Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

"La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Jeu 22 Juil 2010, 12:43
"LA POLICE DE PROXIMITE C'EST LA POLICE MUNICIPALE", SELON COPE
(article tiré du nouvelobs.com - 20/07/2010)

Jean François Copé a estimé que la police municipale était aujourd'hui "un complément de la police nationale" et que "l'Etat ne peut pas tout".

Après les violences qui ont agité Grenoble et Saint-Aignan (Loir-et-Cher), le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé a jugé, mardi 20 juillet, qu'aujourd'hui la police de proximité c'est la police municipale".

Invité de France Inter mardi matin, le député maire de Meaux était interrogé sur les questions de sécurité et la disparition de la police de proximité.

"C'est des vieilles lunes, on est bien loin de tout ça", a jugé Jean-François Copé.

"La police de proximité aujourd'hui c'est la police municipale c'est en ça que je donne l'exemple de Meaux, (où) nous avons des quartiers difficiles".

Selon lui, grâce à la police municipale, "nous avons réussi à faire fortement baisser la délinquance parce que c'est un investissement lourd des municipalités, mais ça change beaucoup de choses".


L'Etat "ne peut pas tout"

"L'erreur c'est de penser que c'est à l'Etat de tout faire, c'est pas vrai, l'Etat, il ne peut pas tout faire", a estimé le chef de file des députés UMP, précisant que "le rôle des municipalités à travers la police de proximité que constitue la police municipale en complément de la police nationale, c'est ce qui permet à tout le monde de fonctionner ensemble".

"Vous coordonnez ça avec le parquet, c'est très important, et vous suivez les familles à problèmes parce que bien souvent, quand vous avez des mineurs délinquants, c'est l'ensemble des familles concernées qui nécessitent une très grande vigilance", selon Jean-François Copé.

Les violences qui ont secoué Grenoble et Saint-Aignan (Loir-et-Cher) ont réactivé le clivage gauche-droite sur la sécurité, l'UMP soutenant sans conditions la politique gouvernementale, alors que la gauche dénonce "l'échec" d'une vision "manichéenne".

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Ludo
Invité

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Dim 19 Déc 2010, 17:46
En gros la vision de Copé est comme celle de Sardou, " se prendre en charge et pas chargé l'état " sur le fond je suis plutôt d'accord même si il y a du vrai les plainte continuel des département et région socialiste " c'est pas de notre faute c'est à cause du gouvernement " m'agace je leurs demande pas de se plaindre mais de trouvé des solutions ( moins dépensé dans les campagnes de pub pour expliqué pourquoi c'est pas de leurs faute par exemple ) Quand a la sécurité on est loin de exemplarité que JFC revendique à Meaux mais depuis dix ans les changement et les progrès sont pourtant la ( peu de communes comparable à Meaux peuvent s'en vanter non ? )
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Dim 19 Déc 2010, 23:39
Ça fait des mois que pas mal de riverains du quartiers du marché se plaignent des allers et venus de petits trafficants et de la "gène" occasionnée (c'est quasi de notoriété publique), attendent que la police municipale ou nationale intervienne, fasse son travail, et c'est seulement maintenant qu'on vient de démanteler un traffic ! Pourtant c'est le quartier du Marché (soit le centre ville, pas un quartier isolé, fermé..), et malgré les plaintes et la présence des camera on n'a rien fait avant ? Des choses ont été faites en matière de sécurité à Meaux, oui, mais parler d'exemplarité... c'est un peu exagéré non ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Ludo
Invité

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Lun 20 Déc 2010, 00:00
La je vous arrête il ne s'agit pas de débarquer en force pour cueillir les deux dealers visible dans la rue, au risque d'en voir "pousser" deux autres sitôt la police partit ... Dès que la police à connaissance de tel faits, il faut établir des filatures des planques cela peut prendre longtemps afin, comme cela a été le cas dans le Marché, d'arrêter une dizaine de personne ( dealers comme fournisseur ) de perquisitionné les appartement servant de lieu de stockage, d'identifié les filière voir même d'autres réseau ... si la police avait agis rapidement ils n'auraient jamais arrêter que deux ou trois bougre charger de faire le guet ou de vendre ...
Utopia
Invité

@ Ludo

le Lun 20 Déc 2010, 00:03
Votre satisfecit sans borne au travail de Mr Copé devrait être un peu plus modéré.
Si en dix ans, comme vous dites, la sécurité à Meaux parait s'améliorer, il faut peut être mettre aussi cette impression en rapport avec le nombre de logements sociaux détruits, le nombre d'habitants modestes déplacés pour ne pas dire expulsés de la ville.
Demandez aux habitants des communes environnantes qui ont accueillis, de force je pense, "les damnés meldois" si leur niveau de tranquillité n'a pas suivi une descente proportionnelle à l'augmentation de cette population.
Allez faire un tour dans certains quartiers de Lizy sur Ourcq, de la Ferté sous Jouarre et autres communes d'accueil, vous aurez le reflet de la politique de la ville de Mr Copé.
Pour preuve, après avoir "rénové" certains quartiers de Meaux et en même temps relogé dans un autre quartier ceux qui ne pouvaient plus y demeurer, on y retrouve tant les même problèmes d'incivilité et de délinquance qu'à nouveau un projet de rénovation est lancé qui finira par rejeter à nouveau ces indésirables hors de la ville.
Ludo
Invité

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Lun 20 Déc 2010, 00:04
Prenez l'exemple des "grands coups médiatique" une action policière immédiate, musclé et au final inefficace ... les enquêtes les plus longues et les plus discrètes sont les plus efficace même si dans les quelques mois/semaines qu'elles dure on a l'impression que rien n'est fait ...
Ludo
Invité

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Lun 20 Déc 2010, 00:45
Votre satisfecit sans borne au travail de Mr Copé

Sans borne ? Il ne faut pas exagéré ... Je trouve qu'il y a du mieux certe, mais je dis tout de même ( si vous m'avez correctement lu ) :
Quand a la sécurité on est loin de exemplarité que JFC revendique à Meaux
Quand au report de la délinquance sur les autres communes ça me parait étrange, on nous serine depuis des années que la délinquance dans les cités est du au chômage, au cadre de vie au manque d'équipement ... J'ai vécu à Crouy non loin de Lizy et de mémoire bien avant les démolitions à Meaux et la soi-disante "grande migration" ( je n'y crois pas ) les collégiens de Lizy venait casser la gueule a ceux de Crouy ... Quand à la Ferte mon frère y vie depuis 10 ans et selon lui ça à toujours été "la zone" ... je ne crois pas que quelques centaines de meldois repartis dans plusieurs communes suffise a faire monter en flèche la délinquance ... par contre il est probablement vrai que la sécurité grandissante à Meaux pousse les délinquants à aller jouer ailleurs ... C'est un fait plus une ville est sur plus la délinquance se reporte dans les campagnes environnante ... Au sujet des logements sociaux le pourcentage reste bien supérieur aux autres ville de même taille ...
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Lun 20 Déc 2010, 10:23
Ludo a écrit:
Votre satisfecit sans borne au travail de Mr Copé
Sans borne ? Il ne faut pas exagéré ...

Désolé si le terme un peu excessif vous a heurté

Quand au report de la délinquance sur les autres communes ça me parait étrange
Ca, je mantiens, pour être au contact par mon métier aux habitants de tout le large bassin meldois, maintes fois, j'ai pu entendre ceux-ci se plaindre de la dégradation de leur environnement quotidien suite à l'arrivée des "délocalisés" et ce jusque dans de petites communes qui ont eu la chance ou le devoir de respecter la loi SRU

J'ai vécu à Crouy non loin de Lizy et de mémoire bien avant les démolitions à Meaux et la soi-disante "grande migration" ( je n'y crois pas ) les collégiens de Lizy venait casser la gueule a ceux de Crouy
Ne comparez pas les phénomènes de bandes d'il y a plusieurs années où taper du poing au sortir du collège ou du bal était courant et limité aux seuls intevenants avec des faits de deal, de racket, d'incivilité subis par un immeuble ou un quartier tout entier

Quand à la Ferte mon frère y vie depuis 10 ans et selon lui ça à toujours été "la zone"
Là, je suis d'accord, déjà il y a 30 ans, lorsque je trainais dans la région fertoise, le square Montmirail avait une réputation sulfureuse, la différence étant l'escalade pris dans le temps ; mais prenez d'autres exemples, le square du Menton à Lizy, la Cité bicêtre à Jouarre, pour ceux que je connais, ne souffrait pas particulièrement de phénomènes intervenus plus récemment ; sans oublier les dégradations de vie causées dans de petites communes par des groupuscules associaux.

C'est un fait plus une ville est sur plus la délinquance se reporte dans les campagnes environnante ...
Tout à fait d'accord, même qu'à Meaux, les weekends voient arriver des "hordes" de véhicules des "beaux quartiers" de proche banlieue pas uniquement pour rendre visite à leur famille ni pour jouir de la sécurité ambiante de la ville.

Au sujet des logements sociaux le pourcentage reste bien supérieur aux autres ville de même taille ...
Est ce une raison pour délocaliser le problème ? Car c'est bien le mouvement engagé par la rénovation urbaine meldoise, rénover pour rendre inaccessible l'habitat à une certaine catégorie de population indésirable
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Lun 20 Déc 2010, 15:34
Alors selon vous Ludovic, on doit laisser s'installer la gène, occasionnée par les trafics, l'incivilité, et laisser les riverains s'en accommoder pour pouvoir faire de grosses opération de police ? Et la police municipale elle est là pour quoi ? Dresser des PV de stationnement ?

----------

Utopia a raison ! Si à Meaux la situation s'est améliorée, c'est aussi par la politique de rénovation urbaine, la casse des logements sociaux et la dispersion d'une partie de la population "à problèmes" (essentiellement vers l'Est : Lizy, la Ferté... ainsi que sur les communes de l'agglomération.)
Mais le problème n'est pas traité en lui même, on ne fait que le déplacer. Et d'autres en souffrent.

----------

Maintenant, le logement social n'est pas une tare. Une grande partie de la population peut y prétendre. Mais il est perpétuellement déficitaire (on manque de logements sociaux) et souvent pourri par la concentration des problèmes venant avec les personnes qu'on y loge (catégories les plus pauvres ou les plus en besoin), et l'absence de structures suffisamment efficaces pour pouvoir les régler : qu'il s'agisse du tissu associatif, ou même d'un office HLM dont la mission de s'occuper des locaux devrait peut-être s'étendre à celle de s'occuper des gens qui y habitent !

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Ludo
Invité

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Lun 20 Déc 2010, 18:15
la dispersion des logements sociaux me dérangement moins que leurs concentration, dispersé les plus pauvres les mélangé avec le reste de la population est a mon sens un bon début au lieu de les regroupé dans des cité a l'écart du reste de la ville ... Quand à l'action de la police je persiste les actions coup de poing ne servent à rien surtout pour un réseau de trafic de drogue, attendez deux jours et le réseaux de trafiquant remet en circulation de nouveaux effectifs ... il faut identifié les locaux utilisé, les chefs du réseau etc une arrache pas un ortie en coupant deux feuilles !
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Mar 21 Déc 2010, 00:36
Ludo a écrit:la dispersion des logements sociaux me dérangement moins que leurs concentration, dispersé les plus pauvres les mélangé avec le reste de la population est a mon sens un bon début au lieu de les regroupé dans des cité a l'écart du reste de la ville
si je suis d'accord avec ce principe de mixité sociale, je n'ai pas vraiment l'impression que les "logements sociaux" fleurissent trop rue Gambetta ou autres quartiers privilégiés de notre ville,

un humoriste dont j'ai oublié le nom disait "mélanger les plus pauvres et les moins pauvres ça rassure les riches"
Observez la cartographie de la rénovation urbaine, vous en verrez la parfaite représentation.

(P.S. je suis mauvaise langue Razz , Kaufmann a quand même revendu quelques appartements invend(us)dables du Patis à l'OPAC)

Ludo a écrit:Quand à l'action de la police je persiste les actions coup de poing ne servent à rien surtout pour un réseau de trafic de drogue, attendez deux jours et le réseaux de trafiquant remet en circulation de nouveaux effectifs ... il faut identifié les locaux utilisé, les chefs du réseau etc une arrache pas un ortie en coupant deux feuilles !
Vous êtes certain que ce soit l'attribution de la Police municipale d'effectuer des planques, des filatures, remonter des réseaux, des filières, et non pas plutôt assurer la tranquillité de voisinage, disperser des fauteurs de troubles,(ce dont Fabien se plaint plus que du réseau de drogue en lui même) bref faire de l'ilotage, de la proximité (même si ce sont devenus de gros mots depuis 2007) ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Mer 22 Déc 2010, 16:42
Vous êtes certain que ce soit l'attribution de la
Police municipale d'effectuer des planques, des filatures, remonter des
réseaux, des filières, et non pas plutôt assurer la tranquillité de
voisinage, disperser des fauteurs de troubles,(ce dont Fabien se plaint
plus que du réseau de drogue en lui même) bref faire de l'ilotage, de la
proximité (même si ce sont devenus de gros mots depuis 2007) ?

Non seulement ce n'est pas son rôle, mais elle n'a pas le droit de le faire.

Le travail d'enquête et d'investigation, c'est du ressort de la police nationale et de la gendarmerie, sous contrôle de la justice.

En plus la police municipale n'ayant aucun droit à travailler en civil ou avec des voitures banalisées, bonjour la qualité des planques et des filatures, bonjour leur efficacité lol!


Et cette crétine politique "du chiffre" fait de toute manière que c'est plus "rentable" d'interpeller dix petits vendeurs avec trois dooses chacun sur eux (dix affaires résolues, même si ça sera la relaxe ou une sanction de principe) que le démantèlement de toute une filière, qui prendra des mois et fera "une affaire résolue"
avatar
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 174
Age : 33
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 01/07/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Jeu 23 Déc 2010, 01:53
La Police Municipale de Nice a des possibilités de filatures, et d'interpellation. Un de mes amis y travaillent et effectivement c'est la seule brigade de police municipale de France avec ces possibilités apparemment.

Ça dépend peut-être de ce qu'on souhaite en faire finalement...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "La police de proximité c'est la police municipale", selon Copé (article du nouvelobs)

le Jeu 23 Déc 2010, 02:53
Les polices municipales peuvent interpeller "en flag", elles peuvent intervenir pour protéger des citoyens potentiellement en danger.

Filature? Vous êtes sûr? En tout cas la loi dit: "aucune action sans uniforme pour les PM". Et elles ne peuvent légalement pas enquêter (recueillir indices, témoignages, etc.) sauf sur réquisition exceptionnelle. mais s'il leur vient une "info" elles sont tout à fait à même de la transmettre directement à la PN ou à la gendarmerie

Comme d'ailleurs, en théorie tout citoyen peut interpeller un délinquant et le remettre immédiatement aux forces de l'ordre, et comme il peut protéger quelqu'un qui est agressé (avec une riposte strictement proportionnelle à la menace: je ne vous conseille pas de tirer une cartouche de chevrotines dans le ventre d'un voleur à la roulotte non armé, ou armé d'un canif...)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum