Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 21:42
Article de la Marne du mercredi 13 janvier 2010 :

Dans le cadre de sa politique de développement durable, la ville de Meaux est sur le point de franchir une nouvelle étape. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté en faveur de la réalisation d'une étude visant à implanter un parc photovoltaïque. La Ville est propriétaire du terrain dit des "anciennes carrières", situé dans le prolongement du parc du Pâtis. La commune a donc mandaté une société lyonnaise pour réaliser une étude de faisabilité sur ce terrain de 40 hectares. D'autant qu'aucune autre activité n'est envisageable sur ce secteur, situé dans le périmètre des risques technologiques de l'entreprise Cognis.

La société mandatée, M3P solar, a donc pour mission de vérifier si un un parc photovoltaïque serait utile à la collectivité. Pour le moment, la surface utile de ce parc pourrait être de 16 hectares, soit 40 % de la surface du terrain. Chaque travée entre les panneaux devant rester libre d'au moins 5 mètres. Si ce projet se concrétisait, ce parc pourrait alimenter 7 000 foyers meldois. Si la délibération a été adoptée, elle ne l'a pas été à l'unanimité. En effet, l'opposition s'est abstenue, non sur la forme. Patrick Mavré, président du groupe Gauche unie, "regrette que la délibération engage le conseil municipal avec un futur exploitant. C'est un manque d'objectivté, puisque c'est le futur exploitant qui réalise l'étude".
Invité
Invité

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 22:30
Même sujet, presque le même article paru dans le Parisien du mercredi 13 janvier 2010.


"Un champ de panneaux solaires pour produire de l'électricité

Un geste écolo qui rapporte. A l'extrémité du parc du Pâtis à Meaux, entre le stade Corazza à Collinet et la zone artisanale, la ville veut aménager un parc photovoltaïque. Ce terrain de 36 ha, situé sur d'anciennes carrières, est inconstructible. Impossible de le vendre à un promoteur. Alors la ville a eu l'idée de le louer à la société M3P Solar, qui commercialise des panneaux solaires de la marque Q. Cells. Vendredi soir, le conseil municipal a voté l'étude de faisabilité prise en charge par cette petite société du Rhône. Ce matin, son président Freddy Mencarelli vient en mairie pour une réunion de lancement. Si M3P Solar juge le projet réalisable à la suite des études de terrain, le parc sera opérationnel dans dix-huit mois.

"Ce parc produira en permanence l'électricité pour l'équivalent de 5 600 foyers, hors eau chaude, estime Freddy Mencarelli. Ces panneaux occuperont 40 % de la surface totale. Ils devront être séparés par des allées de six mètres, pour éviter qu'ils se fassent de l'ombre." Posés avec un angle d'inclinaison de 30 degrés, d'une hauteur de 2,50 m, ils s'alignent comme des légumes dans les sillons des champs.

Le principe de production est simple : le silicium contenu dans ces panneaux transforme l'énergie solaire en courant continu. Puis ce sourant arrive, via des câbles, dans un transformateur situé sur le site. Cet appareil modifie ensuite l'électricité en courant alternatif aux caractéristiques du réseau local. Ce type de parc sera l'un des premiers du genre en Ile-de-France. "Le projet est allé très vite, se réjouit le patron de M3P Solar. La ville était très intéressée par ce concept."

La société reste discrète sur le coût de la location, "très avantageux" pour les communes. Il lui faudra une dizaine d'années pour rentabiliser son investissement. C'est pour cette raison que le bail signé entre la ville et l'exploitant est de vingt ans. La société revend ensuite directement l'électricité qu'il produira sur ce terrain communal. "En 2020, la France devra produire 23 % de son électricité à partir d'énergie renouvelable, précise Alain Mérat, conseiller municipal délégué à l'environnement. Ce projet contribue à l'effort écologique national et valorise un terrain impropre à tout autre usage."
En effet, cet espace de 40 ha, sur lequel se trouvent une trentaine de jardins ouvriers sauvages, est situé dans le périmètre de sécurité de l'usine Cognis, fabricant de solvants classé Seveso. Lors du conseil municipal, l'opposition s'est dite surprise que l'exploitant soit aussi celui qui mènera l'étude de faisabilité. De quoi jeter "un flou sur l'objectivité de cette étude", tique la Gauche unie, rejointe par le MoDem qui parle de "conflits d'intérêts"."
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 23:10
Est-ce que le solaire est vraiment efficace à Meaux ?
Prenez une journée d'hiver comme aujourd'hui, qui plus est neigeuse... C'est vraiment le cas "exceptionnel", mais il y a des chances que la centrale ne fonctionnerait pas en ce moment.

Enfin si l'opposition municipale, ou si les associations (et je pense a Meaux Environnement), ont émis des doutes sur l'efficacité avérée d'un tel projet (et j'avoue que je me pose la question aussi), et parce que l'entreprise qui fera l'étude sera celle qui réalisera le parc (et ça n'est effectivement pas normal, on n'est pas juge et parti, surtout quand ça concerne l'argent public) qu'elles commandent une contre expertise ! Peut-être par le biais des pouvoirs publiques (Département, Région, Etat).
Voir ce qu'en dit l'ADEME aussi...

Le solaire se développe lentement chez le privé dans la région... parce que ça coute cher et que l'efficacité technique des panneaux solaire n'est pas au top. Et on a peu de retour au final sur le solaire.

L'initiative n'est sur le fond pas mauvaise. Et le site bien choisi. Mais il ne faudrait pas que ce ne soit qu'un projet commercialement favorable à l'entreprise M3P. Et pas non plus un gadget écolo coûteux plutôt qu'un vrai projet énergétique pour la ville.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 23:17
"Ce parc produira en permanence l'électricité pour l'équivalent de 5 600 foyers, hors eau chaude, estime Freddy Mencarelli.

Heu... même la nuit ?

Tiens c'est bien que ce sujet soit lancé sur le solaire. Il me semble qu'il y a pas mal à dire sur le sujet. Et qu'il génère beaucoup de questions...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Invité
Invité

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 23:26
Ben je suis en train quelques recherches comme ça en passant, il semble que maintenant avec certains panneaux 12 heures d'exposition même avec une faible luminosité suffisent a produire de l'électricité pour 24h, un nouveau type de panneau a été crée en Afrique du sud, il coûte moins cher et est plus éfficace ... Je pense que ça puisse être un pari gagnant, a condition de choisir la bonne société et le bon matériel. Dand le cas présent, une seule société semble avoir été choisi pour l'étude et l'installation, je ne comprend pas que la mairie n'est pas demandé d'études auprès de plusieurs société ...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 23:40
L'Allemagne est le pays le plus à la pointe en matière de solaire au monde ! Je ne pense pas que le climat outre Rhin soit beaucoup plus ensoleillé qu'ici en Île-de-France...
Voila qui pourrait être une occasion de voir de que fait Hellingenhaus - ville de la Ruhr avec laquelle est jumellée Meaux - en matière de solaire et/ou de de politique énergétique.


Bon à pat cela en France le solaire c'est surtout dans le sud ou dans les DOM.

Mais il semble que ce soit un engagement du Grenelle de l'environnement de vouloir développer fortement le solaire, de même que les autres énergies renouvelable dans les années qui viennent.

La démarche n'est pas du tout à décourager. Mais il ne faudrait pas faire n'importe quoi non plus...



--------

Je regarde aussi un peu ce qu'il est dit à propos du solaire et des se technologies en ce moment sur le net... Je ne pense pas que je deviendrais un crack en la matière d'ici ce soir. ^^

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Invité
Invité

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 13 Jan 2010, 23:47
Non c'est sur, pour moi le solaire était simple ( soleil + panneaux = électricité ) mais je me rend compte maintenant que je m'interesse vraiment au sujet que c'est beaucoup plus compliqué que cela, par exemple même avec des nuages, suivant le modèle de panneau utilisé, les panneaux produiront suffisement d'électricité ... le Dannemark aussi est la pointe du solaire, les pays du nord n'on pourtant pas le soleil de Grèce ... Donc oui en Ile de France, et donc a Meaux ( qui serait la première ville la région disposant d'un tel parc ) un parc de panneaux solaire peut trouvé toute son utilité ! A condition bien sur de ne pas allé trop vite, et de ne pas faire les mauvais choix en terme de matériels et d'entreprises ....
Invité
Invité

Re: Le Parc Photovoltaique

le Jeu 14 Jan 2010, 00:09
Pour la commune de Meaux (77100) le taux d'ensoleillement moyen est de 1285 kWh/m²/an*
(*valeur de l'énergie du rayonnement solaire reçu sur un plan d'inclinaison égal à la latitude (soit 48.95° sur Meaux) et orienté sud.
En comparaison :
Pour la commune de Marseille (13000) le taux d'ensoleillement moyen est de 1725 kWh/m²/an*
(*valeur de l'énergie du rayonnement solaire reçu sur un plan d'inclinaison égal à la latitude (soit 43.3° sur Marseille) et orienté sud.

Source : entreprise ASE ( Alliance Sud Expertise )
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Jeu 14 Jan 2010, 12:45
Vous avez un lien pour cette source ?

-----------

J'ai trouvé une discussion sur un forum du site enerzine.com (site très intéressant !), à propos de l'ouverture de la plus grande centrale allemande près de Berlin (160 ha, soit 10X ce qui est annoncé à Meaux), sur une friche militaire > http://www.enerzine.com/forum2s/37-debat-actualite/4855-grand-parc-solaire-allemand-inaugure-solaire-enerzine.html?linepostPage=1

Pour résumer la discussion, les critiques soulevées tournent surtout autour du fait que les choix en matière de solaire ça tient du business. Qu'on fabrique beaucoup de parc du genre dans des pays peu ensoleillés (par rapport aux pays qui ont vraiment un grand ensoleillement), parce que c'est dans ces pays que le photovoltaïque est subventionné, ou l'énergie électrique qu'il produit rachetée. Donc il y a des chances que Meaux ai été choisi moins pour son ensoleillement naturel que pour la politique gouvernementale en matière d'énergie renouvelable et les subventions qu'il donne en ce sens. Enfin si cela permet à Meaux de s'équiper en panneaux solaire...

Ce n'est vraiment pas le choix de faire du solaire à Meaux qui est à remettre en cause ici. C'est que la ville ne se fasse pas avoir sur ce qu'on lui vend : qu'est-ce que la technologie solaire implantée ici permet réellement de produire, dans quelles conditions et à quel prix ! Et deux sources, deux études indépendantes, ne me semblent pas de trop pour savoir les capacité réelles de production et rendement électrique de ce parc solaire.

Et ça peut certainement servir aux projets à venir, notamment celui d'introduire le solaire sur la zone d'activité intercommunale.


------------

Il y a aussi derrière ce projet, un geste "écolo" qui tient pas mal de la com' politique, et où certains veulent faire plus vert que vert. La motivation de fond est discutable. Est-ce qu'on croit vraiment à ce que 'lon fait ?

Il ne faudrait pas que ce projet "tape à l'oeil", devienne un paravent destiné à faire oublier la situation écologique et énergétique globale du territoire de Meaux :
Quelle est la politique énergétique globale ? Les choix en matière d'industrie de transport ? Les choix urbains ? La place de la nature ? De l'agriculture ? Des décharges et du retraitement des déchets ? etc.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Jeu 14 Jan 2010, 12:54
rdg77 a écrit:Pour la commune de Meaux (77100) le taux d'ensoleillement moyen est de 1285 kWh/m²/an*
(*valeur de l'énergie du rayonnement solaire reçu sur un plan d'inclinaison égal à la latitude (soit 48.95° sur Meaux) et orienté sud.
En comparaison :
Pour la commune de Marseille (13000) le taux d'ensoleillement moyen est de 1725 kWh/m²/an*
(*valeur de l'énergie du rayonnement solaire reçu sur un plan d'inclinaison égal à la latitude (soit 43.3° sur Marseille) et orienté sud.

Source : entreprise ASE ( Alliance Sud Expertise )

De ce que j'ai cru comprendre, c'est que la capacité d'ensoleillement ce n'était pas la même chose que l'énergie électrique produite... donc le 1285 kWh/m²/an n'est pas le chiffre qu'il faut retenir. C'est l'électricité produite qui est subventionnée et rachetée par la ville.

--------------

D'autre part je me demande comment ça fonctionne avec EDF... ou bien est-ce que ça fonctionne avec un autre distributeur? Et est-ce que ce que va produire le parc solaire servira directement à alimenter des habitants de Meaux. Ou est-ce que l'énergie sera juste revendue ? ...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Jeu 14 Jan 2010, 13:35
C'est EDF qui rachète le courant aux entreprises "alternatives" (éoliennes, solaire, etc.)

véritable imposture d'ailleurs, pseudo écolo, parce que EDF est contrainte d'acheter, même si à l'instant "t" elle n'a pas besoin de courant, de plus à un prix préférentiel bien supérieur à celui du "marché"

Du coup les entreprises "écolos" font péter la thune au profit de leurs actionnaires, et cela apparaît directement sur nos factures comme manque à gagner pour RDF

En plus le rendement du silicium est désastreux, quand on met en face la quantité d'énergie qu'il a fallu dépenser pour le produire. Et j'ajoute le fait que tout est importé, faute de filière française

_________________

J'ai lu dans le Parisien que l'opposition avait signalé que l'entreprise qui avait fait l'étude emportait le marché... Singulier conflit d'intérêt!

J'ai aussi lu qu'il y avait des jardins ouvriers "sauvages", mais qui devaient bien dépanner des gens de condition modeste. Parcelliser de façon systématique cette zone pour en créer d'autres aurait été plus social, et plus "écologique"
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Lun 18 Jan 2010, 17:32
Très récemment, EDF a été enfin autorisée à payer moins cher le courant soi-disant "écologique" qu'elle est tenue d'acheter même quand elle n'en a pas besoin.

Enfin, une mesure de bon sens! Peut-être cela remettra-t-il en cause la rentabilité de certains sites...
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 90
Age : 42
Localisation : meaux
Date d'inscription : 24/05/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Lun 24 Mai 2010, 23:11
il est vrai que notre région n'est pas réputée pour son ensolleillement. Petite anecdote au passage: savez-vous pourquoi le chateau de la belle au bois dormant à Disney land paris ( à 2 pas de meaux) est rose et non bleu comme aux usa? tout simplement parce que le rose ressort mieux sur le gris du ciel. meme disney à l'epoque de construire ce parc avait remarqué la dominance du gris dans le ciel de seine et marne.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 25 Mai 2010, 11:24
dr maboul a écrit:il est vrai que notre région n'est pas réputée pour son ensolleillement. Petite anecdote au passage: savez-vous pourquoi le chateau de la belle au bois dormant à Disney land paris ( à 2 pas de meaux) est rose et non bleu comme aux usa? tout simplement parce que le rose ressort mieux sur le gris du ciel. meme disney à l'epoque de construire ce parc avait remarqué la dominance du gris dans le ciel de seine et marne.

Cela ne signifie rien, ou presque: des nuages qui "plombent" la vue laissent passer l'essentiel de l'énergie solaire
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mer 27 Avr 2011, 18:05
Meaux présente son parc photovoltaïque
Source : 77info.fr
Publié le 27 Avril 2011

Le parc photovoltaïque de Meaux sera présenté à la population demain soir (28 avril) en mairie. Le conseil du développement durable de la ville sera réuni pour l'occasion. Ce projet prévoit l'installation de 16 hectares de panneaux solaires sur le site des anciennes carrières de Beauval, aux bords de la Marne.

Parallèlement à ce projet, la municipalité a acté l'installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de sept bâtiments communaux. Au total, plus de 3 400 m2 de toitures sont concernées.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Sam 07 Mai 2011, 11:27
Le plus grand parc photovoltaïque francilien en projet (Le Parisien)
Par Valentine Rousseau, Publié le 30.04.2011


Le parc de 48500 panneaux photovoltaïques (photo ci-dessous) émergera en 2012 sur un terrain de 26 ha (ci-dessus), entre l’usine Cognis et le centre hippique, au sud de Beauval. | (DR.)

Un parc en forme de cœur de vingt-six hectares, lové entre l’usine Cognis, classée Seveso, et le club hippique de Meaux. Dans un an, la société Q-Cells installera un parc de panneaux photovoltaïques qui produira près de 11000 kilowattheures d’électricité par an, soit l’équivalent de 3000 foyers alimentés en énergie solaire.

« Ce parc est à ma connaissance le plus grand projet photovoltaïque d’Ile-de-France », expliquait jeudi soir Freddy Mencarelli, directeur de M3P Solar, développeur du projet. La réunion publique, organisée à l’occasion d’une séance plénière du conseil de développement durable, a attiré très peu de monde (lire l’encadré). Dans la salle, Gérard Sajot, habitant de Beauval, est rassuré de savoir que les chemins bordant cet espace, jusqu’au parc du Pâtis, seront maintenus. Cet amoureux de la nature avait souligné la présence de faune et de flore intéressante. D’où une réduction du périmètre (45 ha à l’origine) qui évite d’empiéter sur le bois attenant.

Le chantier devrait démarrer en 2012 pour une durée de trois à six mois. L’électricité produite par l’énergie solaire complétera celle livrée par EDF, en évitant le rejet dans l’atmosphère de 5500 t de gaz carbonique par an. Mairie et entreprises sont prêtes, reste à connaître le prix de cette électricité revendue à EDF, qui doit être fixée par le gouvernement fin août, à la suite d’un appel d’offres.

Q-Cells installera 48500 panneaux d’une hauteur de 2,5 m maximum. Le parc sera ensuite clôturé et placé sous vidéosurveillance. « Il ne crée aucune nuisance, ne dégage ni odeur ni bruit, détaille Daniel Cintolesi, directeur général de Q-Cells. Et nous nous brancherons sur le réseau électrique existant, à 500 m du parc. » Les professionnels estiment que la fabrication et la pose d’un panneau sont amorties énergétiquement au bout de trois ans. « Au-delà, c’est du gain écologique net, l’emprunt est remboursé », insiste le développeur.


Des ruches autour des panneaux!

Les panneaux photovoltaïques doivent être installés en région parisienne sur des sites non urbanisables et non inondables. Ce qui est le cas à Meaux. Cet espace, inscrit dans le périmètre de sécurité de l’usine Cognis, sur d’anciennes carrières, était inexploitable. « Ce site se prête d’une façon merveilleuse à ce projet, s’emballe André Moukhine-Fortier, président de Meaux environnement, qui ne siège pas au conseil de développement durable. Il préserve les bords de Marne et la proximité du parc du Pâtis, c’est très satisfaisant! »

Un projet d’autant plus positif qu’il se couplera de… ruches! Une idée de Freddy Mencarelli, de M3P Solar, lui-même apiculteur. « Nous placerons des ruchers en périphérie du parc et nous financerons des actions pédagogiques. » Un espace sera laissé en jachère de fleurs sauvages pour nourrir les abeilles. Les apiculteurs, amateurs ou professionnels, seront trouvés par le Syndicat national d’apiculture.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Sam 07 Mai 2011, 12:41
Le chantier devrait démarrer en 2012 pour une durée de trois à six mois.
L’électricité produite par l’énergie solaire complétera celle livrée
par EDF, en évitant le rejet dans l’atmosphère de 5500 t de gaz
carbonique par an. Mairie et entreprises sont prêtes, reste à connaître
le prix de cette électricité revendue à EDF, qui doit être fixée par le
gouvernement fin août, à la suite d’un appel d’offres.

Q-Cells
installera 48500 panneaux d’une hauteur de 2,5 m maximum. Le parc sera
ensuite clôturé et placé sous vidéosurveillance. « Il ne crée aucune
nuisance, ne dégage ni odeur ni bruit, détaille Daniel Cintolesi,
directeur général de Q-Cells. Et nous nous brancherons sur le réseau
électrique existant, à 500 m du parc. » Les professionnels estiment que
la fabrication et la pose d’un panneau sont amorties énergétiquement au
bout de trois ans. « Au-delà, c’est du gain écologique net, l’emprunt
est remboursé », insiste le développeur.

Sortons un peu du royaume des bisounours!


Cette énergie, par définition, n'est produite que de jour. Donc quand le pékin moyen rentre chez lui nuit tombée et qu'il allume son chauffage, il faut des moyens relais qui se déclenchent très rapidement... à savoir des centrales à flammes qui dégagent du CO2 et fonctionneront pour la plupart au gaz (sans doute de schiste même si - et c'est pas gagné - il vient d'ailleurs que de France). En effet le potentiel hydro-électrique "de pointe" (à réserve) est déjà exploité à 99% en France et les rares implantations encore possibles noieraient des vallées et causeraient des dommages écologiques et humains considérables.

Donc on envoie plus de CO2, on doit développer des infrastructures "doubles" - une pour le jour, une pour la nuit ce qui est un investissement surdimensionné par rapport à la production.

Si le capital est remboursé en trois ans (ça reste à démontrer: on parle plutôt d cinq) c'est que le prix d'achat du courant par EDF, fixé autoritairement par le gouvernement, est OBSCENE. Tant que la part des énergies dites "renouvelables" est minime, ça ne compte pas pour beaucoup dans votre facture (quoique... lisez bien les petits caractères. ca fait déjà plusieurs dizaines d'euros par an)

Qu'est ce que c'est que ce système "commercial" où on oblige EDF à acheter du courant cinq fois plus cher qu'elle ne peut en trouver ailleurs, même quand elle n'en a pas besoin? A ce compte là moi je fais fortune, en obligeant untel à m'acheter ce que je veux lui vendre, quand je le veux, au prix où je le fixe!

A supposer que cette part d'énergie "propre" (défense de rire: la seule énergie propre c'est celle qu'on économise) devienne majoritaire, ça signifie une facturation de l'électricité à quatre ou cinq fois son prix actuel.

Seule la vérité est révolutionnaire, camarades, alors il faut le dire haut et clair aux consommateurs

Voilà un exemple de plus de la complicité des bobos de merde pseudo écolos et du capital spéculatif qui va faire péter la thune pour son plus grand profit. N'oublions pas (cerise sur le gâteau) qu'à 99% ces panneaux sont importés de Chine, vendus avec un bénéfice énorme parce que fabriqués par des types payés 200 euros par mois pour 70h de travail par semaine - faute d'avoir organisé avant une filière française qui tienne la route.

Et nous, cochons de payants, on nous le met bien profond, en nous donnant une mauvaise conscience écolo

Que les bobos de merde pseudo écolos, s'ils sont sûrs d'eux et veulent vivre en conscience avec leur éthique se donnent un fournisseur d'énergie à eux (maintenant avec RTE, les réseaux sont ouverts à tous) net qu'ils lui achètent leur énergie au prix de revient, non subventionné. Mais qu'ils ne fassent pas payer leur "bonne conscience pour la planète" par le prolo qui doit choisir entre chauffer ses gosses, ou leur donner de la viande tous les jours.

Pardon pour cet accès de mauvaise humeur.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 10 Mai 2011, 11:40
Oh vous n'avez pas à vous excuser Benjamin... Vous avez tout à fait raison de discuter ce sujet somme toute très consensuel en apparence.

-------

Personnellement, si je partage votre avis quant à l'énergie la plus propre qui existera jamais est celle que l'on n'utilise pas, je crois que pour celle que l'on utilise, le solaire est l'avenir. Mais je crois aussi que la technique n'est pas encore là. Peut-être que dans 20 ans, ou même dans 10 ans... Aujourd'hui les seuls panneaux solaires qui sont une technique qui fonctionnent relativement, ce ne sont pas ceux qui fabriquent de l'électricité, mais ceux qui servent de chauffe eau (que les gens confondent souvent). Et qui sont la majorité des panneaux installés chez les particuliers. Mais la non plus pas de miracle, il faut une double source d'énergie pour pouvoir chauffer en cas de grand froid.

--------

Enfin, ce parc photovoltaïque, qui est sans doute la machine à fric que vous décrivez Benjamin, mais qui ne doit pas non plus être une plaie écologique (^^), est significatif des installations énergétiques à venir : une diminution des grosses centrales électriques (nucléaires, à énergies fossiles, hydroélectriques...) remplacées en partie par tout un tas de micro centrales agissant en local : qu'il s'agisse de l'objet autosuffisant (par exemple un lampadaire), à l'équipement du particulier, à l'installation un peu plus importante à l'échelle du territoire communal. Autour de Meaux, les panneaux solaires vont continuer à être développés assez fortement sur les bâtiments publics ainsi que sur les hangars commerciaux (dont le futur centre commerciale). On parlait aussi d'une micro centrale hydroélectrique sur le canal Cornillon. Et si on n'a pas encore entendu parler d'éoliennes, il reste la géothermie - dont j'espère que les brillants et spectaculaires panneaux solaires ne feront pas oublié l'utilité.
Seul l'avenir dira si ce choix d'une énergie "morcelée" est bon ou pas. Cela semble quand même apparaitre comme un futur facteur d'iniquité de l'accès de chacun à l'énergie.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 10 Mai 2011, 12:44
Désolé d'apporter pas mal de bémols à votre réponse, même si je souscris à celle ci sur pas mal de points: surtout, la philosophie doit être de chercher à dépenser moins d'énergie, plutôt que de voir comment on peut en produire.

Tout à fait d'accord pour l'utilisation du solaire pour chauffer de l'eau, ce qui épargne l'électricité. Mais là encore, on incite les gens à en acquérir par des subventions ou des crédits d'impôt qui en diminuent théoriquement le prix... en vrai ça le fait doubler ou tripler d'où résultat nul sauf pour des margoulins qui s'en mettent plein les poches. Je m'explique

Prix normal, par exemple, 1000 euros dont, disons, 300 de marge bénéficiaire. On annonce 500 euros d'avantages fiscaux ou de subventions (50%). Le citoyen devrait payer 500 euros? Non, les vendeurs mettent le prix à 2.000 euros pour un objet équivalent et le citoyen paye toujours 1000 euros mais la marge bénéficiaire du margoulin est de... 1300 euros! (et le citoyen, comme contribuable, paye 1000 euros aux margoulins contre 500 avant): c'est bien connu que tout avantage fiscal ne fait qu'augmenter les marges du vendeur

Faire un chauffe eau solaire, ça ne demande pas une technologie extraordinaire surtout que les modèles existants sont compliqués au possible comme tous les objets faits de nos jours; cette complication inutile renforce en outre les sources de panne. Je me sentirais capable d'en concevoir un que je ferais réaliser par un bon artisan, qui coûterait 500 euros à tout casser, et qui produirait 80 à 90 % de la chaleur donnée par "un vrai". mais cela me serait impossible faute de l'agrément obligatoire.

La seule solution viable, surtout en ces temps de désindustrialisation massive, serait de faire des entreprises nationales vendant au prix de revient (à un peu plus élevé que si les trucs viennent de Chine, certes, mais bien moins qu'on ne nous les fourgue) plus une marge raisonnable (ou à la rigueur passer des contrats avec des entreprises acceptant de vendre à des tarifs règlementés).

T'achètes ailleurs? Tu es libre mais pas aux frais du contribuable.

La solution des "micro objets" fonctionnant en autarcie, comme les lampadaires? Voire de domiciles se rechargeant en énergie de jour, pour la diffuser aussi la nuit?

Alors là Fabien, pardon de le dire mais vous vous plantez. Parce que cela suppose un entretien de tous les instants (je le sais, j'ai vécu comme ça pendant sept ans) donc du personnel et ça renchérira le coût,... Après ces sept ans de "vie solaire", j'ai laissé tomber pour un frigo à pétrole, des lampes à pétrole aussi (mais à pression: ça éclaire fort) ou à gaz, et un groupe que je déclenchais quand j'en avais vraiment besoin (pour l'ordinateur par exemple) Je suis convaincu que mon bilan énergétique global (entretien et recyclage du matos inclus) était meilleur et... je ne me cassais plus les roustons au minimum une demi-heure par jour pour tout régler et adapter (après avoir suivi une formation à ça). Quant au prix de mon énergie... divisé par trois.

et surtout ça demande des... batteries
.

Ou elles sont traditionnelles - plomb et acide - et dans ce cas, vu qu'il faut les changer tous les cinq ans... vous adorerez le prix et la pollution ou les frais colossaux de recyclage (sans compter que ce recyclage est, lui, un boulot de merde dangereux pour la santé; pas grave, des cargos ramèneront les vieilles batteries au Bangladesh où là-bas elles feront crever des gosses dans l'indifférence totale)

Ou elles sont de nouvelle technologie mais alors elles impliquent l'emploi des "terres rares" qui très vite deviendront d'un prix inaccessible vu leur rareté par rapport à la demande croissante. Et qui nous asserviront totalement à quelques rares pays producteurs dont... la Chine; Et ça pollue aussi quand il n'y a pas de filère très stricte. Un seul citoyen sur dix qui déroge, et c'est la cata

Enfin, ce parc photovoltaïque, qui est sans doute la machine à fric que
vous décrivez Benjamin, mais qui ne doit pas non plus être une plaie
écologique (^^), est significatif des installations énergétiques à
venir : une diminution des grosses centrales électriques (nucléaires, à
énergies fossiles, hydroélectriques...)

Faux. Le parc photovoltaïque est bel et bien une plaie écologique, même si c'est indirect
: parce que son énergie devra être compensée par une centrale à flamme, la nuit. A gaz, et sans doute du gaz de schiste.

En plus vous oubliez, dans la détermination du prix de revient, l'investissement initial et continu (avec deux installations en doublon) si pour avoir, par exemple 50 MW en continu on doit avoir deux centrales (quel que soit leur mode: nucléaire, à flamme, solaire, etc.), une pour la nuit l'autre pour le jour, par exemple, on a double investissement au départ et double truc à entretenir

En plus le nucléaire ne saurait être utilisé seulement la nuit, quand le soleil est couché: les centrales ont une longue inertie, que ce soit à l'arrêt ou au démarrage.

On parlait aussi d'une micro centrale hydroélectrique sur le canal Cornillon

Alors là je dis OUI, OUI et OUI!
Parce qu'elle tournera 24h/24 (au fil de l'eau), plus en mauvaise saison que l'été (la Marne a plus de débit) et qu'en plus on pourra faire varier (légèrement) sa puissance si on admet une variation de niveau en amont de 20à 30cm, ce qui n'est pas la mort. En outre l'entretien de l’hydraulique au fil de l'eau, c'est simple et peu onéreux.

il reste la géothermie - dont j'espère que les brillants et spectaculaires panneaux solaires ne feront pas oublié l'utilité.

Je suis sceptique: le moins qu'on puisse dire c'est que tous ceux qui en bénéficient n'apprécient pas trop... l’investissement de départ est si lourd que les prix mensuels sont considérables, ça se règle mal et en plus ça s'arrête prématurément... une fois que la source chaude est "polluée" par le renvoi de flotte refroidie.

Et je me marre un peu, parce qu'un des arguments balancés contre le gaz de schiste (il y en avait assez contre celui ci pour ne pas en trouver un aussi irrationnel) c'était qu'en forant "profondément" on faisait remonter des horreurs telles que le radon présent en profondeur - accusé de "tchernobyliser" les alentours. Quand on forera des dizaines de captage de flotte chaude bourrée de trucs qui pour être "naturels" n'en sont pas moins de sacrées saloperies, ça ne remontera pas, non plus, le radon?

Seul l'avenir dira si ce choix d'une énergie "morcelée" est bon ou pas.
Cela semble quand même apparaitre comme un futur facteur d'iniquité de
l'accès de chacun à l'énergie.

Tout à fait. le bobo friqué plein de thunes et libre parce que pré-retraité (ou retraité en bonne forme physique du fait se son métier passé pas trop usant, ou ayant le blé pour payer un larbin pour le faire) se fera plaisir et se donnera des grands airs de "sauveur de la planète" avec sa micro éolienne, son micro capteur photovoltaïque, sa pompe à chaleur - le tout financé en grande partie sur fonds publics - pendant que le prolo de base casquera son énergie publique bien plus cher qu'avant. Bref le premier, "de gôch'", se comportera en théoricien libéral individualiste fan d'Adam Smith (avec ceintures et bretelles: il aura quand même une liaison filaire avec RTE "au cas où" et gueulera si d'aventure, la nuit, il n'y a pas de vent et que le jour ses panneaux solaires ont peu donné - et en outre comme tous les petits enfants sont là de temps en temps, le chauffe eau solaire n'a pas donné assez de flotte pour leur bain, d'où recours au bon vieux ballon traditionnel)
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 10 Mai 2011, 15:02
Vous outrepassez ma pensée quant aux "objets autonomes". Je n'ai pas spécialement dit que j'adhérais à ces objets. Seulement qu'ils faisaient partis de cet éclatement des sources de génération d'énergie. Le lampdaire fonctionnant à l'énergie solaire ou éolienne, c'est un exemple de ces objets parmi d'autres, mais assez représentatifs. Et si comme pour la technologie solaire je ne suis pas convaincu que ces objets soient au point à l'heure actuelle, la tendance est quand même bien d'aller vers ces objets. Et si effectivement il faut apprendre toujours plus à économiser l'énergie, et à repenser notre mode de vie par la même, on ne peut pas non plus faire abstraction de chercher d'autres façons de produire de l'énergie. Ne serait-ce que parce que notre société est une société de consommation, et que ça veut bien dire ce que ça veut dire, et qu'elle ne deviendra pas son exact contraire comme ça. Mais aussi parce que l'énergie "libère" et apporte un confort que l'on ne peut plus sacrifier quand on y a eu accès, et que ceux qui n'y ont pas accès désirent. Or ce confort il ne peut se passer d'énergie : éclairage, eau chaude, réfrigérateur et moyen de cuisson pour les aliments... et même ordinateur.

Par contre je vous rejoint quant à la complexité inutile des objets aujourd'hui. Vous citez les panneaux solaires, moi je citerais les voitures. On fabrique des modèles de voitures qui consomment toujours moins mais pour des performances toujours décuplées. ce qui fait que la consommation continue d'augmenter. Or si il ne s'agit pas de sacrifier non plus les performances, il y a quelque chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi on ne développe pas non plus en parallèle des produits ou les performances seraient bridées au profit de la consommation : ou à quand la 2CV qui consommeraient une cuillère à soupe d'essence au 100 ? Beaucoup de produits de biens de consommations (telles que les voitures) sont toujours d'actualité aujourd'hui quand on regarde leur utilité. Et souvent d'une grande simplicité technique. Or on ne valorise jamais cette simplicité (low tech), qui pourtant serait aussi une réponse à ces questions d'énergie. A moins que je me trompe...

----------

Enfin je suis entièrement d'accord avec vous : il est parfaitement scandaleux que l'argent public vienne financer le privé (et sans demander aucun retour en plus).

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 10 Mai 2011, 15:32
Vous outrepassez ma pensée quant aux "objets autonomes". Je n'ai pas
spécialement dit que j'adhérais à ces objets. Seulement qu'ils faisaient
partis de cet éclatement des sources de génération d'énergie. Le
lampdaire fonctionnant à l'énergie solaire ou éolienne, c'est un
exemple de ces objets parmi d'autres, mais assez représentatifs. Et si
comme pour la technologie solaire je ne suis pas convaincu que ces
objets soient au point à l'heure actuelle, la tendance est quand même
bien d'aller vers ces objets.

Si j'ai donné ce sentiment, d'outrepasser votre pensée, je vous prie de m'en excuser, ce n'était pas mon intention

je voulais juste attirer l'attention sur l'inanité de ces objets "autonomes"

sophistication = entretien permanent donc cherté (sans compter la facilité de vol et de vandalisme)

batteries = couts délirants et pollution
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 10 Mai 2011, 15:51
C'est le paradoxe de cette politique de développement durable et des énergies renouvelables (ou plus simplement de notre société) que de fabriquer des objets générant du travail... mais pas d'emploi. A croire qu'il n'y a que l'emploi qui ne soit pas renouvelable dans notre pays ! Neutral

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 10 Mai 2011, 16:01
Non mais il y a travail et travail...

je veux bien qu'on ait 100.000 entreteneurs de réverbères, mais il faudra les payer...

Entre destruction massive d'emplois pour faire péter la thune et création massive d'emplois irréels, il y a plus que de la marge...

Franchement, des emplois pour isoler mieux les logements, ce serait plus productif
avatar
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 90
Age : 42
Localisation : meaux
Date d'inscription : 24/05/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 23 Sep 2014, 00:58
Bonsoir,  
En relisant d'anciens échanges sur ce forum (4 ans et demi quand même! ) je me suis rappelé celui ci. Sait on si ce projet va finalement voir le jour?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Parc Photovoltaique

le Mar 23 Sep 2014, 12:01
Aucune idée... normalement c'était acté. Mais comme c'est géré par le privé.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum