Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mar 01 Fév 2011, 22:37
Reprise d'un article du Parisien

La SNCF VEUT CHASSER LES FUMEURS
Sur le réseau Paris-Est, des fumeurs monopolisent chaque jour illégalement des wagons. La SNCF annonce des contrôles renforcés.
par MARINE LEGRAND (le 28/01/2011)


LIGNE PARIS-MEAUX, HIER. Chaque jour sur cette ligne, comme sur les lignes Paris-Coulommiers et Paris-Provins, des voyageurs n’hésitent pas à accaparer une voiture du train pour fumer alors que c’est interdit.

La scène est quasi surréaliste. Elle se produit pourtant chaque jour sur les lignes Paris-Meaux, Paris-Coulommiers et Paris-Provins. Hier, 16h50, gare de l’Est à Paris (Xe), dans la voiture de tête du Paris-Meaux. Les portes à peine fermées, briquets, cigarettes, roulées, canettes de bière et même joints de cannabis sortent miraculeusement des sacs des voyageurs.

« Ici, tout le monde fume dans le train! C’est une tradition depuis des années. C’est interdit, on le sait. Et alors? » sourit Clément, un habitant de Meaux. Hier, la SNCF a pourtant annoncé que la chasse aux fumeurs était ouverte.

Peu importe s’ils incommodent les voyageurs ne fumant pas. Hier matin, l’affrontement entre fumeurs et non-fumeurs a failli tourner au pugilat dans le train de 7h43 au départ de Meaux : « Des gens ont voulu monter dans une voiture où il y avait un groupe de fumeurs, témoigne Didier Attali, responsable de la gare meldoise. Ils ont protesté, puis se sont plaints auprès de l’agent SNCF. En vain. Ils ont dû aller dans d’autres voitures. Déloger les fumeurs, moi? Vous avez vu mon gabarit? Et ils sont plus nombreux que nous. »

Mardi, vers 18 heures, une femme enceinte a fait un malaise dans le Paris-Coulommiers après être montée dans une voiture accaparée par des fumeurs. Le conducteur a dû s’arrêter en urgence à la gare des Boullereaux pour la faire évacuer par les pompiers. « Et les trains de la ligne ont subi dix à vingt minutes de retard ce soir-là », se souvient Eric Cinotti, directeur des Transilien E, P et T4.

La SNCF a annoncé hier le renforcement net des mesures pour endiguer ce fléau : « Davantage d’opérations coup de poing en civil, avec la police régionale des transports, ce qui est nouveau; le renforcement de la signalétique et des annonces sonores; et plus de vigilance au quotidien par nos agents. La lutte contre le tabagisme à bord devient prioritaire », résume Eric Cinotti.

« Les amendes à 68 €, ce n’est pas très dissuasif, rétorque Bouba, qui fume tous les jours dans le Paris-Meaux. Je me suis déjà fait verbaliser par des policiers en civil (NDLR : ce qui est interdit selon le directeur de la ligne.) Ils s’étaient assis à côté de moi, m’avaient même demandé une feuille à rouler. Ils ont attendu que j’allume ma clope et, soudain, ils ont sorti leur plaque police. J’ai payé. C’était tout. Dès le lendemain, je me suis rallumé une clope dans le train. »

« C’est convivial, on fume tous ensemble, on papote. Le trajet devient plus agréable », sourit Jérémy, de Meaux. Jeunes, anciens, étudiants en jogging et businessmen en costume se mélangent. Une joyeuse ambiance — et une épaisse fumée — se dégage de ces voitures autodéclarées « fumeur ». « Ils ne respectent pas la loi parce qu’ils savent qu’il n’y a pas de contrôles tous les jours, analyse Myra, une voyageuse non-fumeuse. Ils pourraient fumer sur le quai. Ils n’ont que trente minutes à une heure à tenir à bord. »

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Ludo
Invité

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mar 01 Fév 2011, 23:08
Je prend ces train tout les jours depuis 5 ans, et, petite précision très importante ça ne sent pas QUE la cigarette, loin de là ... Quand à la convivialité, ce wagon sent plutôt la tension et l'agressivité, ma compagne que j'ai du allé chercher deux fois à la gare en catastrophe peut en témoigner, de plus elle ( qui est fumeuse ) sentait plutôt la marie-jeanne que la clope, et elle avait les yeux éclaté ... Et ce wagon est rarement plein, les gens doivent s'entasser dans les autres ... Bref une fin proche pour cette zone de non droit ne peut que me réjouir ... Et pis mince faut pas abuser, craquer pour trois heures de TGV je peux comprendre, mais là il s'agit de vingt minutes de train banlieue direct Paris/Meaux/Château Thierry ...
.....
Invité

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Jeu 03 Fév 2011, 19:21
"Quand à la convivialité, ce wagon sent plutôt la tension et l'agressivité"
C'est très facile de tenir ces propos quand soit même on ne le voit pas...
Les gens qui ne se connaissent pas discutent entre eux avec une facilité déconcertante.
Avez-vous déjà demandé un mouchoir a votre voisin? Dans ce wagon, on peut y voir partage, bonne ambiance.
J'aime ce wagon parce que tout le monde parle ensemble, et c'est un moyen de décompresser, même si on y sent parfois des odeurs de canabis...
Pourquoi avoir retiré le wagon fumeur d'antant?
Oui, nous pourrions nous empecher de fumer durant les 30 minutes qui nous séparent de Meaux.
En avons nous envie? NON.
Entre les retards, les chutes de caténers (excusez moi l'orthographe), les soit disant feux de talus en bord de voies (alors que ce n'est que du brouillard!!), les personnes sur les voies, les conducteurs de trains qui ne s'arretens pas en gare alors que le train est bien annoncé et j'en passe.. Tous ces désagréments que nous subissons plusieurs fois par semaine, qui nous fait arriver en retard au travail plusieurs fois par semaine!
Chers messieurs et mesdames de la SNCF, nous payons 130€ de carte orange par mois, nous attendons un service correct. En attendant, pourquoi ne pas nous détendre autour d'une cigarette....
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Jeu 03 Fév 2011, 20:13
..... a écrit:Chers messieurs et mesdames de la SNCF, nous payons 130€ de carte orange par mois, nous attendons un service correct. En attendant, pourquoi ne pas nous détendre autour d'une cigarette....

Vu votre argumentaire toutes les excuses sont bonnes alors ! Mais dites moi, les voyageurs non fumeurs il ne payent pas de carte orange eux ? Ils ne subissent pas les retards non plus ?

Vous me faites penser aux gens qui font chier leurs chiens n'importe où, et qui quand ils se font chopper sur le fait vous engueulent en vous rétorquant "je paye des impôts !" C'est juste de l'incivilité. Et si ça ne l'est pas, alors qu'on demande un Wagon pour les tagueurs qui auraient envie de griffonner sur les banquettes pendant le trajet, un autre pour ceux qui ont envie de se préparer un casse croute, un wagon pour ceux qui dorment, un pour ceux qui racontent leur vie aux téléphone, un pour ceux qui jouent aux cartes ou à des jeux vidéo...

Enfin il est certain qu'avant d'exiger un "service correcte" à la SNCF, il faut aussi que l'usager puisse respecter certaines règles de base. Je suis effaré par la multiplication des signalétiques indiquant aux gens comment se tenir ("laissez les gens descendre avant de monter", "ne bloquez pas les portes", "ne tirez pas le signal d'alarme"...). A croire que les gens aiment qu'on les considèrent comme des gosses mal élevés... ce qu'ils sont pour certains à n'en pas douter ! Evil or Very Mad Mad

(PS: je passe sur le témoignage anonyme, et l'absence de salutation... normalement cela suffit à faire que le commentaire aurai déjà disparu du forum !)

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Usager78
Invité

Hors la loi.

le Jeu 03 Fév 2011, 23:37
A l'inconscient ayant posté plus haut qui s'acclame d'être fumeur : Sachez respecter les autres et nous vous respecterons.

La loi est pas faite pour les chiens. Si vous n'êtes pas en accord avec elle, vous avez ce que nous appelons un bulletin de vote et des élections pour élire des gens qui décideront de ces lois.

Il y'a des gens qui ne fument pas et dont la fumée les insupporte. Si il y'a ce problème, c'est bien de votre faute. Ne soyez pas surpris si un jour un collectif se monte et porte plainte contre vous. Cela va encore plus restreindre vos droits , bande d'intellos à fort QI.
Ludo
Invité

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Jeu 03 Fév 2011, 23:53
Et ben comme ils y vont ... Il semblerait que ce débat suscite les plus vives passions ... Je ne change pas d'opinion, j'ai été contraint à plusieurs reprises d'emprunter ce wagon ( de même que ma compagne, qui elle est fumeuse ) Ni elle ni moi, n'y avons constaté de bonne ambiance ( ou alors uniquement entre certains fumeurs ) mais plutôt de la tension, de l'agressivité, et une forte proportion de fumeurs de joins ... Je reste persuader que 20 minutes de train direct sans clope ce n'est pas intenable ( ma compagne le fait tout les jours ) je suis quelqu'un de très tolérant ( je trouve stupide d'interdire la cigarette sur un quai de gare ouvert à tout les vents ) Mais les conditions de transports sur la ligne Paris/Meaux n'étant déjà pas facile, devoir supporter des fumeurs irascibles et un wagon à demi remplis de gens et de fumé quand le reste du train est bondé, faudrait voir à pas poussé grand-mère dans les orties ... Surtout quand elle est en short ...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Ven 04 Fév 2011, 20:59
Autant sur les quais de gare je trouve cela abusif, autant, dans les voitures, non, on ne fume pas. Point barre.

A la limite un type qui sort une flasque de cognac, dans la mesure où il n'en boit pas assez pour devenir désagréable et dangereux, c'est son affaire, autant j'ai le droit de ne pas avoir à supporter sa fumée. La cirrhose du premier, je ne risque pas de la choper, le cancer dû au tabac, statistiquement oui, je le risque davantage (oui je sais, des non fumeurs chopent des cancers du poumons et des fumeurs deviennent centenaires; on parle statistiques, OK?)

Au fait j'ai même vu des pipes à crack sur le sol des voitures, à deux ou trois reprises. C'est "convivial" ça aussi?
max
Invité

fumer sur les quais de gare

le Dim 06 Mar 2011, 23:56
Bonjour,

Pour répondre au message plus haut, fumer sur les quais me dérange la fumée vous ne l'éviter pas surtout si il y a plusieurs fumeurs qui essayent d'être discret et qui se répartissent tous sur le long du quais : donc au final, les non fumeurs ne savent pas où se mettre ! C'est nous qui devont nous déplacer !!! C'est un comble, bref c'est inadmissible ! Quel non respect des non fumeurs ! Je n'ai pas envie de respirer cette fumée ! On a assez de la pollution !

Je vais bientôt porter plainte contre la Sncf, car récemment j'ai signalé à 2 contrôleurs Sncf sur le quais qu'il était interdit de fumer en leur montrant 1 personne à 10 m d'eux qui venaient de croiser ! Et ils ont baissaient la tête ...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Lun 07 Mar 2011, 04:06
Je persiste: autant au nom de la liberté de ne pas être enfumé passivement j'ai fait partie de ceux qui ont applaudi des deux mains quand enfin il y a eu interdiction de fumer dans des lieux publics fermés, autant dans des lieux ouverts, je trouve que ça devient de l'ayatollisme imbécile. Il paraît qu'on veut désormais interdire de fumer sur la voie publique, mais où on va, là??

Le tabac n'est pas interdit, et je ne vois pas comment on l'interdirait (la prohibition d'une substance utilisée depuis cinq siècles, ça ne marche jamais: l'exemple des USA avec l'alcool au début du XXe siècle l'a démontré). Alors il faut bien que les fumeurs... fument quelque part! Vous voulez qu'ils ne le fassent que chez eux quitte à étouffer leurs gosses? (et encore, là des intégristes hurleront que quelques molécules de fumée passent sous leur porte...)

Si vous êtes gêné par quelques rares effluves de tabac sur un quai de gare plein de courants d'air, alors ne prenez pas le train. Les locos lâchent de l'ozone (très toxique) et les sabots de frein dégagent des particules (idem) Ne vivez pas chez vous mais sous les ponts de la Marne (et encore, pas le long de la voie sur berge) parce que les intérieurs domestiques sont quinze fois plus pollués que les extérieurs (peintures, solvants, produits ménagers agressifs qui s'évaporent, etc.)

Quant aux contrôleurs SNCF... ils sont payés pour contrôler et pas pour se faire casser la gueule. Contrairement aux policiers ils ne sont ni armés, ni entraînés aux techniques de close-combat. Alors certes leur attitude est des plus regrettables, mais elle est humainement très compréhensible - surtout que lorsque l'un d'entre eux a le courage d'aller au contact et qu'il se fait tabasser, l'ensemble des voyageurs, 99 fois sur 100, regarde courageusement ailleurs au mépris de la loi qui réprime la non assistance à personne en danger (au fait vous êtes allé vous même demander aux fumeurs d'éteindre leur cigarette? Moi quand dans un TGV quelqu'un utilise son portable à côté de moi contrairement aux usages, je lui fais une remarque... et non seulement je suis une exception mais en plus je ne suis pas baraqué, armé, et je ne sais pas me battre; pourtant je dois bien être une victime sur dix de la téléphonomania ambiante qui râle: là le téléphoneur peut faire quelques mètres et se mettre entre deux voitures pour satisfaire à son vice)

Si, en exigeant évidemment que les grosses nuisances nous soient épargnées, on ne fait pas preuve d'un minimum d'ouverture d'esprit, on vivra dans un monde terrifiant, orwelien, parce que chacun d'entre nous a un comportement qui déplait à d'autres et ces autres trouveront de bonnes raisons de faire interdire ces comportements. Ça deviendra proprement irrespirable, invivable. Chape de plomb sur tout le monde, ambiance putride de dictature et interdiction de vivre; tout au plus droit de survivre.

Je peux aussi faire interdire la bonne bouffe, parce que le cholestérol des autres pèse sur ma CSG qui suis en bonne santé relative. Exiger que dans les bars on se taise ou on chuchote parce que le bruit me gêne. Interdire les voitures en villes: je suis asthmatique et en plus je roule en vélo ou je marche donc ça ne me gênerait pas. Fermer l'espace aérien français, interdire aux citoyens de voyager, mettre deux millions de personnes au chômage (fin du tourisme et des voyages d'affaire) parce que Roissy, avec le bruit, la pollution, c'est intolérable), etc. Vous trouvez que j'exagère? Un habitant de Maurepas est bien plus gêné par le bruit et la pollution des avions que vous, par quelques molécules de fumée sur un quai de gare!
max
Invité

A benjamin

le Mar 08 Mar 2011, 00:00
Je suis bien d'accord qu'il n'y a pas que la fumée de cigarette qui soit polluante. Mais comme la pollution atmosphérique, la fumée de cigarette est nocive et très nocive, avec plusieurs composés très dangeureux pour la santé, on ne l'apprends pas maintenant...
Et les quais de gare sont un espace public certes mais le problème, c'est que cet espace est restreint et que les gens attendent souvent, ce n'est pas aux non fumeurs d'aller voir plus loin pour ne pas déranger les fumeurs, je suis désolé... et cela fait 20 ans que la loi Evin est passée... Les quais ne sont pas en plein courant d'air non plus ! Si je le dit là c'est que cela me gêne et je ne parle pas des personnes asmatiques etc... il faut penser à ces personnes là aussi...

On a laissé faire, toléré très largement la cigarette etc... dans les restaurants pendant des années malgré la Loi Evin....
Le gros pb c'est dans les années qui viennent où les problèmes de santé vont augmentés.... déjà avec la pollution atmosphérique.

Dire que ce n'est pas une petite fumée de cigarette qui va dégrader sa santé... c'est une vision (toujours !) à court terme...
C'est comme, les viandes de barbecues ou tout ce qui est un peu cramé et que l'on évite de manger : parfois on réponds : oh ben ça ne va pas te boucher le derrière ! C'est sûr, mais le corps , lui, il emmagasine jusqu'à une certaine limite et bien sûr de lui celui qui dira qui ne lui arrivera rien plus tard... On ne contrôle pas tout son corps avec sa tête...

Quand on ne voit pas de conséquence à court terme, on à l'impression ( sans se baser sur rien du tout de plus !) qu'il nous arrivera rien demain... grosse erreur je trouve.
Avec tous les dangers connus que la cigarette et tabac représentent, il faut être vraiment idiot pour fumer aujourd'hui... je suis désolé... Bien sûr le pb c'est de s'arrêter de fumer même si l'on a conscience de ce pb... Le pire c'est que je vois de jeune adolescentes de 13-15 ans qui se mettent à fumer alors que la vente est interdite aux moins de 18 ans si je ne me trompe pas...

Bref, moi je n'ai plus envie de subir les gens qui fument.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mar 08 Mar 2011, 01:06
"""" je ne parle pas des personnes asthmatiques""""""

Il se trouve que je suis asthmatique, justement. Et si je ne laisse pas les gens fumer dans un lieu fermé près de moi (ou alors je m'en vais s'ils sont chez eux), je fais quand même un petit effort quand je suis dans un endroit ventilé, comme un quai de gare (et neuf fois sur dix je les trouve même trop ventilés, surtout quand il fait froid ou qu'il pleut avec du vent en rafale.

Je n'ai jamais eu de "toux sifflante" (la crise d'asthme) parce qu'un clampin fumait dans la rue, ou sur un quai de gare à côté de moi alors que dans des pièces fermées, si. Ou en roulant sur une chaussée très polluée: je ne peux grimper la chaussée de Paris en vélo, même avec assistance électrique, sans Ventoline. Je peux prendre mon train sans aérosol...

Nos points de vue sont inconciliables: vous "ne voulez plus subir les gens qui fument" (dont je ne fais pas partie): moi je ne supporte pas ceux qui ne font pas preuve d'un minimum de tolérance, d'ouverture sur l'autre. Les fumeurs se sont vu infliger un gros effort avec l'interdiction dans les endroits fermés, et cela doit être imposé et conforté. Pour le reste, foutons-leur un peu la paix. Nous n'allons pas vivre en guerre civile permanente, pour des sujets aussi futiles.
max
Invité

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mer 09 Mar 2011, 22:34
Futile pour vous, mais pas pour moi, ma santé est importante ; Les fumeurs ont leur a assez foutu la paix pendant des années ! (Ce qui était anormal dans les lieux public, restos par surtout), alors non, je n'ai plus envie de passer dessus, et je suis assez tolérant "La liberté des uns s'arrpetent là où commence celle des autres"
max
Invité

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mer 09 Mar 2011, 22:51
Je rajoute que certains fumeurs se retiennent de fumer sur les quais ! Et oui , c'est une question de correction et de respect de l'autre...
On interdit pas aux fumeurs de fumer à ce que je sais ; mais qu'ils ne fument pas la où désormais c'est interdit.
max
Invité

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mer 09 Mar 2011, 22:54
Voilà la réponse d'un fumeur sur un quai d'une gare du RER D ce soir même : je dis simplement en passant qu'il est interdit de fumer sur les quais et la personne me réponds ironiquement : c'est affiché où ?... Avec ce comportement basique et complètement stupide, faut pas se mettre en colère quand les lois se durcissent ! Et oui, si les gens ne savent pas se respecter et bien on fini par leut imposer des interdictions plu snombreuses Et plus sévères surtout... Poussons le raisonnement...
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 66
Age : 40
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 12/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Jeu 10 Mar 2011, 17:03
Sur le Quai il y a toujours du monde, dehors la fumee se concentre autour de la personne et donc a ces voisins, a moins qu'il y est 50km/h de vent....donc oui , meme en plein air il faut interdire de fumer dans les lieux de cocentration de personnes ... comme sur un quai.









avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Jeu 10 Mar 2011, 23:02
Que les choses soient claires: il est interdit de fumer sur les quais, donc les fumeurs n'ont pas à y fumer.

Cela dit, persiste et signe, non fumeur ayant râlé des années durant contre le tabac en enceinte confinée, je soutiendrais une demande amiable visant à ce que ce point précis (les quais de gare "ouverts comme à Meaux) soit revu dans le sens d'une plus grande tolérance avec en contrepartie une vraie répression accrue du tabac DANS les rames et dans les halls.

Hier j'ai pris le train, et que ce soit le matin à Meaux ou le soir à Lagny, je me suis mis à rigoler tout seul en pensant à ce dialogue de sourds. Parce que le blizzard était très loin de souffler (à peine une petite brise), et il fallait être de singulière mauvaise foi pour imaginer une seconde que même une dizaine de "clopeurs" auraient pu gêner qui que ce soit.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Dim 13 Mar 2011, 23:26
Je note une chose. C'est que ce "problème des fumeurs", certes bien réel, s'est aussi accentué avec la dégradation des conditions de voyage dans les trains de la Ligne P (retards, annulation, manque de place...). Alors si ces fumeurs sont bien coupable d'un manque de civilité et de savoir vivre... ils pâtissent aussi (un peu bouc émissaire) de cette dégradation du service de la SNCF. Et ça c'est un autre problème !

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 90
Age : 42
Localisation : meaux
Date d'inscription : 24/05/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Lun 14 Mar 2011, 23:05
De toute façon pour interdire les gens de fumer sur les quais il faudrait que les personnes chargées de faire respecter l'interdiction montrent l'exemple. Ce n'est pas le cas en tout cas en gare de Meaux ou je vois fréquemment le personnel de la sncf fumer sur les quais et les membres de la police ferroviaire en faire de meme. Dernier exemple samedi matin (12 mars) avant le départ du train de 7h49 pour Paris ou un des membres de la suge (police sncf) fumait devant une des portes du train donc sur le quai. Aucune crédibilité devant les gens qui fumaient à deux pas de là!
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Lun 14 Mar 2011, 23:14
dr maboul a écrit:De toute façon pour interdire les gens de fumer sur les quais il faudrait que les personnes chargées de faire respecter l'interdiction montrent l'exemple. Ce n'est pas le cas en tout cas en gare de Meaux ou je vois fréquemment le personnel de la sncf fumer sur les quais et les membres de la police ferroviaire en faire de meme. Dernier exemple samedi matin (12 mars) avant le départ du train de 7h49 pour Paris ou un des membres de la suge (police sncf) fumait devant une des portes du train donc sur le quai. Aucune crédibilité devant les gens qui fumaient à deux pas de là!

C'est vrai mais... les fumeurs ont dans la pratique le droit de sortir de leurs bureaux ou leurs ateliers pour s'en griller une dans la rue. (Une incivilité manifeste, c'est quand ils jettent leurs clopes par terre. parce que les mégots c'est comme les Auvergnats, dirait Hortefeux. Quand il y en a un ça va c'est quand ils sont beaucoup que ça pose des problèmes et devant certains bureaux, c'est un monticule! Ca serait pas dur d'emmener une boîte en fer et de les stocker dedans.

Si vous voulez que les cheminots et agents de sécurité sortent de la gare, devant, pour assouvir leur vice, il va y avoir une sacrée perte de productivité clown clown

Bon vous aurez compris que je me faisais l'avocat du diable, une fois de plus
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 90
Age : 42
Localisation : meaux
Date d'inscription : 24/05/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mar 15 Mar 2011, 00:34
Bon nombres d'employés de sociétés, d'administrations... sortent pour s'en griller une plusieurs fois par jour. Pendant ce temps leurs collègues non fumeur restent à leur poste. La perte de productivité est là. Si j'étais DRH ou simple petit patron je prendrais comme critère d'embauche le fait d'être non fumeur mais je suppose que de poser la question pendant un entretien serai considéré comme discriminatoire.
Pour revenir à notre sujet je pense que le fait de fumer pour ces agents de la sncf sur les quais est une faute sanctionnable.
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 66
Age : 40
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 12/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mar 15 Mar 2011, 00:40
Et le non fumeur si il va parler 2min sur le portable on lui reproche, en tout cas moi on me le reproche des fois...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La SNCF veut chasser les fumeurs (le Parisien)

le Mar 15 Mar 2011, 13:28
Bon tout est dit, dans un sens ou dans l'autre du moins à mon avis^^ pas question évidemment de déclarer le sujet clos, c'est du seul ressort du tenancier de cet établissement.

Rien n'empêche à la limite le non fumeur d'accompagner ses collègues fumeurs pour bouffer un carré de chocolat^^

Moi je me dis que si j'étais DRH, je préférerais avoir un gars qui va s'en griller une de temps à autre et qui de ce fait sera détendu, pas à cran et donc plus productif.

Le fumeur, en vous suivant... se déclarerait non fumeur lors de l'entretien d'embauche et serait dans cet état (à moins que vous n'imposiez une analyse de sang pour détecter la nicotine, sans compter le hasch ou l'alcool voire divers psychotropes mais là on est carrément dans G Orwell). En outre résumer l'efficacité des gens à leur temps de présence effectif, sauf pour les gens rivés à une chaîne, c'est un peu... réducteur. On peut aussi imaginer la généralisation de la contractualisation des pauses, comme pour les caissières qui y ont droit, fumeuses ou non,... qui sont unanimes à déclarer ce système affreux.

Cela dit, un type qui prendrait des pauses significatives non contractuelles et qui en retour partirait à l'heure pétante tous les jours, même en laissant un boulot urgent en plan, je lui en ferais la remarque (amicale mais ferme).

Pour ma part j'avais, quand je bossais dans un CDI de collège, une réputation de bourreau de travail tout à fait usurpée parce que je faisais 32 à 36h de présence au lieu de 30 sans toucher un kopeck de plus - préférant étaler dans le temps l'ensemble de mes activités, mettre deux heures à ranger les livres plutôt qu'une, etc. Choix personnel dicté en partie par le fait que je vivais seul, sans contrainte familiale, mais pas seulement: j'aime prendre mon temps. J'aurais aussi pu densifier à l'extrême et ne faire que 25h en effectuant les mêmes tâches de façon accélérée et démoniaque - mais là j'aurais été un glandu pour l'entourage, parce que ne faisant pas ses trente heures.

Cela dit, il est tout à fait regrettable que des gens souffrent d'addiction. J'en sais quelque chose pour avoir fumé jusqu'à 50 cigarettes par jour depuis ma grande jeunesse (ma mère, connement, ne se sentait pas le droit de me l'interdire, étant elle même une grosse fumeuse. Du coup à 15 ans je tondais des pelouses des heures chaque semaine, pour assouvir ma dépendance). J'ai arrêté le 31 décembre 1972 à 21 ans et demi et depuis je n'ai plus tiré UNE bouffée... mais je SAIS que si je m'en grille une et une seule... ça repartira, 38 ans après.

De ce fait, je devrais être plus irritable que les autres devant l'odeur de tabac (certaines fragrances - surtout celles des bons cigares - me donnent des grosses bouffées de désir) et pourtant, si je suis intraitable dans les intérieurs, je ne le suis pas dans les extérieurs.

Et un quai de gare ouvert (je ne pense pas aux halls, évidemment) c'est tout aussi ouvert que la rue. Et si on ne peut plus fumer dans les intérieurs, pas chez soi à cause de ses gosses, et non plus pas dans les extérieurs, on va vers la prohibition du tabac, produit connu depuis des siècles.
Or je ne sais pas si vous le savez, mais la prohibition des substances consommées massivement, ça n'a jamais marché, nulle part dans le monde...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum