Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Copé, les primaires socialistes et la déontologie.

le Jeu 07 Avr 2011, 15:19
Source: Copé doute de la légalité des primaires socialistes (le point.fr)

Je précise en guise de préambule que je n'ai strictement rien à battre des primaires socialistes auxquelles je ne participerai pas: il est très peu probable que je vote pour eux d'une part,

et d'autre part j'estime que ce sont les adhérents d'un parti qui doivent prendre leurs responsabilités (à l'UMP c'est plus facile: c'est Sarkozy qui nomme tous les candidats)

Ensuite il me semble clair que ces "primaires" seront torpillées, les gens de droite allant voter pour le pire, celui qui sera le moins susceptible de mettre leur cador en difficulté. une "déclaration sur l'honneur attestant qu'on adhère aux valeurs de gauche"? Au prix de l'honneur...)

Pour le reste: JF Copé qui parle de déontologie, c'est la parabole de la péripatéticienne qui donne des leçons de catéchisme. Il n'y a personne à l'UMP, de moins connoté que Copé en matière de fâcheux mélange des genres entre liens avec l'affairisme et éminentes fonctions politiques, pour soulever la question?

Question d'ailleurs légitime, mais pour trancher il y a... la justice et la CNIL. Alors on les saisit au lieu de s'agiter dans tous les sens. Un "simple" citoyen peut le faire.

Ensuite quid de ce sondage payé par la ville, de ce questionnaire sur les attentes des habitants (juste avant les municipales), sur lesquels ont été calqués les propositions du candidat Copé? Il n'y a pas comme un mélange des genres là non plus?

Et je me souviens fort bien, pour ma part, avoir recu au moins trois invitations émanant de partis ou de "clubs" gravitant autour de l'Aigre de Meaux, sans que je ne les ai jamais contactés. Ou ont-ils eu mes coordonnées, si ce n'est sur un fichier extérieur?

Et quand le pouvoir utilise illégalement les "fadettes" (relevés de communications) à des fins privées, pour savoir qui répandait des ragots fétides sur le fait que Carla ferait porter des cornes à Nicolas avant de répudier pour cela Rachida (on n'en a rien à battre, de ces ragots de bidet), pour espionner des journalistes ou des magistrats, vous avez entendu Copé vous indigner vous? Moi pas, mais c'est vrai que je suis sourd comme un pot...

On fait preuve de déontologie? Oui mais pas à géométrie variable, Monsieur Copé.


le blog de benjamin(lien)

PS. est-ce que vous sentez un élan populaire sur les primaires socialistes plus important que sur le débat concernant la laïcité? Moi pas...
avatar
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 33
Age : 49
Localisation : Meaux-Beauval
Date d'inscription : 26/03/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebruitetlafureur.fr

Re: Copé, les primaires socialistes et la déontologie.

le Jeu 02 Juin 2011, 11:57
Moi non plus !
Vous êtes peut-être sourd, mais pas aveugle !
Cependant, je trouve que les primaires socialistes ne sont qu'un camouflet de démocratie. Elles ne devaient servir que pour "valider" la candidature DSK. Depuis l'affaire Strauss-Kahn, la course aux égos est relancée. Le projet (programme?) socialiste (qui n'en a que le nom) est un projet conçu pour être DSK-compatible.
Mais aujourd'hui, quelle différence et les "chouchous" des sondages, mis à part leur poids (physique et politique) et leur sexe? AUCUNE , les trois "prétendants" (Aubry, Royale, Hollande) défendent tous trois la même ligne politique, la ligne démocrate, la "troisième voix" (qui a tué la gauche en Italie !) qui prône l'alliance avec le centre (et qui le met en oeuvre à Lille, par exemple) voire la droite, comme en Allemagne.
Tou-te-s ont renoncé à l'alternative au Capitalisme d'ailleurs aucune de ces personnes ne propose un autre projet de société que le Capitalisme....Effarant quand on se dit de Gauche !
Le seul mouvement politique,qui, à mes yeux, porte l'espoir, ET un projet politique de société en rupture avec le Capitalisme, c'est [b]Le FRONT-DE-GAUCHE ![b]
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 2
Age : 34
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 22/06/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Copé, les primaires socialistes et la déontologie.

le Dim 18 Sep 2011, 20:56
Le Parti Socialiste a pour mérite de proposer une vraie méthode démocratique pour choisir son candidat. Aucun autre parti ne propose cela. L'ouverture aux non-adhérents ne plait pas à tous mais elle a du bon, surtout quand on sait que les adhérents des partis ne représentent qu'une infime partie des votants.
Et puis l'abstention nait souvent du fait que l'on ne se reconnait en aucun des candidats. Ainsi, ces primaires permettront peut-être aux nombreuses personnes qui se reconnaissent dans des valeurs de gauche de gouvernement de ne pas être déçues.
Alors on peut céder à la simplicité et se dire "tous pourris" et ainsi voter populiste ou fasciste.
Mais ceux qui ne veulent qu'une société un plus juste et qui sont de gauche iront voter lors de ces primaires.
En attendant ils peuvent trouver toutes les informations relatives aux primaires sur oser-la-gauche.fr.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Copé, les primaires socialistes et la déontologie.

le Dim 18 Sep 2011, 21:10
... voter populiste

si vous croyez que c'est en insultant les gens de gauche qui ont le tort de désapprouver la forfaiture du traité de Lisbonne (entre autres), vous êtes mal parti pour le second tour à supposer que vous y accédiez.

Pour le reste ne présentez pas comme un postulat ce qui n'est qu'une opinion. On peut être démocrate et pas séduit par le principe des primaires.

L'arrogance est un vilain défaut... Ne faites pas comme Copé que j'ai dénoncé en distribuant bons et mauvais points: vous avez dans votre parti des gens qui ne vous qualifient pas pour celé, euphémisme.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Copé, les primaires socialistes et la déontologie.

le Lun 19 Sep 2011, 08:58
La ministre du Budget et conseillère régionale UMP d'Ile-de-France Valérie Pécresse a estimé dimanche 18 septembre que la droite "n'échapperait pas" à l'organisation de primaires pour la présidentielle de 2017.

Si pour 2012 le camp majoritaire a "un candidat naturel", "légitime" en la personne de Nicolas Sarkozy, "en 2017 nous n'échapperons pas aux primaires", a-t-elle déclaré sur l'antenne de Radio J.

"Je pense qu'aujourd'hui la politique moderne, les militants, les
sympathisants ont envie de désigner leur chef de file, ont envie de
désigner leur candidat", a-t-elle poursuivi. "Je crois que c'est une
façon moderne de faire de la politique". "Simplement il va falloir qu'on
arrive à organiser des primaires de façon à faire émerger des projets".


Donc l'UMP envisage e une opération liberticide pour 2017...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum