Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 174
Age : 33
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 01/07/2009
Voir le profil de l'utilisateur

[ Voitures brûlées ] la nuit du 28 Juin!

le Lun 28 Juin 2010, 17:05
Bonjour à tous,

Je viens posté l'information...

3 voitures ont brûlé cette nuit à l'angle du 1 rue Louis Bréguet et Rue Renée Bazin près de la Crèche Buffon, vers 3h30 du matin!

Je n'ai pas pris de photo, je trouvais cela indécent, mais si vous le souhaitez et si les voitures n'ont pas bougé cette après-midi, je pourrai vous en prendre une!

Cela fait la Troisième fois en 1 an et demi (de mémoire) que cela arrive en ne comptant les feux de poubelles sur ce même bâtiment!

Ouverture de problématique: Quid du dispositif de sécurité de Meaux?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [ Voitures brûlées ] la nuit du 28 Juin!

le Mar 29 Juin 2010, 09:01
Et la course cycliste "nocturne" a du être interrompue, des voyous ayant balancé des trucs sur la chaussée qui ont fait tomber des cyclistes amateurs. L'un au moins a sa saison compromise.

Je ne raconte pas, si ça s'était passé dans une ville de l'opposition, ce qu'auraient raconté les amis de JFC...
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [ Voitures brûlées ] la nuit du 28 Juin!

le Mar 29 Juin 2010, 11:19
message éditer -> message à supprimer


Dernière édition par syl03 le Mer 30 Juin 2010, 16:58, édité 1 fois
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [ Voitures brûlées ] la nuit du 28 Juin!

le Mar 29 Juin 2010, 11:24
Sans vouloir faire l'avocat du diable, il me semble que la plupart des
protagonistes dans le caillassage lors de la course cycliste ont été
identifié et arrêté grâce à la vidéo surveillance.

Je ne fais pas partie des opposants inconditionnels à la vidéo surveillance. Je suis même plutôt en faveur de celle-ci, quand elle est utilisée à bon escient.

Mais peu me chaut que les coupables (carrément débiles, pour commettre leurs actes devant un objectif, je serais leur avocat je plaiderais l'irresponsabilité mentale ), le fait est qu'une manifestation populaire de cyclistes amateurs ne peut pas se dérouler à Meaux, dans une ville où la sécurité est le maître mot. L'objectif annoncé des caméras, c'était la dissuasion: "on n'osera plus commettre de délits". On a vu...
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 58
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [ Voitures brûlées ] la nuit du 28 Juin!

le Dim 25 Sep 2011, 20:52
En passant sur ce post de trois mois, je me suis posé une question saugrenue :

comment se fait il qu'on n'entende ni ne lise dans les médias aucun fait divers de notre bonne ville qui serait plongé dans un coton sécuritaire où tout irait bien dans le meilleur des mondes concocté par notre édile ?

A part se vanter du nombre de caméras de surveillance et du nombre effarant d’interpellations (750 pour 138 caméras) qu'elles ont permis, sans plus de précision, mais si dépêcher une équipe mobile pour un ivrogne qui "pisse" au pied d'un "œil de l’Hôtel de ville" rentre en ligne de compte dans la baisse de la délinquance, tout s'explique.

Mais quasiment jamais d'information sur les méfaits meldois, agressions de rue, véhicules qui flambent encore parfois sur les parkings (il est vrai qu'un camarade de notre bon Maire refuse de comptabiliser ces tableaux de chasse), motos pétaradantes et interdites de séjour en dehors des circuits qui circulent en toute impunité sauf lorsqu'un arbre à la mauvaise idée de se placer sur la trajectoire du projectile comme vendredi encore sur le chemin de halage du canal au quartier Dunant (puisque c'est son nouveau nom),

Non, rien de tout ce qui pourrait mettre à mal une communication où tout est pour le mieux grâce à l'action exceptionnelle d'un homme depuis 16 ans..... "Dormez Meldois, je veille...."

P.S. puisse quelques journalistes être assidus sur ce site pour y prendre la part que je leur dédie par ces lignes.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [ Voitures brûlées ] la nuit du 28 Juin!

le Mar 04 Oct 2011, 08:54
Je lis souvent le Parisien dans mon bistrot favori et je vois quand même quelques faits divers. C'est sans doute pour cela (entre autres) que Copé voue une haine viscérale à ce journal... Smile

Pour le reste, je ne peux que me répéter en allant à contre courant de la bien pensance parfois caricaturale (qui n'est pas celle de Gévé, je m'empresse de le dire): je ne suis pas du tout opposé à une politique qui met les gens en sécurité relative (le risque nul n'existe pas) parce que l'insécurité frappe surtout les plus pauvres, les plus fragiles. Si à côté de cette lutte on traite les problèmes au fond, à la racine.

L'exemple des SDF. Autant je suis RÉVOLTÉ quand on les traque sous des ponts où personne ne passe et où ils ne gênent personne, autant je comprends qu'on les éloigne de certains endroits quand ils ont un comportement qui peut sembler agressif (en vrai ils le sont rarement, mais ils impressionnent). Vous avez quelque part dans Meaux un bistrot tenu par un gars sympa, qui n'est pas répressif pour deux sous et qui déteste cordialement Copé.
A côté de sa terrasse, il y a un banc. Eh bien quand deux SDF se posent dessus avec leurs gros chiens, leur gévéor plastique et gueulent des "une petite pièce s'il vous plait" ou font le tour des tables, la terrasse se vide en cinq minutes quand les charges du bistrot ne diminuent pas. Ca ne lui fait pas plaisir, mais il appelle parfois les bleus, après avoir averti les dits SDF.

A noter que quand ils sont vraiment agressifs, les premières victimes des SDF sont... d'autres SDF. Par exemple, la proportion de femmes qui dorment dans la rue et qui sont violées est hallucinante, faut sortir du royaume des bisounours! Seulement il est clair que la réponse ne saurait être la seule répression, et qu'un très long travail de socialisation, de soins thérapeutiques (le nombre de schizophrènes en dehors du circuit médical qui sont dans la rue parce que malades mentaux est hallucinant!) d’hébergement et de prise en charge adaptés (si ça suffisait de construire des places, ça se saurait!) doit être à la hauteur de la fonction répressive.

Mais enfin aussi, quand tu as un SDF qui pisse tous les jours le long de ta porte, tu apprécies modérément. Dans une cage d'immeuble près de chez moi, il y en a un qui se pose à l'entrée avec son duvet les jours de grand froid, et bien que ce soit assez bourge et coincé, on le tolère, certains lui portent même une soupe ou lui donnent un vieux pull. Pour ma part je lui fais parfois sa lessive. S'il pissait et chiait dans cette entrée (ça arrive) serait-on fondé à stigmatiser ceux qui protesteraient?

Je ne suis pas un fan des caméras, mais je leur reconnais une fonction dissuasive. Grâce à elles je peux faire à minuit le trajet "gare - rue de la crèche" sans transpirer de peur et j'attends avec impatience l'arrivée des nouvelles rames SNCF camérisées**, qui diminueront le nombre de ces incivilités qui pourrissent la vie des usagers (et moi je ne prends le train que de temps en temps). 750 interpellations pour 138 caméras, mais peut être 300 attaques à main armée évitées. Et le comptoir d'or qui est faubourg saint-Nicolas aurait sans doute été braqué trois ou quatre fois déjà, sans la caméra juste à côté puisqu'on les braque à peu près tous dans la région.

motos pétaradantes et interdites de séjour en dehors des circuits qui
circulent en toute impunité sauf lorsqu'un arbre à la mauvaise idée de
se placer sur la trajectoire du projectile comme vendredi encore sur le
chemin de halage du canal au quartier Dunant (puisque c'est son nouveau
nom)

Parles-en à tous les flics confrontés au problème! (et qui ne sont pas tous, loin de là, des fachos obtus). Tenter de les interpeller? Ces jeunes cons se mettent déjà en danger de mort, mais si tu les pourchasses et qu'ils se viandent pour échapper à la patrouille, s'il y a des blessés graves voire un mort, c'est forcément de la faute des keufs qui ont tué nos potes (quand ils ne les ont pas renversés intentionnellement).
Des jours d'émeute, et là ce ne sont pas deux ou trois voitures qui brûlent: c'est un quartier mis à feu et à sang. Et les premiers à réclamer "en général" les interventions policières contre le bruit et les rodéos sont dans la rue à protester contre eux: c'est une réalité qu'il faut quand même reconnaître!

** bien content que ce soient les usagers d'une autre ligne qui essuient les plâtres tant le nombre de pannes est calamiteux, le temps qu'elles soient mises au point. Je me souviens d'un débat ici où je me félicitais qu'on n'essuie pas les plâtres...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum