatar
La gratuité du spectacle ne sera sans doute pas une option quand les finances de toutes les collectivités locales sont tendues, pour ne pas dire en berne.

Même à Meaux ça commence à se sentir: il y a deux ans, sur ce forum, je trouvais que certains commentateurs poussaient un peu quand ils décrivaient la voirie comme étant en état calamiteux. Deux ans plus tard je constate une nette dégradation et quand on laisse filer, les dépenses à prévoir pour remettre à niveau croissent de façon exponentielle.

Ce spectacle n'avait pas que pour vocation de plaire à ceux qui venaient le voir: il créait du lien social parmi les centaines de gens qui étaient impliqués, dans une ville où le lien social, justement, manque gravement. 
C'est pour cela qu'il faut tout faire pour qu'il renoue avec le succès.
Je suis d'accord avec les messages précédents. Ce nouveau spectacle est vraiment décevant.
Il ressemble plus à une comédie musicale qu'à un spectacle historique. Certaines scènes de danses qui durent 10 minutes n'ont vraiment aucun rapport avec l'histoire. L'histoire de Meaux se confond avec celle de France. Celle-ci est grande, très grande ! Il y a tellement de choses à montrer que l'on se demande où est ce que l'auteur de ce spectacle est aller chercher d'autres sujets... Il y a comme un manque d'inspiration. La seconde guerre mondiale est totalement zappée, le moyen âge bâclé, et j'en passe...
Il est certes facile de critiquer, mais je trouve ce spectacle décevant, pas à la hauteur et ne dégageant aucune émotion. Celui-ci est bien pour ceux qui aiment les comédies musicales ou les amateurs de danses. Je ne pense pas que les gens qui vont le voir attendent cela et viennent pour ces raisons.
Ce n'est que mon avis. Si nos commentaires peuvent servir à améliorer le travail de l'auteur, qui a beaucoup de qualités, mais qui se trompe quant au sens que doit prendre ce spectacle, cela serait bénéfique.
avatar
D'après les dernières infos, malgré la météo favorable, le spectacle historique peine à remplir (le jour ou j'y suis allé _ le 6 juillet _ c'était plein, mais apparemment exceptionnel). La Marne, 77FM... font gagner des places (y compris sur leurs pages facebook respectives). Je nesuis pas sur que cela soit bon signe.

Et apparemment certains bénévoles (historiques) du spectacle font de la résistance passive en assistant aux représentations mais sans y participer.

Il y a encore un mois de représentations. Le spectacle ne changera pas d'ici là. J'espère que la saison terminée, les responsables vont se mettre autour d'une table pour revoir leur copie, et offrir un autre spectacle l'année prochaine.
avatar
La lettre de la Villle de Meaux organise une "braderie" pour le 13 septembre: - 50% "pour les premiers appels"
C'est une preuve s'il en était besoin que la mayonnaise n'a pas pris avec cette nouvelle mouture.
avatar
"The show must go on"... et l'orchestre jouait alors que le Titanic coulait. Enfin un orchestre ça reste plus classe que la bande son du spectacle historique de Meaux... Rolling Eyes
avatar
benjamin a écrit:Aure-M, c'est moi, ou vous?
Je n'ai vu nulle part dans la charte qu'il fallait avoir 18 ans pour contribuer au forum... What a Face What a Face

Pour le reste, votre avis "de l'intérieur" est des plus intéressants. Merci de l'avoir partagé.
 
C'est que mon inscription était refusé tant que je ne mettais pas mon année de naissance à 1995. Je trouve ça dommage :/


Et autre chose à propos du spectacle, ça serait sympa si les organisateurs respectaient les horaires fixés sur le papier. Rien que ce soir ils ont démarré 30 ou 40 minutes en retard. Nous ne sommes pas tous Meldois, je le rappelle.
avatar
L'ouverture du forum au plus de 18 ans... Possible que ce soit une des conditions que j'ai activé pour les inscriptions. Pas que je pense qu'il y ai une grosse différence entre une personne de 16ans et une de 18 ou 20ans... mais l'âge de la majorité légale permet aussi d'avoir à faire avec des gens responsables, de par la loi, de leurs écrits aussi (ça peut éviter des problèmes).

Dernière édition par Fabien B. le Mar 03 Sep 2013, 00:03, édité 1 fois
Entièrement d'accord avec votre article ! J'y étais allée il y a quelques année, j'y suis allée pour le faire découvrir à mon ami... Même moi je me suis fait ch*** à certains moment. Aucun fil conducteur, mise en scène à revoir !
On remercie les bénévoles, les costumes et les décors sinon on part avant la fin ...
avatar
le Ven 28 Mar 2014, 21:08Aure-M
Bonjour,

Je pense qu'il serait temps de remonter ce sujet qui a été pendant un moment oublié.
Nous, figurants, avons reçu nos dossiers (pour les chanceux Meldois, en milieu de semaine durant une soirée se déroulant à Meaux ..., mais je reviendrai plus tard sur ce point). Et bien sûr sur le papier, rien n'a l'air d'avoir été changé. Peut être une ou deux petites modifications. Cela m'inquiète sur le spectacle en lui-même.

Je ne comprend pas comment on peut être aussi borné. Bon nombre de figurants, ayant des années de spectacles derrière eux disent avoir été déçus du spectacle de 2013. Beaucoup demandaient une modification dans à peu près l’ensemble du spectacle et sur de nombreux points. Aussi, un bon nombre disaient partir si cela ne serait pas appliqué. Sommes nous vraiment obligés d'abandonner un spectacle entré dans notre vie pour provoquer une réaction chez le metteur en scène ? Pour les plus jeunes comme moi, le spectacle fait parti de notre enfance -j'y suis depuis si longtemps !-. Ça fait tellement mal au cœur de devoir abandonner une partie de mon enfance à cause d'un relais mal exécuté...

Les répétitions n'ont même pas commencés et pourtant ! Déjà des choses à redire ...

Les dates :

Je me demande combien de figurants sont Meldois. Et combien ne le sont pas. Un bon 50/50, non ?
Et pourtant ! La soirée où l'on devait nous donner les dossier s'est avéré être un jeudi soir. Pourtant il me semble qu'en France on a des jours appelés ... week-end ... Je me trompe ?
Et ça, c'est rattrapable ! Parmi les 18 séances de répétitions, seulement 2 ou 3 sont faisables pour les figurants habitant loin de Meaux (mon cas). C'était si compliqué de mettre ces dates pendant des week-end ou des jours fériés ? C'est si compliqué d'accepter qu'un bon nombre de figurants ne soient pas Meldois ? 


Les vœux des figurants :

Lorsqu'un figurant s'inscrit, il reçoit plusieurs papiers, dont un bon nombre à titre informatif. Le reste sont des informations personnels (identité, disponibilité pour le spectacle, ...) à fournir. Parmi ces fiches, le futur figurant peut formuler des vœux. A titre personnel j'ai tenté de demander d'avoir moins de scènes où je devais laver du linge (trois fois en un spectacle c'est franchement lourd ), moins d'attente entre les scènes, et ainsi plus d'action (vraiment, l'ancien spectacle me manque ... ). A croire que ces demandes n'ont pas été prises en compte ou impossible à effectuer car ... (admirez cette magnifique transition ! ) 


Pas de changements dans les scènes ?

Ceci reste à confirmer (pas par moi puisque je ne peux pas participer aux répétitions, AHAHAHA pardon de faire 30km pour une ville qui me concerne pas, vraiment c'est vilain .. ). Mais sur le papier, rien mais absolument rien n'a changé. Ah si ils ont rajouté une p'tite scène pour fêter le centenaire. Ça alors, ça c'est du changement.

Voilà voilà, apparemment personne dans les hautes sphères du spectacle ne lit ce post du forum puisque voici leur réaction : faites avec ce qu'on vous dit et si vous êtes pas content, eh ben allez vous en !  . Oh oui pleins pleins du spectacle sont partis. D'autres vont suivre. Et l'aspect familial avec. Le spectacle s'en sort juste parce qu'au sein des groupes, il y a une certaine entente. Sinon je vous laisse imaginer (et c'est d'ailleurs pour ça que je continue à penser que le nouveau système de groupe a été créé pour ne pas perdre trop de figurants).

On a pas besoin d'avoir fait bac +6 en littérature pour pouvoir critiquer un spectacle (après tout ... c'est l'épreuve de français, l'argumentation, donc à partir de 16 ans on devrait avoir un bon esprit critique, n'est-ce pas ? ). QUI le metteur en scène écoutera-t-il puisqu'il n'écoute pas les anciens du spectacle (ouh le vilain arriviste !) ?

Il serait temps de prendre en compte non seulement l'avis des spectateur mais surtout, surtout celui des figurants. On va droit au mur.

(PS: la femme qui lave le linge, deux, trois fois dans un spectacle sur la guerre. La femme qui chantonne au borne de la marne en attendant son prince. Et la femme qui a remplacé les hommes pendant la guerre, on en parle quand ? Les femmes qui ont subis l'occupation (oui on parle bien de 14-18), c'est encore tabou ? Pour un spectacle qui veut se concentrer sur la guerre, c'est quand même étrange que l'on ne parle pas de l'arrière ...).

Votre jeune figurante qui se plaint tout le temps est de retour ! Smile
avatar
Bonjour Aure M ...

Bon, et bien si, comme vous nous le dites, le nouveau spectacle historique n'a changé en rien, malgré les nombreuses critiques qui ont été faites (ici et sans doutes ailleurs), il n'y a que 3 choix possible pour vous :

- soit vous abandonnez la figuration dans le spectacle : et je comprends qu'il soit difficile de quitter quelque chose dans lequel vous vous êtes beaucoup investit. Mais de fait ce n'est plus le spectacle historique "de votre enfance". Et vous trouverez du temps à consacrer à un nouveau projet j'en suis certain.

- soit vous décidez de continuer, et vous subissez un spectacle dans lequel vous ne vous reconnaissez pas de toute les façon. Et je ne vois plus de raisons alors de "râler" à son sujet.

- soit vous continuez... et il est peut-être temps d'aller directement voir Jean François Copé, et les élus à la culture et au patrimoine (Oliver Morin et Murielle Héricher), qui seront peut-être plus sensible à vos demandes. Puisque les responsables du nouveau spectacle ne vous entendent pas.

Enfin si vraiment on vous a répondu : "faites avec ce qu'on vous dit et si vous êtes pas content, eh ben allez vous en !" , moi je sais ce que je ferais.

Sans les bénévoles (acteurs ou techniques) il n'y a pas de spectacle historique.
J'ai participé pendant 4 saisons à partir de 1989 au spectacle. Charles et une bande de joyeux "députés" (c'était le bicentenaire de la révolution ) m'avaient accueilli dans leur troupe. A cette époque le spectacle était vivant et ceux qui assistaient nous reprochaient de ne pas avoir le temps d'applaudir entre les scènes.
Puis pour des raisons professionnelles, j'ai du quitter Meaux. Je suis resté fidèle au spectacle et ai assisté à toutes les différentes versions, mises en scène par Charles, qui se sont succédées.
Je connais le spectacle mis en scène à Ailly sur Noye par D. Martens. J'en avais discuté avec Charles et des figurants de Meaux et leur avais dit ce que j'en pensais : "les malheurs de la Picardie au musée Grévin". Mon résumé ne les avait pas choqué.
Je n'ai pas vu le spectacle 2013. A la lecture de certains témoignages, je crains que la même recette ait été appliquée à Meaux et qu'on se retrouve avec quelque chose  comme "les malheurs de Meaux au musée Grévin". Si c'est le cas, c'est bien triste pour tous les figurants qui étaient habitués à autre chose de plus vivant et à un respect de chacun. Charles disait toujours "Il n'y a pas de petit rôle. Tout le monde est important car vu par les spectateurs qui méritent le meilleur de tous."
Il me semble que les choses aient changé.
Bon courage à tous ceux qui vont "faire" le spectacle cette saison.
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum