Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Jeu 17 Fév 2011, 00:12
L'information était relatée dans la Marne du 9 Février 2011. L'agglomération du Pays de Maux annonce la mutualisation des polices municipales au cours de l'année 2011. Une excellente initiative ! Qui vient (entre autre) apporter une solution au déséquilibre qui existait jusqu'à aujourd'hui entre Meaux et le reste des villes et villages de l'agglomération ; qui doivent se contenter pour les principaux d'un ou 2 policiers municipaux, quand Meaux en compte plus de 150 (des effectifs qui ont été décuplé en quelques années par la volonté politique de JFC en matière de sécurité).

C'est encore un pas de plus dans la conscience que le territoire de la ville se joue aujourd'hui à l'échelle de l'agglomération et ne sarrête pas aux limites communales.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Ven 18 Fév 2011, 21:11
Ce n'est pas tant que le territoire de la ville ne s'arrête pas aux frontières administratives de la commune que le fait que Meaux seule est trop petite pour une campagne d'élections législatives en 2012 ! Si vous suivez les affaires de la communauté d'agglo, vous avez pu constater que, subitement, elle prend de l'importance alors qu'elle est restée une "coquille vide" pendant fort longtemps.
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Dim 20 Fév 2011, 13:58
Excellente initiative que de palier aux défaillances de plus en plus nombreuses des fonctions régaliennes de l' Etat ?
Je ne suis pas trop d'accord sur le fond quand on voit les problèmes et coûts induits aux collectivités locales.

Pour exemple, dans le Parisien de matin, Crégy les Meaux annonce avoir du engager un détective privé pour résoudre un banal problème de voirie engendrant une facture de 5000 euros car le seul policier municipal ne peut faire face et la Police nationale se désintéresserait du problème.

5000 euros pour un pollueur sauvage, voilà des fonds publics utilisés à juste escient !!!
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Ven 25 Fév 2011, 01:19
Reprise d'un article du Parisien.fr daté du 2 novembre 2010

Copé veut créer une police intercommunale

" Elle se nomme « commission de prévention de la délinquance » mais pourrait bien plancher très vite sur la création d'une police intercommunale. Jean-François Copé, président (UMP) du Pays de Meaux, a présenté au dernier conseil communautaire l'efficacité de sa police municipale, à Meaux, forte de 80 hommes et celle de la vidéosurveillance, riche de 132 caméras. Un attirail, couplé avec la démolition des tours des quartiers, qui a fait chuter la délinquance de 40% ces dernières années.

Mais nombre de communes craignent de devoir se partager le coût de la police municipale de Meaux et les villages n'ont pas les mêmes besoins. « On allégera les finances de Meaux, ironise Gérard Chomont, maire (PS) de Crégy-lès-Meaux. Nous n'avons déjà pas de visibilité sur le financement du personnel de l'intercommunalité. Comment vérifier que 80% du temps de travail d'un employé communal de Meaux est consacré à sa ville et 20% pour l'intercommunalité? » Le maire socialiste refuse par ailleurs de perdre son pouvoir de police dévolu à tout premier magistrat. La création de cette commission intervient un mois après la fermeture du poste de police de Crégy-lès-Meaux, contestée par les communes de gauche du secteur. Chauconin-Neufmontiers estime que la mission de « sécurité relève de l'Etat, lequel se désengage de plus en plus ». « M. Copé ne doit pas fixer la feuille de route de cette commission, ni anticiper de sa finalité. C'est aux communes qui y siègent d'en décider », estime Michel Bachmann (DVG). Jean-Michel Morer, maire PS de Trilport, prône la création d'un contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance, (CLSPD) qui regroupe police, gendarmerie, Education nationale, procureur, bailleurs, services jeunesse. « Meaux a un CLSPD avec 50 000 habitants, pourquoi pas les 30 000 habitants qui vivent dans l'agglomération? » s'interroge-t-il. Cet élu de gauche préfère voir augmenter les effectifs du commissariat de Meaux plutôt que payer une police intercommunale. « Le commissariat n'a pas bénéficié de renforts d'effectifs alors que sa charge de travail a augmenté depuis l'ouverture de la prison. Les policiers doivent encadrer les garde à vue à l'hôpital et assurer les transferts de détenus. » Lors du débat ouvert au dernier conseil communautaire, Jean-François Copé a assuré que « la commission décidera » in fine : « Si personne ne veut de police intercommunale, elle ne sera pas créée. » Régis Sarazin, maire DVD de Nanteuil-lès-Meaux, estime que « toutes les communes ont besoin de réfléchir à la délinquance et on ne peut pas rester de glace à la fermeture du poste de Crégy. Aujourd'hui, la loi nous permet de créer une police intercommunale, il faut l'étudier. » "



Dernière édition par Fabien B. le Ven 25 Fév 2011, 14:56, édité 1 fois

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Ven 25 Fév 2011, 10:39
Fabien, mettez en gras l'indication que le texte mis en ligne est la reprise d'un article du Pharisien. Ne donnez pas à penser qu'il est de vous.
La seule mention d'une chute de 40 % de la délinquance suffit à montrer l'indigence du raisonnement de (ou de la) journaliste. On sait que ces chiffres n'ont aucune valeur scientifique. Ils sont fabriqués à partir des données policières. Ils ne renseignent donc que sur l'activité de la police. Il est assez aisé de les faire monter et descendre selon les besoins politiques locaux ou nationaux.
Avec l'attirail sécuritaire on joue sur le "sentiment de sécurité" de la population. C'est tout autre chose.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Jeu 01 Mar 2012, 13:23
source > le Parisien.fr

Bientôt une police intercommunale à louer ?
Par Valentine Rousseau - Publié le 22.02.2012

Le Pays de Meaux envisage la création d’une police intercommunale sous une forme originale mais complexe à mettre en œuvre. Il propose à dix-sept communes (Meaux, riche en policiers municipaux, n’est pas concerné) de faire appel à six ou sept agents, payés à la vacation. Ce service de police partagée sera facturé à la commune qui le sollicite 247 € pour 3h30 de vacation.
« La patrouille se déplacera en voiture, avec deux policiers. Le maire qui l’aura sur son territoire en sera le patron, explique Régis Sarazin, président de la commission chargée de la prévention de la délinquance et maire (DVD) de Nanteuil-lès-Meaux. La patrouille peut scinder sa vacation en deux ou trois fois. J’aimerais l’avoir pour des opérations de prévention dans les écoles, les contrôles de vitesse et des rondes pour dissuader les cambrioleurs. »

Convaincu du bien-fondé de ce service proposé par un cabinet d’audit spécialisé dans la délinquance, Régis Sarazin le compare au coût d’un policier municipal : 35000 € par an. Ces agents seront recrutés par la commission du personnel, il ne s’agira pas de détacher la municipale de Meaux chez ses voisins. Encore faut-il qu’un maximum de conseils municipaux s’engagent. Le maire de Trilbardou (640 habitants), Jacques Dreveton, est preneur : « Une présence en uniforme rassure les habitants, mais je dois en discuter avec les maires de Vignely et Isles-lès-Villenoy pour que nous puissions nous partager une vacation par semaine. Sinon ce serait trop lourd financièrement. »

Même avis emballé à Chambry (892 habitants). « J’ai toujours milité pour des services supplémentaires depuis la création de l’intercommunalité. Je profite déjà d’une balayeuse gratuitement pour le nettoyage des rues, d’une aide pour instruire nos dossiers d’urbanisme, applaudit le maire, Claude Bruet. Pour la police, nous aurions des besoins ponctuels : des jeunes bruyants le samedi soir, du stationnement sauvage. » La commune voisine de Barcy, avec seulement 238 habitants, n’y aura en revanche pas recours. « Quand j’appelle la gendarmerie de Saint-Soupplets, elle se déplace aussitôt, gratuitement, précise le maire. Si je sollicite ce service, il me sera facturé. Ma commune est tranquille et quand une camionnette suspecte rôde, les habitants appellent les gendarmes. »

Le maire PS de Crégy-lès-Meaux, lui, espérait un service gratuit, avec une équipe embauchée par le Pays de Meaux. Son verdict : « L’idée est bonne mais trop chère. » Mais comment satisfaire tout le monde les soirs de réveillons et le 14 Juillet ? « Il va falloir mettre les besoins de chacun à plat, commente le maire (PS) de Villenoy, Roger Paoletti, plutôt favorable au projet. Je doute que cette police puisse répondre à l’ensemble des sollicitations et elle ne suffit pas. Par exemple, proposer un logement d’urgence à une femme victime de violences conjugales fait aussi partie de la sécurité. »

-----

Il en existe une quinzaine en France
par V.R. - Publié le 22.02.2012, 07h00

La loi permet depuis dix ans de créer une police intercommunale. Il n’en existe pourtant qu’une quinzaine en France. « La mise en place est très complexe, explique Michel Lecquio, président de l’Union nationale des agents de la police municipale. Il faut passer des conventions avec la préfecture et le procureur de la République pour définir la nature des actions, les lieux et heures d’intervention. Les maires doivent décider si elle sera armée. Ils craignent souvent que les agents interviennent davantage chez le voisin que chez eux. Il leur faut aussi trouver des locaux centralisés. » Toutefois, ce syndicat ne connaît aucune police intercommunale à la carte, semblable celle étudiée dans le Pays de Meaux. Il s’agit, en général, d’une équipe d’agents qui intervient sur l’ensemble des communes, sans facture à la clé. Comme à Seine-Ecole, dans le sud de la Seine-et-Marne, l’une des premières en France à créer sa police intercommunale en 2003. A deux, c’est plus facile. Ainsi, Saint-Fargeau-Ponthierry et Pringy emploient cinq agents en journée, du lundi au vendredi, avec quelques vacations nocturnes lors de fêtes, de bals, etc. L’équipe se charge des contrôles de vitesse, d’interventions dans les écoles (38 l’année dernière), elle a mené une opération d’éclairage de vélos devant le collège. « Sa mission est délicate, estime-t-on à la communauté de communes. Elle doit veiller à prévenir la délinquance, mais doit également être attentive au stationnement, au maintien de la tranquillité publique, au respect du Code de la route et à la préservation de l’environnement. »

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Mar 06 Mar 2012, 23:35
Ce que je retiens, c'est que cette police sera financée par l'ensemble des communes du pays de Meaux et réservé à l'usage seul de celles qui auront les moyens de se payer ses interventions.

Où comment être le pigeon payeur de la farce intercommunale imaginé pour le crédit du bilan de son président.

Et il se trouve des Maires qui ont une vue très courte pour approuver le projet...
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'agglomération annonce la fusion des polices municipales.

le Dim 11 Mar 2012, 12:54
Ah, on a plus de fric pour se payer de vrais services publics, ma pauvre dame ! Vous comprenez, c'est la crise : on a filé tout not' pognon à Dexia, on a plus un rond pour assurer vot' sécurité. Bon, par contre, pour se payer les services d'un « cabinet d’audit spécialisé dans la délinquance » il en reste !

Si ça ne prêtait pas à sourire je pense que ces histoires me déprimeraient.

Oh... attendez. Ça ne prête PAS à sourire...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum