Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

l'Eco quartier de Chelles.

le Lun 08 Fév 2010, 13:37
l'article du Parisien

Assurons les habitants à venir de notre compassion quand on voit ce qui se prépare...

J'aime beaucoup, entre autres: le fait que 80% des parcelles soient achetées, que des équipes travaillent depuis des années sur les études, que le thème central (l'eau... c'est sûr qu'en région parisienne c'est excitant au possible vue la météo ambiante) etc. d'une part...

et le fait qu'on va travailler dans la concertation avec les habitants (aucun cliché bobo n'est épargné: un spa, un hamann, des "cafés débats"...)
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2847
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: l'Eco quartier de Chelles.

le Lun 08 Fév 2010, 14:16
"La thématique de l'eau"... en mettant des fontaines, un spa... bobo oui, mais surtout pas franchement développement durable . L'eau sous forme de "jeux d'eau" c'est plus du gâchis qu'autre chose. Et i n'y a rien de plus chiant à entretenir que les fontaines ("yaka" voir à Meaux ). Il y a sans doute des façons plus subtiles d'évoquer l'eau... mais à Chelles, qui n'est pas une ville d'eau, je ne voit même pas bien le sens de ce thème non plus. lol...

----------

Après, ça ne semble pas être l'enjeu essentiel de ce projet urbain. Projet urbain dont il est au moins dit que les urbanistes travaillent dessus depuis un moment. Ce qui est bien. Parce que, qu'on le croit ou non, les habitants même quand ils sont "intégrés" au projets - et pour un éco quartier ils devraient même être initiateurs et prescripteurs - ce ne sont pas eux qui "dessinent" la ville. C'est un métier urbaniste ^^. Y en a qui l'oublient...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: l'Eco quartier de Chelles.

le Lun 08 Fév 2010, 14:36
Après, ça ne semble pas être l'enjeu essentiel de ce projet urbain. Projet urbain dont il est au moins dit que les urbanistes travaillent dessus depuis un moment. Ce qui est bien. Parce que, qu'on le croit ou non, les habitants même quand ils sont "intégrés" au projets - et pour un éco quartier ils devraient même être initiateurs et prescripteurs - ce ne sont pas eux qui "dessinent" la ville. C'est un métier urbaniste ^^. Y en a qui l'oublient...

C'est évident. Et ce n'est pas cela que je condamne.

mais on part - à mon avis - des souhaits de la population relayés par des politiques, lesquels ont la légitimité démocratique.

Ensuite, les urbanistes bossent, présentent divers schémas, disent ce qui est possible ou non (il faut le courage pour ça), présentent leur projet aux élus qui décident (à eux de déterminer quelle est la part de la concertation: démocratie n'est pas forcément, toujours, démocratie directe) et les "techniques" finalisent.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2847
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: l'Eco quartier de Chelles.

le Lun 08 Fév 2010, 16:00
Avant la consultation des habitants ou des élus, la question du "vivre la ville" est déjà pleinement présente dans la démarche du projet urbain. C'est même le fondement du projet urbain. Et si elle n'y est pas on peut supposer que c'est un mauvais projet.

Les aspirations, les désirs, ou les souhaits des habitants, ne sont pas dans la consultation. Ils sont dans la (les) proposition(s) des penseurs de la ville (dont font parti les urbanistes, mais aussi les paysagistes, les ingénieurs, les architectes, les politiques...).

Ce à quoi répond le projet urbain, c'est à une problématique. Il ne réfléchi pas sur une réponse. Sinon il n'y pas de projet. Par exemple, à Chelles, la problématique est : "comment mettre en valeur un espace de friches industrielles". Et pas : "comment faire un écho quartier ?". L'éco quartier c'est la forme que prend la réponse à la problématique, issue du travail fait en amon par les penseurs de la ville. Ça aurait pu être un parc paysager, un site industriel, un vaste espace public... on a choisi de faire un quarter, parce que c'est le projet qu'on a jugé le mieux à même de solutionner les problèmes urbains de la ville (logement, désenclavement du centre commercial, etc.)

L'écoquartier ne rentre dans le projet que plus tard. Et si on en parle c'est parce que c'est dans l'air du temps. Un écoquartier ça reste avant tout un quartier. Mais le projet que l'on fait se doit être un peu plus sophistiqué que de faire simplement du parcellaire sur lequel les promoteurs viendront construire : il faut une volonté sur les transports, sur l'espace public, sur la valeur écologique de la construction mais aussi du fonctionnement du quartier, etc. Et au final qu'en sorte une vraie valeur ajouté pour la qualité de vie des habitants.

-------------

La consultation, ici, elle intervient sur la phase de formalisation du quartier, sur les aménagements. Des choses qui sont de l'ordre du détail, mais qui ne touchent pas a l'intégrité globale du projet. Peu importe la couleur des volets ou des tuiles des maisons (si il y en a ), la fonction du quartier est celle que l'on a voulu par rapport à la problématique initiale.

------------

J'aurais l'occasion d'y revenir, mais à Meaux la consultation n'a pas eu lieu ni sur la RU, ni sur le plan Marshall, alors même qu'elle aurait pu avoir lieu !

Le problème est que pour le Plan Marshall notamment, la ville n'a pas su définir de problématique (apparemment) sur son centre ville. Et qu'elle a figé les variables du projets sur lesquels la consultation permet d'avoir un impacte : les aménagements urbains (les images qu'elle présente dans sa plaquette d'information entre autre)

Un exemple de consultation possible, avec la place Henri IV.
La place Henri IV est normalement une partie d'un plan général d'aménagement du centre ville. Je l'ai dit, pour moi ce plan général n'existe pas. Hors dans ce plan, la place aurait du trouver "sa fonction" dans l'organisation globale du centre ville : articulation, espace vert, coeur commercial, résidentiel...

A ce moment là, il y aurait pu y avoir une première consultation auprès des élus et des habitants, sur l'organisation de la place et sa programmation : ou en gros de savoir ce que l'on fait sur la place : parking ou pas parking, espace verts, cinéma...etc. Mais sans formaliser ! Autrement dit sans dire, si la présence du cinéma était souhaitée, si il allait occuper le site de l'ancienne prison (la ville a ici mis la charrue avant les bœufs).
De cette consultation, on aurait pu produire plusieurs scénarios d'aménagement, sur lesquels on aurait fait choisir les élus et les habitants (deuxième consultation)
Enfin, du projet retenu (qu'il soit l'une des proposition, ou un mélange de diverses propositions) on passait au projet d'aménagement à proprement parler, détaillant la forme de l'espace public, des bâtiments etc... là encore soumis à la consultation.
Cela fait trois phases de consultations en tout. Et il n'y en a eu aucune.

Il faut comprendre aussi que le Plan Marshall n'est pas un projet urbain comme l'écoquartier de Chelles, ou (je l'espère) le futur écoquartier de Meaux. Il ne répond pas à une problématique. C'est un "fourre tout" qui rassemble un certain nombre de PROJETS D' EMBELLISSEMENT de l'espace public autour du centre ville (et pour certains de longue datte). Et que c'est comme ça qu'a été considéré l'aménagement de la place henri IV ("on met des fleurs ou des arbres en pot ?") et pas comme un projet urbain, alors qu'il devrait être considéré comme un projet urbain à part entière.

L'embellissement de l'espace public n'est pas une chose condamnable, mais il ne fait pas un projet urbain. Ne serait-ce aussi, et pour en revenir au début du post, que parce qu'il ne participe que partiellement à la place de l'homme dans la ville (il apporte du confort, de l'agrément), mais qu'il ne le défini pas.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Invité
Invité

Re: l'Eco quartier de Chelles.

le Mer 10 Fév 2010, 14:30
Mais je pose une question simple, l'écologie presque total ( comme le HQE ) est elle vraiment réalisable dans un périmètre vaste qui compte plus de milles habitants ? Un exemple : à Londre un tel quartier existe, il est HQE ( il se nomme BedZed ) mais en réalité ce "quartier" ce sont que trois quatre immeubles qui ne compte que 200 habitants ...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2847
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: l'Eco quartier de Chelles.

le Mer 10 Fév 2010, 15:05
Non ce n'est pas possible. Parce que les "vrais" écoquartiers, comme l'exemple que vous citez, se sont de "petites" opérations. Et petites, parce qu'elles sont menées par les habitants ! Ce sont les 200 personnes qui habitent ce quartier qui sont à l'initiative du projet. En France ce n'est pas du tout comme ça que ça fonctionne. Un écoquartier, c'est plus de la ZAC qu'autre chose. Une ZAC "nouvelle génération" dans laquelle on a rajouter au programme une dimension écologique. Mais comme ce domaine n'est pas encore assez maitrisé, il peut apparaitre comme gadget, ou connaitre de vrais ratés. Surtout que la législation en matière d'urbanisme (entre autre) ne prend pas en compte la dimension expérimentale des projets, et qu'elle freine aussi pas mal leur réalisation intégrale.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 5
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny
Date d'inscription : 18/05/2010
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Re: l'Eco quartier de Chelles.

le Mer 19 Mai 2010, 00:24
Le musée des transports urbains, interurbains et ruraux, qui est en train de finaliser son implantation à Chelles, après avoir débuté à Malakoff et être obligé de partir successivement de Saint-Mandé et Colombes va-t-il devoir déménager à nouveau ? Ne saurait t'on pas en faire un pôle d'animation de ce nouveau quartier ?
Paul F a écrit: http://www.passion-metrique.net/forums/viewtopic.php?f=2&t=683&start=330 Je remonte ce sujet pour ces quelques précieuses vues prises lors de la nuit des musées a pendant laquelle l'AMTUIR a exceptionnellement ouvert le local où elle est encore une fois provisoirement hébergée (projet de tout raser pour la construction d'un éco-quartier (éco pour écologique) ca ne s'invente pas...
La collection est part ailleurs dispersées (Pas les motrices de Marseille ni de Lyon, pas de métro non plus, pas vu le matériel anglais sur ce site ni les autres machines à vapeur) plusieurs véhicules étant sur des sites RATP.

Nous devons tous ici saluer le courage et la persévérance des membres de cette association qui a sauvé bon nombres de véhicules témoins non seulement de l'évolution technologique mais aussi de la vie des citadins à l'ère moderne.
On est bien content aujourd'hui lors de fouilles archéologiques de retrouver des objets quotidiens d'époques plus lointaines...

J'en connais quelques-uns que les deux premières photo vont pas mal exiter...


La ANF Blanc-Misseron n°3 des Tramways des Deux Sèvres.


Et évidement sa plaque constructeur.


Vue d'une partie des tramways avec de gauche à droite : Versailles (VN), Bordeaux (VN avec alim par caniveau (déjà de l'APS)), Nantes (VN, dernière motrice à air comprimé en France, Nantes, première ville du retour du tram en France en 1985), Frigbourg (VM), Dijon (VM, un nouveau réseau de tram est actuellement en construction dans cette ville).


Motrice de Dijon vue de plus près.

Désolé pour la qualité moyenne de mes images, peu de lumière mais merci à l'AMTUIR d'avoir ouvert la boîte à trésors.
Si sa vous intéresse, j'ai encore quelques vues de trams à voie normale et de trolleybus (non guidés :H1 , mais qui furent très fiables).
Voir la suite à http://www.passion-metrique.net/forums/viewtopic.php?f=2&t=683&p=173131#p173131
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum