Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Invité
Invité
23122009



Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Sam 16 Juil 2011, 15:52Henri27


Plus lisiblement :






le Sam 16 Juil 2011, 18:26Ludo
Superbes documents merci de les partager avec nous Smile
avatar
le Sam 16 Juil 2011, 20:11Henri27


Merci Ludo.

J'ai beaucoup de documents sur le général Raoult. Des documents officiels et des récits de campagne manuscrits.
le Dim 17 Juil 2011, 01:25Ludo
Cala tombe bien, moi qui milite pour remettre en place la statue général Smile
avatar
le Dim 17 Juil 2011, 11:49Henri27


Ludo,

La statue du général RAOULT qui était sur la place Henri IV a été fondue par les allemands pour faire des canons.
Au fil des années, j'ai acheté une vingtaine de vieilles cartes postales avec la statue de la place Henri IV. J'achetais ces cartes à la rue du Tan à Meaux.

Dans le musée Bossuet, il y a un magnifique buste de Noël Raoult en marbre blanc. J'ai chez moi le même buste mais en argile rouge.
Si cela t'intéresse, je compte faire un site sur le général avec les documents officiels et les récits de campagne. Le Hic, c'est qu'il écrivait comme un cochon et j'ai du mal à lire ces récits qu'il écrivait le soir sous la tente.

Plutôt que d'être un invité, et si tu t'inscrivais sur le Forum ? On pourrait s'adresser des messages personnels. Sinon, veux-tu mon e-mail ?
avatar
le Dim 03 Aoû 2014, 01:25Henri27
Merci RDG77 pour cette image de mon arrière grand oncle. Je ne l'avais pas.
Je suis très content.
Henri
avatar
le Dim 03 Aoû 2014, 01:29Henri27
Avec un peu de retard, j'ai commencé hier (01.08.14) le site sur le général Raoult.
Henri
avatar
le Dim 10 Aoû 2014, 01:07Henri27
benjamin a écrit: il fait quand même partie de ces vieilles badernes de généraux qui ont perdu une guerre (celle de 1870-1871) malgré une supériorité énorme en hommes (de 3 à 1) et en matériel sur le plan quantitatif (de 2 à 1 pour les canons, certes moins perfectionnés: les généraux ne croyaient pas à l'efficacité de la culasse, preuve de connerie s'il en est!)

La charge de Reichschoffen, ça n'a été sur le plan militaire qu'une boucherie imbécile de soldats de très grande valeur sacrifiés sans aucun intérêt: un repli pour mieux se déployer ailleurs eut été moins "noble" mais plus efficace, et les Prussiens ne faisaient pas de telles conneries; pour ça qu'ils ont gagné, d'ailleurs, malgré leur infériorité numérique.


Benjamin,
 
Tu dis et je te cite : "malgré une supériorité énorme en hommes (de 3 à 1)...
C'est complètement contraire à la réalité... C'est les Allemands qui étaient deux fois plus nombreux. Pas l'inverse ! Tes sources sont erronées !
 
En plus, Raoult n'a pas été blessé à Reichshoffen  mais à Froeschwiller le 6 août 1870. Il est mort d'une septicémie à Reichoffen mais dans un lit du château de cette localité.
 
La responsabililté des carnages revient au gouvernement français de l'époque qui avait déclaré la guerre pour quelques mots blessants. Ceux que tu nommes les vieilles badernes ont fait de leur mieux avec leurs hommes et leur matériel vétuste.


avatar
le Mar 19 Aoû 2014, 19:43benjamin
Je maintiens que globalement, les Prussiens combattants en France étaient trois fois moins nombreux que les Français, mais autrement mieux commandés et "utilisés". 

En outre se lamenter d'un matériel inadéquat (ce qui est en partie la vérité: des canons en nombre très supérieur mais se chargeant par la bouche et portant à 900m, par exemple, contre des canons à culasse portant à 1400m, ce qui fait que les artilleurs français se faisaient déchiqueter sans que leurs projectiles n'atteignent leurs vis à vis), ça ne va pas de pair avec le fait que c'est la France qui a poussé au déclenchement des hostilités (voir le détail de l'histoire la dépêche d'Ems). Et les militaires avaient bel et bien certifié à Napoléon III "qu'il ne manquait pas un bouton de guêtres à l'armée française"


Des boutons de guêtre peut être pas, mais des cartes de France si (par contre ils avaient des cartes d'Allemagne...) des plans de déploiement de troupes et de ravitaillement de ces dernières, des services de renseignement efficaces pour "situer" l'ennemi (quand les Prussiens savaient fort bien où étaient les Français, et dans quel état): de ce fait, Bazaine se laisse enfermer dans Metz, Paris se voit soumis à un siège implacable pour les civils, et les troupes de l'armée impériale sont arrivés à Sedan épuisées par des marches et contremarches, pas ravitaillées, les pieds en sang, contraintes à la reddition.

Quand on n'est pas en situation, on ne déclenche pas une guerre si parfois on est contraint de se défendre malgré tout. En plus les Français avaient pu prendre connaissance de ce que valait l'armée prussienne qui avait pulvérisé l'empire d'Autriche à Sadowa, quatre ans avant (supériorité stratégique et tactique plus que matérielle, déjà)
Tous les justificatifs de la caste militaire qui bien entendu entendait se défendre de justes accusations qu'une république forte aurait pu porter contre elle ne changeront rien à la vérité.

Raoult et ses "collègues" généraux ne manquaient sans aucun doute pas de courage physique, mais ils manquaient de lucidité ou de courage moral, en n'empêchant pas Napoléon III de se lancer dans cette aventure et je maintiens mon jugement sévère: ils ont agi en vieilles badernes, en retard d'une guerre. Beaucoup en sont morts mais c'était leur métier, contrairement à ces malheureux conscrits sacrifiés pour rien par dizaines de milliers. 

La leçon n'a d'ailleurs pas porté parce qu'en 1914, rebelote avec Joffre qui prétendait envahir l'Allemagne, qui a pris Mulhouse en ne réalisant que fort tard que les Allemands envahissaient la Belgique - d'où le miracle (pas d'autre mot!") de la Marne dû surtout à Galliéni une fois tout le nord et le nord-est de la France envahi pour quatre ans
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum