Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Ça "manifestationne" à Meaux....

le Jeu 14 Oct 2010, 19:59
La semaine dernière (vendredi 8 octobre 2010) c'était les personnels hospitaliers de l'Hopital de Meaux qui défilaient dans les rues du centre ville, en parallèle du congrès des maires de Seine-et-Marne reçus ce jour là également à Meaux.

Mercredi c'était au tour des lycéens. Malheureusement la manifestation a dégénéré occasionnant de la casse jusque dans le centre ville, et l'arrestation de 4 casseurs

----------

A voir à propos l'article du Parisien, ci-dessous >

Violences en marge de la manif lycéenne
par AURÉLIEN PEROL AVEC HUGUES TAILLIEZ (14.10.2010)

Des affrontements ont éclaté entre adolescents et policiers en marge d’une manifestation lycéenne.Deux mineurs et un majeur ont été arrêtés.

Trois jeunes, dont un mineur, ont été arrêtés et placés en garde à vue pour jets de pierres sur des policiers et outrage à la suite d’affrontements violents avec les forces de l’ordre hier matin à Meaux. Le plus jeune devait être déféré en fin de journée devant le juge des enfants.

Au cœur d’une manifestation lycéenne contre la réforme des retraites, une centaine d’adolescents excités à la vue des forces de l’ordre ont mené des affrontements avec les policiers, depuis le lycée Coubertin, où sont scolarisés certains participants dont les quatre interpellés, jusqu’au secteur B du quartier de Beauval, en passant par le centre-ville de Meaux en pleine préparation de la Foire d’automne.

Vers 8 h 45, le défilé descendu par l’avenue Gallieni et arrivé aux abords du lycée Moissan tente de se diriger vers le lycée Jean-Vilar par le quai Victor-Hugo, qui longe la Marne. Pas de slogans. Pas de banderoles. Essentiellement des garçons dans les rangs. C’est un groupe agité de mouvements brusques et de cavalcades soudaines qui s’avance au milieu de la circulation en déroute en défiant des policiers en tenue de maintien de l’ordre. Ils les empêchent de passer. Des poubelles sont renversées, des pierres fusent. Les policiers chargent à plusieurs reprises, larguent des lacrymogènes, repoussent les ados qui contournent le secteur de la mairie et se dirigent vers Beauval par le centre-ville.

Après une halte devant le lycée Jean-Vilar, les jeunes rejoignent rapidement le lycée Baudelaire, talonnés par plusieurs dizaines de policiers. S’ensuit un violent affrontement vers 11 heures près du centre commercial la Verrière, dans le quartier de Beauval. Le visage masqué par des écharpes, des chèches ou des capuches, armés de longues lattes de bois, les adolescents gratifient les policiers d’un tir nourri de pierres. Protégés par une rangée de sapins, ces derniers répliquent avec quelques lacrymogènes. Réfugiés dans des allées d’immeubles, les jeunes vont alors peu à peu se disperser dans le quartier.

Dans un communiqué, le député-maire (UMP) de Meaux a fait état de « dégâts importants causés à la ville, aux commerçants et aux habitants ». Contacté, son directeur de cabinet évoque « une vitrine cassée en centre-ville, des dégradations de mobilier urbain et de voitures de police municipale ». Côté police, on assurait pourtant hier soir qu’« aucun dégât matériel notable » n’était à déplorer. Quoi qu’il en soit, Jean-François Copé a annoncé hier son intention de « porter plainte contre X au nom de la ville de Meaux, pour qu’une enquête ait lieu ».



Dernière édition par Fabien B. le Ven 15 Oct 2010, 11:20, édité 1 fois

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Riverain
Riverain
Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 29/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ça "manifestationne" à Meaux....

le Jeu 14 Oct 2010, 20:44
Ouais, qu'on manifeste j'ai rien contre, si c'est pour de bonnes raisons et dans le respect des autres.
Là il s'agit apparemment plus de casseurs qui profitent de l'occasion.
Mais quand des personnages politique irresponsables appellent les jeunes à manifester (ce qui n'est absolument pas leur rôle, et ce quel que soit leur parti politique) il ne faut pas s'étonner que des "petits cons" en profitent
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Ça "manifestationne" à Meaux....

le Ven 15 Oct 2010, 11:14
Même si j'aurais tendance à mettre en doute la "conscience politique" d'une bonne partie des lycéens (pas tous ! ), sans doute trop jeune pour ça, je pense qu'ils ont aussi de bonnes raisons de manifester, ou d'être dans la manifestation.

Quant au problème des casseurs ce n'est pas la manifestation qui le crée. Mais c'est qu'on envoie les CRS (en nombre) devant les manifestant. Et c'est provoquer le rapport de force ! C'est très mal vu du point de vue des responsables politiques. Si à la place des cars de CRS face aux lycéens, on avait les policiers municipaux (à vélo ou de la brigade équestre si elle existait toujours, par exemple) accompagnant le cortège, POUR la sécurité des manifestants, je suis persuadé que l'on n'aurait pas eu de débordements.

Les manifestations syndicales, sont organisées, elles prévoient un service de sécurité. Mais des lycéens n'ont pas ce niveau d'organisation, et il faut être un peu à côté de la plaque pour croire qu'ils puissent s'organiser un service de sécurité.

En outre, la casse qu'il y a eu à Meaux, c'était le fait de 4 individus (ou a peine plus), sur plusieurs centaines.

Les choses semblent s'être mieux déroulées hier. A lire à la suite un article du Parisien.

--------------

700 LYCEENS DEFILENT DANS L'ORDRE
par VALENTINE ROUSSEAU (15.10.2010)

Encadrées de près par les organisateurs, comme à Lagny, ou les forces de l’ordre à Meaux, les manifestations lycéennes d’hier se sont déroulées dans un meilleur climat que la veille.

Les manifestations des lycéens se sont poursuivies hier matin, dans un climat bien plus calme que la veille. Les manifestants sont partis, comme d’habitude, du lycée Coubertin. Après avoir bloqué leur établissement, ils ont rejoint le centre-ville. « On a dû passer par les rues de Villenoy pour arriver, la police nous bloquait », racontent des élèves.

A 10 h 30, un cortège de 700 jeunes venus des lycées Coubertin, Moissan, Baudelaire et Jean-Vilar, s’est formé à l’angle du pont Jean-Bureau et du quai Victor-Hugo. Clameurs, sifflements… Ils ont bloqué la circulation pendant une demi-heure. Pour éviter les affrontements de la veille, un escadron de 60 gardes mobiles et quelque 80 policiers ont sécurisé les manifestations. « Nous voulions qu’ils forment un cortège unique au lieu de les avoir tous dispersés comme mercredi », explique le commissaire Philippe Tireloque.

A midi, quelque 200 jeunes venus de Château-Thierry (Aisne) et de La Ferté-sous-Jouarre ont été bloqués en gare de Meaux, pour un retour à la maison. Vers 13 heures, les manifestants se sont dispersés, après s’être rassemblés à Beauval. Une trentaine de jeunes ont joué les provocateurs devant le lycée Baudelaire.

Deux mineurs ont été arrêtés pour des jets de pierre. Ils étaient toujours en garde à vue hier soir. Comme un troisième, arrêté pour vol de téléphone portable à l’arraché.

Un mois de prison contre un lanceur de pierres

Inès, en seconde à Coubertin, trouve « dommage que les manifs dégénèrent. Je retourne en cours demain. On est venus pour les retraites, par pour saccager. » Fanny, élève de Moissan, est contre la retraite à 67 ans : « Ma mère est ouvrière dans une usine de Trilport depuis l’âge de 16 ans. Elle a 45 ans et souffre d’arthrose. Son médecin lui a dit qu’elle avait le corps d’une femme de 85 ans. Mon père, lui, gagne seulement 800 € de retraite. Le gouvernement doit faire la différence entre les métiers usants et les professions des cadres… » Dans le cortège, beaucoup de jeunes en profitent pour ne pas aller en cours. « Les manifs, c’est une bonne excuse pour sécher », rient certains. Amir, en terminale S, estime que la retraite à 67 ans, « c’est ridicule. Ségolène Royal nous a motivés à manifester, alors on descend dans la rue. Mais cela motive aussi les casseurs… »

Hier, un jeune majeur au casier judiciaire déjà lourd, jugé pour avoir lancé des pierres mercredi, a été condamné à un mois de prison ferme sans mandat de dépôt. Deux mineurs doivent effectuer des mesures de réparation et un troisième a été placé.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 174
Age : 33
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 01/07/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ça "manifestationne" à Meaux....

le Ven 15 Oct 2010, 12:00
Dommages collatéraux...

Est-ce suffisant de défilé en ordre bien aligné pour se faire entendre dorénavant?

Je ne soutiens pas les casseurs ni leurs actes, en plus il semblent qu'ils étaient 4, pas franchement de quoi faire une omelette....
Mais, le gouvernement joue l'essoufflement, c'est une bonne stratégie je pense. Nous pourrons constaté le 19 si essoufflement des manifestant il y a ou non...

Mais quand un dialogue est demandé et que personne en face n'est prêt à vous écouter, qu'est ce qu'il reste à faire? Moi je dirai, forcer un peu la main... Par ce biais, ça va les forcer un peu à écouter...

M'enfin bon, y a pas de bonne ou de mauvaise condition... comme le disait Edouard Baer
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Ça "manifestationne" à Meaux....

le Ven 15 Oct 2010, 15:13
Jouer le rapport de force n'est pas LA solution. Mais c'est la voix que choisit le gouvernement.

A part ça je ne comprends pas qu'à chaque manifestation (même une petite manifestation de lycéens à Meaux), tout le monde se met à fantasmer sur un autre "Mai 68". Ceci n'est absolument pas sain... et conduit entre autre aux dérapages évoqués précédemment.

On peut fantasmer comme ça longtemps... jusqu'à ce qu'on décide a écrire l'Histoire à son tour.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 174
Age : 33
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 01/07/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ça "manifestationne" à Meaux....

le Mer 20 Oct 2010, 10:56
Mai 68 est une image, un moment où une majorité de gens se sont réuni dans un but plus ou moins commun...

C'est sûr que de nos jours nous ne verrons pas une image semblable...

L'histoire des retraites, c'est une image qui s'y rapproche, mais les gens se mobilisent pourquoi, parceque ça touche à leur individualité proche ou future...

C'est sûr que c'est en second lieu pour le bien de tous!

Mais rêver... c'est ce qui nous reste à tous... et en plus c'est pas trop cher...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum