Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 21 Déc 2011, 13:58
source > 77info.fr

Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie
Publié le 21 Décembre 2011 à 07:20

Samedi 24 et 31 décembre, le marché de Meaux subira quelques changements.

Le 7 décembre, un arrêté municipal annonçait une modification d'emplacement pour les stands de non-alimentaire. Habituellement placés rue de Trévise, du Commandant Berge et du Pont du Marché, les commerçants devront migrer Place Jean Bureau samedi prochain et samedi 31.
Le motif évoqué par la municipalité : fluidifier la circulation et gêner le moins possible les déplacements des meldois. Une raison insuffisante d'après Georges Caron, bouquiniste sur le marché de Meaux depuis 26 ans. (interview en lien vers article original)

Pour atténuer cette mésentente entre commerçants de la ville et du marché, la municipalité avait réuni en juillet les représentants des commerçants sédentaires et non-sédentaires.
Pour Jérome Tisserand, conseiller municipal délégué au commerce et aux marchés, c'est une manœuvre qu'il faudra réitérer dès janvier.

Samedi, les commerçants du marché pourraient s'installer à leurs emplacements habituels pour manifester contre la décision municipale. La Ville de Meaux a indiqué que les forces de l'ordre seraient présentes pour faire respecter l'arrêté.

Ecoutez l'intégralité des interviews des commerçants non sédentaires au micro de Richard Jabeneau pour 77FM-95.8, sur le site 77info.fr

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 21 Déc 2011, 22:41
En tant que Meldois, je me permets de protester vivement : leur présence Place Jean Bureau ne résout aucun problème ! Alors, je me permets de suggérer à not' bon maire quelques endroits beaucoup plus appropriés où ces pauvres gens de gêneront personne :

- les grandes pelouses devant le nouveau cimetière
- le parking du centre pénitentiaire de Chauconin
- le très beau terrain vague derrière la ferme de Beauval
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Jeu 22 Déc 2011, 15:34
Ce qu'il faudrait surtout c'est cesser de changer les emplacements pour un oui ou pour un non, (je pense à ce pseudo marché de Noël, aussi)
Nous avons nos habitudes, et quand il faut cavaler après nos fournisseurs habituels... eh bien nous désertons le marché. Ca nous gave et ça fait perdre de la recette aux commerçants.
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 5
Age : 49
Localisation : meaux
Date d'inscription : 27/12/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mar 27 Déc 2011, 13:31
Merci a monsieur le Maire ainsi qu'a son équipe pour le fiasco du marché du samedi.
Les commerçants du marché du samedi ont été reçu par la police le samedi 24 décembre .
Le père noel est bleu a Meaux,
la police a promis une amende de 1500 euros ainsi que la saisie de la marchandise aux commerçants qui oseraient travailler sur leurs emplacement habituels .
Voila pourquoi vous aviez l'impression qu'il n'y avait pas de marché samedi .
Cela sera pareil samedi 31 déc .
Sans aucune raison valable si ce n'est le copinage de quelques notables .
il y a quelques semaines j'ai fait le tour des commerces installés dans ce quartier,
sur 23 boutiques ouvertes le samedi après midi ,15 ont signé la pétition pour que les commerçants non sédentaires reste en place chaque samedi.5 contre &3 sans avis.
POURQUOI LE MAIRE NE LAISSE PAS TRAVAILLER 100 CAMELOTS A CAUSE DE 3 BOUTIQUES QUI SE SONT INSTALLE DANS LE QUARTIER DU MARCHE & NE VEULENT PAS DU MARCHE ?
a Villeparisis ,Aulnay ,St Denis et bien d'autre communes ont rajoute des marché pour les jours qui précèdes noel ,,,a Meaux c'est le contraire.
a Noisiel,Villier ,Sevran ont installe des marchés les après-midi pour satisfaire les besoins des citoyens ;;;;a Meaux ont fait tout pour supprimer .
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mar 27 Déc 2011, 17:51
En gros si j'ai compris ce que j'ai lu ici ou là, des commerçants sédentaires se plaignent des abus de certains forains qui "débordent" largement et ne respectent pas le cahier des charges qui prévoit par exemple un espace de 1.50m entre leur étal et les vitrines. Certains forains reconnaissent d'ailleurs qu'il y a eu des abus.
Au lieu de prévenir puis de verbaliser les contrevenants, on applique la "punition générale.
A part ça "on va concerter"
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 5
Age : 49
Localisation : meaux
Date d'inscription : 27/12/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 28 Déc 2011, 14:14
Sur toute la nation ,les règles sont égales .
Laisser l'entrée de la boutique dégagée ainsi qu'une parallèle a la vitrine lorsqu'il y en a une ,cette parallèle correspond au passage d'une poussette ou d'un fauteuil roulant.
L'invention récente d'1.50m qui est stipulé sur aucun cahier des charges,(sauf s'il y en a un qui a été fabriqué dans un bureau sans aucune concertation avec les commerçants ou les syndicats)est typiquement meldoise.
Alors que la ville de Meaux s'entoure de grandes surface ,ce n'est pas en montant les commerçants sédentaires contre les non-sédentaires que le petit commerce se portera mieux .
Les méthodes de divisions , de discriminations ,et,la punition générale(3 mécontents ,100 punis ) reconnue ci-dessus me rappel étrangement une époque sombre de notre histoire .
Heureusement que la majorité des commerçants sédentaire et non de ce quartier s'entendent a merveille ,le futur le prouvera rapidement .
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 28 Déc 2011, 15:02
Je ne veux pas semer la discorde: dans mes premières réponses je prenais plutôt le parti des "forains"
Mais le fait est que par exemple, le samedi matin, il me faut vraiment slalomer pour entrer dans ma librairie-papeterie et que c'est aussi difficile d'en sortir quand on a un cabas. Et ça, ce n'est pas normal!
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 5
Age : 49
Localisation : meaux
Date d'inscription : 27/12/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 28 Déc 2011, 16:11
Réponse a Benjamin .
Ce genre de situation se solutionne assez simplement sur tout les marché de France de la sorte:
le régisseur du marché a l'aide d'une bombe de peinture trace deux points sur le caniveau correspondant a la largeur de l'ouvrant de la boutique.Le placier doit donc prendre la responsabilité de cet acte.
En aucun cas la vitrine sera totalement visible,un marché sans marchant n'est plus un marché.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 28 Déc 2011, 17:02
Yvan, vous ne servez pas votre cause en vous montrant si agressif! Relisez le début de mes messages, je défendais les forains.
Vous ne faites que dire exactement ce que j'écrivais: ne pas laisser faire des comportements inacceptables, et ne pas ensuite donner de "punition générale" sous prétexte que quelques-uns exagèrent.
En outre il n'est pas question, dans mon exemple, d'une "vitrine totalement visible" mais d'une vitrine absolument inaccessible de même que la porte d'entrée et on est quand même dans une autre dimension, là!

Cette situation me rappelle ce que j'ai vu à Cayenne, avec les commerçants asiatiques qui ont commencé "gentiment" à déborder sur les trottoirs jusqu'à les annexer complètement: on n'avait plus le droit de marcher que sur la chaussée et un jour le maire a interdit toute exposition extérieure. Ensuite on est arrivé à un modus vivendi, sur la part du trottoir dévolue à la marche et celle tolérée pour les commerces
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 5
Age : 49
Localisation : meaux
Date d'inscription : 27/12/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 28 Déc 2011, 17:51
Aucune agressivité dans mes propos ,la bombe dont je parle ,c'est de la peinture.
l'agressivité et la provocation c'est la police qui s'en charge et ne laisse pas le droit d'exercer .
on peut en parler pendant des jours ,ou bomber le caniveau.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Mer 28 Déc 2011, 18:21

Aucune agressivité dans mes propos ,la bombe dont je parle ,c'est de la peinture.

Euhhh ça j'avais compris! lol!

Mais il me semble même que ce n'est pas nécessaire de bomber les trottoirs, ni à la peinture ni au TNT: le savoir-vivre naturel devrait suffire.

Bon pour ma part je crois que j'ai dit tout ce que j'avais à dire sur le sujet.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les commerçants du marché ne comprennent pas la décision de la mairie (77 info)

le Sam 31 Déc 2011, 14:12
source : articles du Parisien.fr

Le bras de fer persiste entre forains et commerçants
Par Valentine Rousseau, Publié le 24.12.2011

Ne cherchez pas les étals de vêtements, chapeaux, bijoux et autres, aujourd’hui, dans les rues du Commandant-Berge et Trévise, ni sur le pont du Marché. La ville de Meaux a déplacé environ 65 exposants de quelques dizaines de mètres, sur la place Jean-Bureau et la rue des Teinturiers. Les autres forains situés quai Carnot, entre les deux ponts, ne bougent pas.
Ce transfert se répétera samedi prochain. Une décision imposée par la mairie, qui ne ravit pas les forains. Et traduit le bras de fer persistant entre les non-sédentaires et les commerces du quartier du marché.

Le conflit avait éclaté cet été quand la ville a tenté d’imposer aux forains de remballer à 13 heures (au lieu de 17 heures), en même temps que les maraîchers et fromagers de la halle alimentaire. « Nous ne voulons pas tuer leur activité, se défend Philippe Dilly, vice-président de l’association des commerçants du marché. Nous réclamons depuis cinq ans un rééquilibrage. Les camions stationnent n’importe comment devant les vitrines, l’espace réglementaire de 1,40 m entre les stands et les vitrines n’est pas respecté. Aujourd’hui, le quartier n’attire plus les commerces traditionnels de chaussures, de textile. Les investisseurs refusent de venir à cause des rues bloquées le samedi, la plus grosse journée d’affaires de la semaine. »

Un commission de concertation infructueuse

En septembre, la mairie avait créé une commission de concertation. Infructueuse. « Il est important de ne pas créer de polémique sur un sujet aussi délicat », tient à préciser le cabinet du maire. Jean-François Copé avait, dans un premier temps, voulu carrément supprimer les étals non alimentaires les 24 et 31 décembre, journées de forte affluence. Motif : « Ces journées génèrent un trafic très important en ville, mais la présence du marché risque d’empêcher la fluidité de circulation. »

Les réunions organisées en mairie entre les deux « camps » ont été houleuses. Mais hormis quelques caractères trop virulents de part et d’autre, la majorité des commerçants et forains cherche à avancer. « Le marché est un lieu de vie, de lien social, il n’est pas question de le supprimer, rassure Jérôme Tisserand, élu en charge du commerce. Je souhaite réactiver l’association des commerçants forains, pour que les échanges soient constructifs. » Dès janvier, la mairie fera respecter les distances entre les étalages et les vitrines, interdira le stationnement quai Jacques-Prévert dès le vendredi soir afin de laisser place aux camions des forains et affichera les horaires du marché dans le quartier.

« On doit se battre pour travailler »
CHRISTIAN REISH tient un stand depuis 38 ans

Christian Reish vend des bonnets, écharpes et gants au marché de Meaux depuis trente-huit ans. Il occupe un important stand, sur le pont, et a fait signer un engagement à 64 collègues, pour qu’ils s’astreignent à plier leurs étals à 14 heures : « On préfère terminer plus tôt à notre emplacement habituel que d’être déménagés. Mais la mairie refuse d’entendre notre promesse, le dialogue est bloqué, regrette-t-il. Je siège à la commission des marchés à Lagny, la ville a accepté qu’on reste une heure de plus les vendredis des fêtes! Ici, on doit se battre pour travailler. La ville joue avec la trésorerie de nos entreprises. » Christian Reish estime que ses premiers ennuis avaient démarré avec la foire d’automne, il y a quinze ans. « On subit un engrenage hallucinant. Les 24 et 31 décembre sont des journées essentielles. » Il reconnaît des exagérations de quelques forains, qui exposent trop près des vitrines : « Bien sûr qu’il faut changer certains comportements, mais je ne pensais pas vivre ça au bout de trente-huit ans… » Georges Caron, bouquiniste, ouvre son camion-vente depuis vingt-six ans dans ce marché : « Je suis un homme normal, qui paye ses taxes, ses impôts, son emplacement. J’aimerais travailler, je ne comprends pas cette guerre. Je fais aussi vivre les sédentaires en achetant un sandwich, des médicaments à la pharmacie, une pizza… On doit travailler ensemble et pas les uns contre les autres. »

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum