Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 15:17
C'est l'information que l'on apprend dans la Marne de cette semaine (26/05/2010)

Les associations culturelles de la Ville de Meaux, occupant des locaux fournis gracieusement par la ville de puis plusieurs décennies, sont aujourd'hui en situation de devoir payer un loyer à la ville pour les locaux qu'elles occupent, pour des questions de changements de statuts et de contrats entre la ville de Meaux et son office HLM - ex-OPAC devenue Meaux Habitat.
Bien entendu pour des associations comme le club Meaux Modélisme qui témoigne dans le journal local, un loyer n'est pas possible pour ces associations qui n'ont de trésorerie que les cotisations des adhérents et une petite subvention de la mairie (dans le cadre du club ici, une centaine d'euro).

Cette "affaire", amène à plusieurs questions et plusieurs remarques quant aux rapports que la Ville entretiens avec les associations.

Il est de fait que les associations de Meaux ne sont pas logées toutes à la même enseigne. Plus ou moins subventionnées (pas toujours en fonction de leurs besoins), plus ou moins valorisées, assez divisées et éparpillées, et souvent noyautées politiquement.
Toutes n'ont pas le droit à la parole, ou moyens de communication, selon les "tensions" qui existeraient avec la Municipalité. Autrement dit, mieux vaut faire parti des amis de la Municipalité pour obtenir tel service, tel moyens (salle, matériel), ou telle subvention de celle-ci.

Cette situation n'est pas normale. Et ne sers pas la ville. Parce que les associations portent l'image de la ville, et instaure une dynamique en local. La Ville n'a donc aucun intérêt à casser le milieu associatif, et le voir partir ailleurs : cette histoire de loyer est un exemple pourtant très dissuasif envers le milieu associatif. Les annonces faite par la mairie aux associations pour les rassurer (subvention exceptionnelles pour payer les loyers...) ne semble cependant pas avoir été bien prise, nous rapporte La Marne...

Cette question des loyers prendra effet au 1er Juillet prochain, nous saurons donc ce qu'il en est à ce moment là.

-----------

Ce genre d'annonce relance aussi la question de la création d'un véritable lieu dédié aux associations. Un lieu qui manque vraiment à Meaux. Mais ce lieu n'est sans doute pas en accord avec l'esprit de la Municipalité actuellement. C'est dommage.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Riverain
Riverain
Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 29/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 18:59
Ca prouve une fois de plus que la Mairie n'a que faire de l'opinion publique, et encore moins si l'opinion diverge ou risque de diverger de la sienne et agit uniquement en fonction de ce qui l'arrange.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 20:08
Il y a la volonté de noyautage, très claire.

Mais aussi, et ça, JF Copé sera bien gêné pour l'avouer, la réduction drastique de la dotation de l'Etat qui va contraindre à serrer tous les boulons. Or un budget municipal, quand on retire les dépenses incompressibles ou peu s'en faut (salaires, emprunts, travaux indispensables, assurances, chauffeur et voiture du maire), etc, la marge de manoeuvre est assez étroite
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 20:31
Je serais une association recevant 100 euro de subvention pour l'année, je l'aurais mauvaise en sachant que le festival des Muzik'elles lui fera débourser à la Ville encore cette année plus d'un million d'euro pour un weekend... Tout est question de choix.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 20:50
Eh oui, c'est la base de la politique: le choix...

Cela dit, je serais responsable d'une association, je ne demanderais ni n'accepterais 100 euros de subvention. Pas assez pour me priver de ma liberté d'agir sans avoir de comptes à rendre.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 21:56
Le manque de moyens c'est aussi dissuasif quand on veut monter une association. Quand on a besoin d'un local ou d'un matériel pour son activité, il est plutôt bien de pouvoir trouver le cas échéant un soutien. Et un soutien de la Ville ne devrait pas être un problème. Et surtout ne pas engager la liberté ou l'indépendance de l'association. Ce n'est pas une faveur que fait la Ville à l'association. C'est son rôle de commune.


Dernière édition par Fabien B. le Ven 28 Mai 2010, 12:46, édité 2 fois

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Mer 26 Mai 2010, 22:09
Le manque de moyens c'est aussi dissuasif quand on veut monter une association. Quand on a besoin d'un local ou d'un matériel pour son activité, il est plutôt bien de pouvoir trouver le cas échéant un soutien. Et un soutien de la Ville ne devrait pas être un problème. Et surtout ne pas engager la liberté ou l'indépendance de l'association. Cen'est pas une faveur que fait la Ville à l'association. C'est son rôle de commune.

Nous sommes tout à fait d'accord, mais ce n'est pas comme ça que ça se passe, surtout pas à Meaux où tout a été verrouillé depuis 1997, quand le maire a juré qu'il ne serait plus jamais battu en son fief (mais Meaux est loin d'être la seule ville dans cette situation)

Mais une subvention de cent euros... ça ne se demande pas! Trop de contraintes (ne serait ce qu'en paperasse à remplir) par rapport au résultat.
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Ven 28 Mai 2010, 11:56
Le plus sinistre dans cette affaire est, encore une fois, la façon dont elle est présentée. Il ne s'agirait que d'une question "technique", la réécriture d'une convention entre la Ville et ... elle-même, puisque l'OPAC (aujourd'hui Meaux Habitat) est à plus de 90 % structure municipale. Comment ne pas être d'accord avec une mesure purement "technique" ?
On voit bien qu'à travers cete opportunité, le cabinet du maire pourra, sans réduire les subventions aujourd'hui versées - c'est ça qui est fort - décidé de la vie ou de la mort d'une association en accordant ou non une subvention supplémentaire pour compenser la perte de la gratuité d'occupation des locaux. C'est de la basse besogne. C'est, à Meaux aujourd'hui, de la "politique".
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Ven 28 Mai 2010, 12:47
Ce qui est amusant, c'est que c'est la Marne qui s'en émeut en donnant cette information...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Ven 28 Mai 2010, 13:19
Il y a aussi, je pense, le fait que JFC est "coincé" sur le plan financier. Bis repetita, même sur un total apparemment considérable, la marge de menoeuvre EFFECTIVE d'une municipalité sur son budget est assez réduite.

Engagement de ne jamais augmenter les impôts à Meaux (qui est mensonger car si les taux n'augmentent certes pas ou peu, la valeur sur laquelle ils s'appliquent est réactualisée chaque années; donc les impôts augmentent même si c'est de manière raisonnable);
Coupe drastique dans la dotation de l'état, qui sera gélée au niveau nationale en valeur constante sans même tenir compte de l'inflation
Coupe à prévoir dans les aides régionales et départementales, pour les mêmes raisons, ces dernières étant amenées à se serrer la ceinture donc à répercuter leur effort.

Comme il est difficile à JFC de protester contre les politiques nationales de ses copains, il doit serrer les dents et les boulons. Et pour ce faire, effectivement, il taillera là où on le vénère le moins.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 11:05
si il est vraiment coincé il peut économiser facilement 1million d'euro... un investissement qui ne rapporte pas grand chose à la ville.

Ça me fait penser a l'annonce dernièrement de se passer de la brigade équestre. Ça fait vraiment économies de bout de chandelles... On parlait de choix, mais est-ce que quand il s'agit vraiment de faire un choix sur les finances d'une ville, ceux là en sont ? Est-ce que c'est dans ça qu'on trouve vraiment des économies ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 12:22
Ça me fait penser a l'annonce dernièrement de se passer de la brigade
équestre. Ça fait vraiment économies de bout de chandelles... On
parlait de choix, mais est-ce que quand il s'agit vraiment de faire un
choix sur les finances d'une ville, ceux là en sont ? Est-ce que c'est
dans ça qu'on trouve vraiment des économies ?

Détrompez vous, Fabien. Vous avez un budget qui semble conséquent. Retirez les emprunts contractés, les assurances à payer, les versements aux communautés d'agglomération, la masse salariale (dur de licencier, ca la fout mal et un licencié dans une ville comme Meaux où les gens se parlent encore, ça devient un ennemi poilitique mortel), les travaux qu'il FAUT faire parce que la responsabilité du maire est engagée sur le plan pénal en cas d'accident, ce qui relève d'engagements politiques tellement impératifs qu'on ne peut guère revenir dessus sans se démonétiser complètement... (pour le cas de Meaux, une hausse substantielle de la fiscalité)

et vous constatez que les sommes sur lesquelles le maire a une marge de manoeuvre sont en proportion dérisoires. Que pour faire des économies, il faut tailler dans les bouts de chandelle. J'ai été élu local et ça je l'ai constaté.

Un peu comme les 1000 euros d'un SMICARD. Retirez les 400 euros de loyer, les 80 euros de navigo, les 200 euros de bouffe, les 100 euros de crédit pris quand des appareils ménagers indispensables ont lâché, les 100 euros d'énergie et au final vous gérez 120 euros...

L'économie de la police équestre, au regard de tout le budget, c'est dérisoire. Au regard de la part disponible, c'est relativement conséquent. Tout comme, je me répète, l'économie de la voiture et du chauffeur du maire, ainsi que de la "cantine" affectée aux élus, en face de la mairie: ils peuvent bien rentrer manger chez eux ou, s'ils n'habitent pas Meaux (ce qui est fort de café!) manger à leurs frais!
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 12:55
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les affirmation de Benjamin concernant la marge de manoeuvre en matière budgétaire. C'est une idée certes très répandue, et que certains élus très préoccupés d'immobilisme ont intérêt à répandre, qui voudrait qu'elle soit très réduite. D'un point de vue strictement comptable, après tous les engagements, que vous avez signalés, ait été satisfaits, la somme disponible est certes faible. Mais gérer une commune ce n'est pas uniquement faire usage de cette somme résiduelle. C'est faire des choix à l'intérieur même de ces dépenses dites - à tort selon moi - incompressibles. Pourquoi la ville de Meaux a-t-elle un pourcentage de dépenses de personnel supérieur, et de beaucoup, avec la moyenne des autres communes de même taille ? Pourquoi à l'intérieur de ces dépenses de personnel la part des "contractuels", c'est-à-dire des précaires, ceux qui ne seront jamais fonctionnaires territoriaux, pourquoi cette part augmente-t-elle constamment ? Il s'agit bien là de choix, et de choix délibérés.
Le budget des subventions aux associations est de l'ordre de 3% du budget de fonctionnement. Lorsque l'on a retiré les grosses associations, essentiellement sportives, la part des subventions consacrées aux associations concernées par la mesure qui justifie ce débat est très ridiculement petite probablement. Ceci me fait dire qu'il n'y a pas là volonté de faire des économies, qui seraient de résidus de fins de mèches de bougie, mais bien de passer en revue les associations qui plaisent et à qui l'on fournira la compensation pour le loyer, et celles qui ne plaisent pas et qui devront se débrouiller, sans qu'elles puissent dire, et j'insiste sur ce point, que l'on a réduit leur subvention ! La situation financière de la ville de Meaux est bonne, du point de vue strictement financier. On peut faire d'autres choix, malgré la récession annoncée. 2 300 000 euros pour les associations,
1 500 000 pour le fonctionnement des théâtres et médiathèques, 1 800 000 euros pour les Muzik'elles. Il faut faire des économies nous dit-on ? Lesquelles ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 13:39
J'ai écrit:

ce qui relève d'engagements politiques tellement
impératifs qu'on ne peut guère revenir dessus sans se démonétiser
complètement
... (pour le cas de Meaux, une hausse substantielle de la
fiscalité)

Gévé, nous ne sommes pas en désaccord sur le fond, j'apportais juste des précisions "techniques"

D'abord, s'il y a beaucoup de personnel, c'est une manière de se créer des obligés, certes (surtout quand, contractuels, ils sont obligés de la fermer) mais on ne peut pas dire en général que la pratique des gestions "libérales" pouse à l'embauche d'un personnel public pléthorique, qu'il soit titulaire ou contractuel.
Et pensez vous sérieusement (je sais que non) qu'en ce moment quelque maire que ce soit devrait faire des économies en licenciant, vu l'état de l'économie et la situation de l'emploi? (je prends d'ailleurs le ppari que de manière discrète c'est ce que fera le maire)

Le problème c'est que les collectivités sont asphyxiées par les coupes drastiques dans les dotations de l'état, qui normalement devraient entraîner des réductions de dépenses substantielles ou des... hausses d'impôts. Un maire normalement constitué devrait s'indigner de cet état de fait, mais JFC ne le peut pour des raisons politiciennes. Donc il devra tailler dans le vif et bien entendu il le fera là où ça lui fera le moins mal sur le plan politicien.

1 500 000 pour le fonctionnement des théâtres et médiathèques, 1 800
000 euros pour les Muzik'elles. Il faut faire des économies nous dit-on
? Lesquelles ?

Nous sommes d'accord. C'est un choix qui vous déplait, qui me déplait. Mais qui a été validé par des élections. JFC s'est fait élire en grande partie en parlant de manière démagogique des dépenses somptuaires de Lion en matière culturelle, et il fait des piqûres de rappel.
La volonté d'une part de la population d'un côté, l'incapacité de l'opposition à opposer une réponse audible de l'autre, et c'est pour ça que votre fille est malade

***************

A noter que mon expérience passée de gestion municipale était dans une commune de gauche. Et que oui, nous avions fort peu de marge de manoeuvre à court ou moyen terme. les réformes structurelles qui nous permettaient de modifier en profondeur la teneur du budget, il aurait fallu trois mandats pour les mettre en oeuvre
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 14:12
Bien que la ville a fait des efforts depuis deux trois ans pour consacrer une ou deux pages de son journal municipal à expliquer son budget, celui-ci reste toujours assez peu clair. Sans tomber dans la transparence totale, des efforts pour détailler les choix budgétaires et fiscaux de la commune (et de la communauté d'agglo) ne seraient pas du luxe. On pourrait peut-être se faire un meilleur avis quant à la marge de manœuvre effective de la ville sur avec budget.

------

Quant la ville construit une passerelle à 1million et quelques d'euros, cette dépense est prévue depuis des années. Théoriquement aucun impact sur le budget.

Quant la ville décide d'abatre les prunus du cours raoult pour les remplacer par des magnolias (c'est un cout même si il est minime sur le budget de la ville), ça ce n'est pas prévu de longue date... Et pour moi ça s'apparente à du gaspillage. J'ai fait une photo du cours Raoult dernièrement que je publierais ici : avec ou sans arbres on ne voit pas la différence. Magnolias = dépense inutile.

Une subvention a une association ne me semble pas une dépense inutile inutile.

---------
Ce qu'on ne sait pas non plus (pour revenir au sujet), ce sont les intentions de la ville quant aux locaux libérés. si je ne me trompe pas, ils sotn situés à Beauval, peut-etre bien pour certains dans les tours au rez de chaussée des quartier A. Est-ce que la Ville considère qu'une association 'na pas sa place dans un bâtiment d'habitation ? est-ce qu'il y a eu des plaientes des locataires? est-ce qu'elle veut résidentialiser ou déprécier le local ? etc. On ne sait pas.

La nécessité de faire des économies ne semble pas justifier à elle seule ce que l'on demande aux associations. Surtout que cette apparait comme souvent venir de façon imprévues, comme une envie de pisser.

-----------

Dernier petit exemple. La ville veut faire des économies et elle demande aux associations logées dans des locaux dont elle est propriétaire (à moins qu'elle ne le soit plus ?) de payer un loyer. Par contre pour faire sa maison du plan marshall, elle va investir un ancien commerce du centre ville (l'ancienne charcuterie Cagnat, rue du général Leclerc), et que pour ça elle va payer un loyer au propriétaire du local (en plus de faire les travaux d'aménagement)... Alors vraie volonté de faire des économies ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 14:18
Dernier petit exemple. La ville veut faire des économies et elle
demande aux associations logées dans des locaux dont elle est
propriétaire (à moins qu'elle ne le soit plus ?) de payer un loyer. Par
contre pour faire sa maison du plan marshall, elle va investir un
ancien commerce du centre ville (l'ancienne charcuterie Cagnat, rue du
général Leclerc), et que pour ça elle va payer un loyer au propriétaire
du local (en plus de faire les travaux d'aménagement)... Alors vraie
volonté de faire des économies ?

Ne me mettez pas en position d'avocat de JFC

Il y a d'une part les contraintes budgétaires qui s'appliquent à toutes les collectivités,

ensuite les choix faits d'augmenter (ou non) les taxes et impôts pour jouer sur les recettes, en face de la baisse des dotations d'état...

et enfin, bien entendu, les orienttaions politiques, les choix des municipalités voire les caprices régaliens du potentat local quand il y en a un
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 14:29
Il serait bien de savoir quelles sommes recoupent cette hiérarchie des dépenses...

N'oublions pas non plus que JFC, mais aussi Jean François Parrigi, ou encore Artur Jorge Bras, leurs point fort c'est les finances locales. Si il y a un domaine où la Municipalité doit être carrée, inattaquable, c'est bien le budget de la ville.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 14:43
N'oublions pas non plus que JFC, mais aussi Jean François Parrigi, ou
encore Artur Jorge Bras, leurs point fort c'est les finances locales.
Si il y a un domaine où la Municipalité doit être carrée, inattaquable,
c'est bien le budget de la ville.

Là, je suis persuadé que c'est l'Aigre de Meaux - assisté de sa garde prétorienne de non élus - qui a la haute main sur les choix stratégiques et le contrôle budgétaire global, et que les délégations en ce domaine sont de pure forme (je ne parle pas du visa sur des notes de frais... encore que je ne sais rien des détails)... à supposer que dans d'autres domaines il y ait des délégations effectives.

Et que le personnage qui se veut un destin présidentiel est suffisamment intelligent pour ne pas le mettre en danger par des pratiques contestables qui entacheraient durablement sa réputation (quelques petites provocations calculées, dans le cadre strict de la loi, pour asseoir son autorité: le chauffeur et la voiture particulière, par exemple).

Le budget de la ville de Meaux est quasiment un "compte administratif", avec peu de souffle, peu de vision à long terme, mais il est fait pour ne pas hérisser la masse des électeurs, et pour ne pas donne rlieu à de trop vives contestations. Bétonnage garanti.
Visiteur
Visiteur
Féminin Nombre de messages : 26
Age : 37
Localisation : Meaux marché
Date d'inscription : 24/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les associations sommées par la ville de payer un loyer ou de déménager

le Sam 29 Mai 2010, 22:21
La volonté de démanteler le milieu associatif n'est pas nouvelle...

J'ai bossé pendant 5 ans pour une association meldoise, logée à l'époque (en 2001) au rez de chaussée du bâtiment Camargue, ils n'y sont plus depuis longtemps et ça m'aurait bien fait rire qu'ils veuillent leur faire payer un loyer pour l'espèce de cave sombre et humide, sans cesse inondée, victime de coupures de courants continuelles, plusieurs fois par jour, sans parler des actes de malveillances... bref! Ca c'était quand la mairie acceptait encore de les loger, ce qui n'a pas duré longtemps... Quant aux subventions, elles étaient minimes...
Pourtant cette association faisait un travail énorme sur le terrain, auprès des jeunes des quartiers, avec des résultats probants, et de beaux projets.

Cette nouvelle m'écœure mais ne me surprend pas.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum