Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com
23122009
J'ai trouvé dernièrement sur ebay un petit carnet de photos représentant des vues de Meaux (autour de 1935-1940 ?). L'intérêt que j'ai trouvé à l'objet a été d'abord son emballage : une petite pochette cartonnée (en bon état !) au graphisme minimaliste, très joli !

Quand je l'ai reçu, j'ai été un peu surpris par le format, plus petit qu'une carte postale classique (environ 9 x 14 cm) : 6,5 x 9 cm.



Mais j'ai été ravi par la série de photo à l'intérieur du paquet. Au total 10 vues, dont certaines photographiées 100 fois, et quelques unes originales : comme celle du jardin des Trinitaires, ou celle du vieux Chapitre.

Je vous les fait partager ci dessous, accompagné de la légende figurant sur la pochette. Enjoy



25 Promenade des Trinitaires, vue sur la Marne et la Cathédrale



35 La Cathédrale et l'Hôtel de Ville vus des Trinitaires



65 Perspective dans le jardin des Trinitaires, vers l'Hôtel de la Gare



28 L'Hôtel de Ville



67 Place Lafayette, kiosque et Cathédrale



68 Le Vieux Chapitre



13 La Cathédrale, façade occidentale



19 La Cathédrale - Bossuet, Evêque de Meaux (1681 à 1704) par Ernest Dubois



24 Jardin de l'ancien Evêché - Le Parterre dessiné par Le Nôtre



2 Route de Varredoles * - Monument Commémoratif de la bataille de la Marne (don de l'Amérique à la France)



-------
* c'est bien entendu "Varredes", j'ai laissé la faute telle qu'elle a été imprimée sur la pochette.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Jeu 31 Déc 2009, 15:18darkswami
Elles sont bien ces photos
j'aime bien la 65, cela me rappelle le jardin des trinitaires tel que je l'ai connu lorsque je faisais du sport pendant mes années de Lycée.
L'enfer que c'était de courir pendant 2 heures, mais l'endroit me plaisait bien. j'y ai même fait du javelot... Je me sens toujours un peu nostalgique de ce qu'il était. J'aimais bien le coin où il y a maintenant le parking et l'esplanade des boulistes.
J'attends avec impatience et espoir que le plan Marchall tienne ses promesses. Je veux un beau jardin des Trinitaires ! bounce

en 1994


en octobre 2005


et les 2 dernières en décembre 2006


le Mar 05 Jan 2010, 21:42Invité
Superbe photos Fabien et darkswami ! Le jardin des Trinitaires était magnifique autrefois, encore un beau gachis mais il n'est pas trop tard, j'espère aussi que le plan Marshall tiendra ses promesses ... Pour le jardin comme pour le reste ...
avatar
le Jeu 07 Jan 2010, 15:22benjamin
rdg77 a écrit:Superbe photos Fabien et darkswami ! Le jardin des Trinitaires était magnifique autrefois, encore un beau gachis mais il n'est pas trop tard, j'espère aussi que le plan Marshall tiendra ses promesses ... Pour le jardin comme pour le reste ...

les arbres, c'est vivant. Donc ça nait et ça meurt et le maire est pénalement responsable si une branche vient tuer ou blesser quelqu'un... ce qui explique ces massacres à la tronçonneuse (qui seraient mieux compris si une explication était donnée AVANT qu'ils ne soient effectifs)

Simplement, il faut effectivement que le renouveau se fasse. mais les pollutions diverses ainsi que le dérèglement climatique (sécheresse latente depuis cinq ans) tout comme les parasites importés d'autres continents rendent les plantations de plus en plus difficiles à réaliser.

Vous êtes trop jeune pour avoir connu, comme moi, ces dizaines de milliers d'ormes plantés sous Sully et qui ont quasiment tous été anéantis par la maladie dans les années 70
avatar
le Jeu 07 Jan 2010, 17:02Fabien B.
Je suis en train de lire un livre, qui est une référence absolue sur les arbres en ville et que je conseille a tous ceux que ça peut intéresser. ça s'intitule "Des arbres dans la ville" (l'urbanisme végétal), de Caroline Mollie.

J'aurais voulu écrire sur le sujet - d'ailleurs j'avais fait une petite série d'article sur le blog que j'avais titré "comme un arbre dans la ville" - et bien je n'aurais pas pu faire mieux. C'est encore mieux que ça, c'est LE livre que j'attendais sur la question.

Il a été publié une première fois en 1993, je suis passé à côté. Je l'ai découvert il y a un ou deux mois, parce qu'il en était question dans une émission à la télé (ça a fait tout de suite tilt chez moi ^^). Et je ne regrette pas du tout de me l'être procuré.

Ce livre est une merveille ! Il pose la question de qu'est-ce que c'est qu'un arbre en ville, en abordant toutes les problématiques, et en donnant des réponses, des exemples... Un ouvrage richement illustré. Très bien écrit.

J'invite vraiment tout ceux que la question de la nature en ville, les jardins, les espaces publics... intéresse, à se le procurer, à le lire, à en prendre connaissance. Et si les jardiniers et responsables des espaces verts de la Ville de Meaux pouvaient y penser aussi ce serait formidable ! Et VITE si possible, avant de s'attaquer au réaménagement de la place Henri IV ou du jardin des Trinitaires ! Parce qu'avec un livre comme celui la, on ne peut plus traiter le végétal en ville n'importe comment ! Et dieu sait si la ville de Meaux n'est pas moins concernée qu'une autre sur cette question...


Je pense que j'aurais l'occasion de reparler de ce livre en développant un sujet consacré particulièrement aux espaces verts meldois.

A noter, qu'on retrouve dans cet ouvrage deux références locales : l'aménagement des abords du parc du Châteaux de Montceaux, datant d'après la tempête de 1999 (et donné comme "bon exemple"), et les espaces verts de la Pierre Collinet (et la généralité qu'on fait des espaces verts produits autour des ZUP dans les années 70... plutôt mauvais exemple).

Evidemment la question de la taille des arbres, des espèces que l'on plante, et comment, des racines qui détruisent les trottoirs, des coupes, des maladies, de l'information auprès de la population... tout est passé en revu et tout se rapporte a des exemples que l'on connait à Meaux (et qui ne sont pas particuliers à la ville). C'est passionnant !


-------------

Voici la référence de l'ouvrage à la Librairie du Moniteur (mais ouvrage trouvable dans toutes les librairies) > http://www.librairiedumoniteur.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=9782742785797&type=241&code_lg=lg_fr&num=4


Et la quatrième de couverture :

"Faut-il des arbres dans la ville? La question se pose au regard des pratiques actuelles de plantations urbaines. La situation, en effet, est préoccupante et il n'est pas certain que nous soyons en mesure de renouveler, à l'égard des générations futures, le patrimoine que nous ont légué nos ancêtres.

Oui, il faut planter la ville, répond l'auteur, mais pas n'importe comment. Les végétaux ne sont pas des objets de décor mais des êtres vivants. Il convient donc de respecter leurs besoins et de les planter dans les conditions qui leur assureront un bel avenir.

Avec près de trois cents photographies, documents anciens, coupes et plans, Des arbres dans la ville invite à une promenade commentée à travers une centaine de villes et bourgs de France. Il mêle les mots de l'émotion et de l'émerveillement aux explications botaniques et aux analyses paysagères pour raconter l'histoire du végétal urbain. II propose des clefs de compréhension visant à développer des pratiques respectueuses du végétal.

Caroline Mollie souhaite partager dans cet ouvrage son amour pour les belles frondaisons. De 1982 à 1992, elle a été en charge, au ministère de l'Environnement, d'un programme de protection et de réhabilitation de l'arbre d'ornement. Elle a publié en 1993 L'Urbanisme végétal, qui est repris et actualisé dans cet ouvrage pour répondre aux questions que se posent les citadins et, plus largement, tous ceux qui aiment les arbres.

Architecte-paysagiste et membre d'honneur de la Fédération française du paysage, elle est une personnalité de référence dans le domaine du paysage et de l'arbre dans la ville.
"
avatar
le Jeu 07 Jan 2010, 17:12Fabien B.
Pour en revenir à la série de photo, Il faut relever quelque chose de signifiant. C'est que ces photos ne font pas que montrer la ville. Elles font de la ville un paysage. Et ça va avec la façon dont on traitait et aménageait les espaces publics (comme le jardin des Trinitaires par exemple). Aujourd'hui on ne photographie plus la ville, on ne la regarde plus, et on a perdu cette notion de paysage. Et on a perdu aussi le sens de l'espace public.
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum