Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 15
Age : 50
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 15/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
31032011
Francis VIDIL
Concertiste international, improvisateur, organiste, pianiste, trompettiste, professeur d'improvisation au Conservatoire de Versailles


Francis sera notre invité aux claviers des grandes orgues de la cathédrale St. Etienne de Meaux pour un récital d'improvisation qui mêle avec une maitrise inégalée les différents langages et styles musicaux

Le 9 octobre 2011 à 16h30

Né en 1961, Francis Vidil est Prix d’Honneur du Conservatoire de Versailles. Après avoir travaillé avec les pianistes Désiré N’Kaoua, France Clidat et Aldo Ciccolini, il étudie l’orgue et l’improvisation avec André Isoir, dont il devient le suppléant aux grandes orgues de Saint-Germain-des-Prés, puis l’accompagnement avec Jean Kœrner au Conservatoire de Paris. Il est nommé accompagnateur de la Maîtrise de Radio-France et pianiste de la classe de percussions de Sylvio Gualda, place qu’il occupe au Conservatoire de Versailles depuis 27 ans.
Il reçoit, en 1983, des mains de Pierre Cochereau, le Premier Prix International d’Improvisation au piano du Festival de Lyon. En 1995, il remporte, à l’unanimité et avec les félicitations du Jury, le Grand Prix International d’Improvisation au piano du Concours de Montbrison. Il est le seul pianiste à avoir obtenu les deux distinctions.
Comédien, pianiste et improvisateur, il crée le rôle de Mozart dans la pièce du Théâtre de l’Unité Mozart au Chocolat, spectacle qui sera donné, dès 1987, plus de 200 fois dans toute l’Europe.
Francis Vidil est titulaire du CA de piano du Ministère de la Culture (1987), et de trois Diplômes d’Etat de professeur d’Orgue, de Musique Ancienne et d’Accompagnement (1989).
Il est nommé, en 1996, professeur de piano au Conservatoire de Versailles. Son directeur, Paul Méfano, lui confie alors, en complément de sa chaire d’enseignement du répertoire, la création d’un cycle d’improvisation au piano et à l’orgue. Depuis 2006, il est en charge de cette formation pour tous les instrumentistes, claviers, vents et cordes, de niveau supérieur.
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

A quel date aura lie cet évènement fort sympathique ?
le Jeu 31 Mar 2011, 22:51ds
le 9 octobre 2011 à 16h30
Bonjour!
Y aura t il d'autres instruments pour accompagner les grandes orgues? -trompette?-
Rolling Eyes
avatar
Les grandes orgues se suffisent à elles même... Wink
Disons que les grandes orgues essayent de se suffire à elles-même. Leur état n'est certainement pas à la hauteur de ce que l'on peut raisonnablement attendre d'une ville de 50 000 habitants dont les édiles proclament volontiers leur attachement à l'histoire et au patrimoine ! Il est vrai que beaucoup d'entre eux se contentent du clavier "bon tant pis" du maire !
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum