Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 33
Age : 49
Localisation : Meaux-Beauval
Date d'inscription : 26/03/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebruitetlafureur.fr

Face au minerai de viande, la solution Locavore

le Mer 20 Mar 2013, 12:12

minerai


Ces derniers jours, nous avons découvert que le  Capitalisme était prêt à tout, même à nous faire manger n'importe quoi, au nom du profit et de la "concurrence libre et non faussée" prônée par l'Union Européenne du traité de Lisbonne. Nous avons même appris que nous mangions du "minerai", les restes de carcasses qu'on n'utiliserai pas pour en faire de la nourriture pour chiens.


Parallèlement, nous découvrions que les farines animales seraient réintroduites sur le marché européen afin de nourrir les poissons d'élevages...


Comme quoi, le Capitalisme n'apprend rien de ses erreurs passées.


Dès qu'une crise "sanitaire" ou alimentaire est déclarée, la population se retourne vers le marché local.


Mais attention, le "local", ce n'est pas forcément acheter ses produits alimentaires sur le marché du coin, car, sur le marché du coin, vous pouvez trouver de l'agneau de Nouvelle Zélande, des tomates du Maroc, et que sais-je encore.


Le local est plutôt le maraîcher qui se trouve à quelques kilomètres et qui  nous approvisionne par le bias d'une AMAP (Association pour le Maintient de l'Agriculture Paysanne) par exemple.


En été 2010, j'étais à Notre-Dame-des-Landes, à la Vache Rit, où eût lieu un débat, dont le thème était "Peut-on manger 100% local ?"


Stéphane a tenté l'expérience locavore durant un an, il nous raconte son autre vie, hors des circuits classiques. Je vous propose de vous posez une trentaine de minute et d'écouter son témoignage.



avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Face au minerai de viande, la solution Locavore

le Mer 20 Mar 2013, 16:39
Eh bien moi, pour l'aquaculture, je suis 100% en faveur de l'emploi des centaines de milliers de tonnes de farines surchauffées et pressurisées! (donc sans prion)

Sinon (situation actuelle), on nourrit ces poissons avec le résultat de la pêche! 5kg de protéines animales, au minimum, prises sur les océans pour produire 1kg de protéine d'élevage... Bonjour le rendement écolo, (surtout qu'en plus les fermes aquacoles, concentrées dans des endroits abrités des éléments, concentrent les excréments et polluent les alentours, mais c'est un autre débat).

Et même pour les porcs et la volaille industrielle, la question se pose si elle ne se pose pas pour des animaux herbivores (bovins, ovins, caprins). Pas question de transformer des herbivores en carnivores.

Parce qu'en ce moment, porcs et volailles poussent à 90% avec du soja OGM... ce qui est la cause première de la déforestation des forêts équatoriales, Amazonie essentiellement.

Tout le monde n'a pas les moyens de manger de la viande labellisée, et tout le monde ne veut pas être végétarien! Il faut donc trouver un modus vivendi acceptable pour tous.

En revanche, le minerai de viande... beurk. Il vaudrait cent fois mieux le transformer en... farines animales et les réutiliser ainsi Smile

Cela dit, quand on achète des lasagnes ou du hachis parmentier 1.50 euros le kg, il ne faut pas espérer avoir de la bonne viande fraîche dedans...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Face au minerai de viande, la solution Locavore

le Mer 20 Mar 2013, 17:57
Et pourquoi ne pas recycler les invendus de la grande distribution... dont même les soupes populaires et les associations ne veulent pas (pour différents motifs) ? Fruits à la limite du pourrissement, biscuits ou pains perimés... et autres produits que nous mangeons et qui pourraient sans doute convenir à divers animaux d'élevage.
... et tout ça dans des circuits courts et des espaces géographiques limités...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Face au minerai de viande, la solution Locavore

le Mer 20 Mar 2013, 18:11
Les invendus sont en grande partie recyclés (contrairement à une idée répandue). Cela représente de 20 à 40% de ce que distribuent les restos du cœur mais pour le reste, alimentation humaine comme animale, la question des normes tentaculaires et de la sacro sainte "traçabilité" exigée désormais limitent considérablement le réemploi.

On ne peut pas décider pour des questions éthiques que les produits périmés seront recyclés "chez les pauvres".

Pour les lasagnes avec du cheval (qui étaient saines s'il y avait tromperie sur la marchandise) des associations les ont reprises et les ont redistribuées en indiquant clairement "susceptible de contenir du cheval". D'autres (le secours catholique) les ont refusées.

La question des invendus vient aussi et surtout du... consommateur qui a des exigences contradictoires. Il est scandalisé par leur gaspillage, mais à côté il exige du calibré, zéro tache, zéro défaut.

J'ai connu un boulanger qui vendait son pain rassis de la veille, à quart de prix. Personne n'en voulait. Il aurait pu le donner, mais alors on ne lui aurait pas acheté son "vrai" pain et le chiffre d'affaire aurait plongé. Quant à faire une tournée pour aller chercher 20 baguettes ici, 30 là etc., au prix du gazole...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Face au minerai de viande, la solution Locavore

le Mer 20 Mar 2013, 18:28
benjamin a écrit:Quant à faire une tournée pour aller chercher 20 baguettes ici, 30 là etc., au prix du gazole...

C'est le principale argument que j'ai entendu, pour ce qui était des refus de récupération d'invendus de la part des Restaus du Coeur...

Cela dit, effectivement si il y a recyclage... Il y a toujours beaucoup de gâchi. Et dans ce gâchi (à tous les moments de la chaine du producteur au consommateur) il me semble qu'il y aurait beaucoup à faire encore pour en limiter la nuisance, ou en optimiser l'utilisation. C'est assez paradoxale d'ailleurs dans une logique industrielle qui d'ordinaire cherche cette optimisation partout. Ou pourquoi lorsqu'il s'agit de l'agroalimentaire il y a tant de perte ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Face au minerai de viande, la solution Locavore

le Mer 20 Mar 2013, 18:34
A cause du mode de distribution plébiscité par les clients!

La barquette de viande préemballée doit partir dans les deux, ou trois jours quand la pièce achetée à la découpe chez un boucher traditionnel qui taille au fur et à mesure tient beaucoup plus longtemps. Et que dire du haché!

Que dire des fruits tripotés, manipulés sans douceur qui doivent avoir une forme "normale", mais être sans aucune tâche, etc? Dès qu'un client appuie sur un fruit, ça lui fait une marque qui apparaît quelques minutes après...

Quant à l'industrie agro alimentaire, elle optimise en fonction des coûts, pas des matières. Si ça revient moins cher de jeter 5t de victuailles que de les récupérer, elle jettera.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum