Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Visiteur
Visiteur
Féminin Nombre de messages : 1
Age : 35
Localisation : MEAUX
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Rue de la Crèche

le Ven 30 Juil 2010, 20:20
Bonjour,

Quelqu'un sait-il si la Résidence de la Crèche, au 42 rue de la Crèche je crois, va être détruite? Ce message peut faire peur à ceux qui y habitent mais c'est juste pour information. Comme il y a beaucoup de constructions neuves dans le coin et que ce bâtiment date des années 1970, je me posais la question.

Merci.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Rue de la Crèche

le Ven 30 Juil 2010, 20:53
Il n'y a aucune annonce là dessus et bien que datant des années 70, cette résidence est très bien entretenue. L'indemnisation des copropriétaires coûterait donc une telle fortune que je ne vois pas quelle opération immobilière serait rentable après cela!

De temps à autre on voit passer une annonce pour la vente d'un de ces appartements, les prix sont dans les fourchettes du marché (un peu en bas, ce qui est normal). Mais 130.000 euros un appartement F3, on va dire, multiplié par le nombre de logements, vous voyez ce que ça coûterait pour acquérir le terrain?
On ne jette pas les gens à la rue comme cela...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Rue de la Crèche

le Sam 31 Juil 2010, 15:18
Je confirme ce que vous dit Benjamin. Ce n'est pas parce que ça construit beaucoup autour de la rue de la Crêche et de l'avenue Foch que tous les logements autours sont menacés.

La ville a eu très peu recours a l'expropriation pour les terrains qui ont été acquis parla suite par les promoteurs. Il y avait beaucoup de parcelles appartenant a des entreprises (edf) ou des administrations. Très peu d'habitations ont été menacées.

Et si vous pensez à ce qui s'est passé à Beauval et à la Pierre Collinet pour les tours et les barres d'habitations, le cas était particulier. Et les raisons tiennent des politiques de la ville (à l'échelle nationale).
Mais ce n'est parce que les logements étaient "anciens" (et 40 ans ce n'est pas si vieux ^^) qu'on les a rasés.

La Ville de Meaux est portée sur une politique de densification de l'espace urbain. Pour de bonnes raisons, même si ce qui est réalisé est souvent discutable. Mais cette densification de l'espace bâtit envisage très peu de destructions au final. Et en tout cas quasiment pas de bâtiments d'habitation.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Rue de la Crèche

le Sam 31 Juil 2010, 17:23
Mais ce n'est parce que les logements étaient "anciens" (et 40 ans ce n'est pas si vieux ^^) qu'on les a rasés.

d'une part ces logements étaient devenus si inhabitables tant pour des raisons matérielles que sociales, que leur valeur était quasi nulle.

d'autre part, ils n'étaient pas occupés par des propriétaires mais par des locataires, et ça change tout. On devait les reloger, prendre en charge leur déménagement, mais pas les "exproprier"

Enfin une expropriation sous la contrainte, ça ne peut se faire que pour des questions d'utilité publique. Raser des logements en bon état habités par des propriétaires qui entretiennent bien leur résidence et cela pour construire d'autres logements, aucun tribunal ne le tolèrerait.

La Ville de Meaux est portée sur une politique de densification de
l'espace urbain. Pour de bonnes raisons, même si ce qui est réalisé est
souvent discutable.

En ce qui me concerne, je dois dire que les programmes réalisés rue de la crèche me paraissent convenables a priori. Le résultat, pour la ville, ce sera nettement plus de rentrées fiscales (taxes foncière et d'habitation) sans gros équipement lourd à réaliser (la voirie existante suffit largement, les écoles du secteur perdaient des classes parce que la population vieillissait, donc il y aura assez de structures scolaires).

De plus ça améliorera le chiffre d'affaire des commerçants locaux (entre autres la rue du faubourg st Nicolas, ils tirent un peu la langue)

Et l'apport de "classes moyennes" rééquilibrera la sociologie de la ville, sans, de ce côté, "chasser les classes dangereuses"

Zut, l'opposant implacable et viscéral à l'Aigre de Meaux se met à l'approuver ponctuellement. Je vais me consoler avec un cognac, tiens.

A noter que dans le secteur, des espaces actuellement occupés par des box de voitures sont désormais clos. Je suppose donc qu'un promoteur les a achetés pour en faire quelque chose, mais selon la procédure de gré à gré: le propriétaire a jugé intéressant de vendre.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Rue de la Crèche

le Sam 31 Juil 2010, 23:52
Merci d'avoir développé Benjamin... Je ne l'avais pas fait parce qu'énumérer toutes les raisons, pour et contre, de la politique urbaine de la ville et en matière de logement, aurait été un peu long et hors sujet.

Je rajoute quand même deux petites choses .

D'abord quand je dis que "la ville a de bonnes raisons de densifier le tissu urbain", c'est entre autre pour les raisons que vous citez, Benjamin : sociologiques, économiques, de qualité de vie... Et quand je dis que "ce qui est réalisé est souvent discutable", ça tient essentiellement aux choix liésà la FORME DE LA VILLE : de constructions et de réalisations des projets immobiliers à l'architecture assez médiocre, de leur rapport à la rue - au quartier - à la ville non pensés, aux choix en matière d'aménagement urbains pas beaucoup plus joyeux, etc.

Densifier la ville est une bonne chose... Mais ce n'est pas si bien fait que ça à Meaux. Et c'est dommage. Au final on peut comprendre le reproche principal fait à la ville : "on bétonne". C'est pas faux !

Ensuite, les choix municipaux en matière de logement, qui sont de mener une politique de construction assez soutenue, de paire avec la Rénovation urbaine des quartier a forte dominante HLM, ont au moins 2 bonnes raisons :
- la baisse nécessaire du nombre de logement HLM beaucoup trop élevé à Meaux... Une meilleure répartition sur le territoire de la ville (et de la CAPM) serait souhaitable, mais cela ne semble pas être la préoccupation actuelle et ce qui se construit est pour grande parti du privé à investissement locatif (re-dommage)
- et puis de pouvoir faire face à l'effet des mouvements de populations franciliennes, de Paris vers la banlieue, ou de banlieue à banlieue : pour la raison que les biens immobiliers restant plus accessibles à Meaux que sur des villes plus proches de Paris, Meaux est une ville "attractive" (par défaut). Et il faut que la ville puisse absorber ces nouvelles populations...

Enfin tout ça reste un peu compliqués... Il y a beaucoup d'enjeux sur ces questions de constructions... et on est vraiment hors sujet .

---------

PS : au fait il est ou le 42 ? J'ai trouvé le 38, mais après ça saute au 52...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Rue de la Crèche

le Dim 01 Aoû 2010, 10:58
La résidence dont il est question n'est pas en bord de rue, légèrement en retrait avec une entrée par portail télécommandé. A peu près en face du Parisien. Et en partie devant, il y a effectivement des résidences neuves pour lesquelles il a fallu acheter et démolir quelques vieux pavillons vétustes. Mais en procédure de gré à gré (le maire ne peut faire exproprier pour réaliser des opérations privées que s'il a matière à prendre un arrêté de péril dûment justifié et contestable en justice administrative: un danger de mort pour les occupants et/ou le voisinage immédiat: une façade susceptible de s'écrouler sur la chaussée, par exemple)

Et quand je dis que "ce qui est réalisé est souvent discutable",
ça tient essentiellement aux choix liésà la FORME DE LA VILLE : de
constructions et de réalisations des projets immobiliers à
l'architecture assez médiocre, de leur rapport à la rue - au quartier - à
la ville non pensés,

Justement à cet endroit, ce n'est pas trop moche même si ça reste du classique: ça ne change pas du tout la physionomie du quartier et vu les prix d'achats pratiqués, on ne pouvait s'attendre qu'à du classique sans grande originalité

avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Rue de la Crèche

le Lun 02 Aoû 2010, 13:11
Ce n'est pas qu'une question esthétique, de bon ou de mauvais goût. Ni même d'originalité. Un bâtiments, d'habitation ou autre, engage un certain nombre de problématiques - comment est-ce qu'il répond a la pratiques et aux modes de vie de ses habitants ? comment il s'intègre dans le contexte de la rue, du quartier de la ville ? etc. . La question du contexte est primordiale, et elle n'est pas du tout traitée. On a des bâtiments qui répondent aux règles d'urbanisme, mais qui ne sont que des transcriptions de modèles qu'on va retrouver d'une ville à l'autre, et qui ne réfléchissent absolument pas au contexte. C'est comme ça que vous avez par exemple avenue Foch des bâtiments en R+3 avec rez-de-chaussée habités, alors qu'on aurait pu monter a R+5 et faire des rez-de-chausse Commerçants, parce que le gabarit de l'avenue "l'imposait".

A l'inverse on a construit "haut" quartier Luxembourg (et on continu), dans l'optique qui était de faire un quartier de centre ville ici, alors que c'est un quartier résidentiel dans lequel le rapport hauteur des constructions / largeur des rues apparaît disproportionné aujourd'hui. Ce quartier très denses, sans ouvertures, sans percements, sans "dent creuses", sans redent, sans "faille", qui permet au regard de pénétrer à l'intérieur des îlots (ou d'en sortir), de faire une respiration est étouffant. Le quartier Luxembourg n'est pas un quartier agréable à cause de sa forme urbaine.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Rue de la Crèche

le Lun 02 Aoû 2010, 13:44
Ni même d'originalité. Un bâtiments, d'habitation ou autre, engage un
certain nombre de problématiques - comment est-ce qu'il répond a la
pratiques et aux modes de vie de ses habitants ? comment il s'intègre
dans le contexte de la rue, du quartier de la ville ? etc. . La question
du contexte est primordiale, et elle n'est pas du tout traitée.

Certes, mais dans le cas qui nous préoccupe (la densification de la rue de la crèche) l'intégration dans le contexte, le quartier est réalisée sans heurt***. Il y a même un espace commercial et social prévu sur l'actuel "parking sauvage" face aux nouvelles résidences (là, j'attends de voir ce que ça donnera) qui est censé répondre à un besoin (encore que le faubourg st Nicolas n'est pas très éloigné)

*** il est tout à fait possible que le résultat soit "accidentel" et ne corresponde pas à une vraie volonté
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum