Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2852
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Expérience pédagogique a Alain 1 : Un labrador pour motiver les écoliers à apprendre

le Sam 02 Oct 2010, 22:07
(source : Le Parisien.fr)


Un labrador pour motiver les écoliers à apprendre
par VALENTINE ROUSSEAU (29.09.2010)

Un futur chien-guide d’aveugle à l’école ! L’expérience est menée à l’école Alain 1, à Meaux . Une manière de remotiver les élèves tout en les sensibilisant à la différence.

Quand Frosties arrive en classe dans les bras de Corinne Berthy, les élèves n’osent d’abord pas caresser le chiot. « Il va nous mordre! » s’effraient certains. Fatoumata lance : « On caresse bien les chiens au bled, alors pourquoi pas ici ? » Puis les mains se tendent, c’est l’attroupement autour de l’enseignante de Rased d’Alain 1.
Cette école de ZEP de Beauval, à Meaux, a osé un projet inédit. Devenir famille d’accueil d’un labrador pendant une année scolaire. Frosties a été prêté par l’école de chiens-guides d’aveugles de Coubert. Hier, une animalière, une apprentie et le directeur de la communication de cette école sont venus déposer le chiot de 3 mois et prodiguer les conseils. « Le contact avec les enfants aidera à sa sociabilisation », estime Audrey Burdin, animalière. Frosties dormira chez Corinne Berthy, enseignante de Rased mais aussi éducatrice et comportementaliste canine. Elle a été affectée à Alain 1 en renfort à la suite de l’agression, l’année dernière, d’un enseignant par un élève, récupéré discrètement par la police. Le labrador passera sa journée à l’école, toujours avec Corinne Berthy, et une demi-heure chaque après-midi dans cette classe de CM 1.

Etablir un contact avec des élèves non voyants de Chelles

En juin, il retournera à l’école de chiens-guides d’aveugles de Coubert. Il y sera éduqué pendant un an, avant d’être donné à un non-voyant. « Ce chien s’intègre dans un projet de sensibilisation au handicap et à la différence », détaille Corinne Berthy. Les écoliers ont apporté des médicaments dotés de l’écriture en braille, la classe espère entrer en correspondance avec des élèves non voyants de Chelles, elle recevra un vétérinaire, des éducateurs et écrira chaque trimestre un journal centré sur Frosties. L’enseignante voulait travailler l’écriture dans une classe de CM 1 dont le niveau excède à peine celui d’un CE 1. Ici, l’imparfait relève de l’utopie, une fillette écrit « il zon » phonétiquement, une autre met un « t » à « chien » et les « ils aime » oublient leur pluriel. Les enfants ne s’écoutent pas et, à la récréation, c’est chahut et rappels aux règles permanents. Effet magique quand le labrador entre dans la classe. Plus un bruit, les 21 enfants écoutent. Et s’intéressent. « Et si le chien meurt, l’aveugle en a un autre? » « Comment l’aveugle peut faire si l’animal n’écoute pas? » Eric Sueur, secrétaire départemental de la FSU, estime que « l’animal permettra aux élèves de s’investir et de donner un sens à leur apprentissage. Mais attention aux allergies, aux morsures. Il ne faut pas mettre en danger l’enfant, ni les collègues ».

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum