PORTAILAccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
 

 Remparts du Marché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Mer 09 Déc 2009, 12:59

Provins a su garder son patrimoine. Mais parce que Provins a une histoire différente de Meaux. C'est une ville qui au moment où les foires de Champagne qui ont fait sa richesses ont périclité, s'est "endormie". Et elle a été peu touchée par les évènements des l'Histoire. En tout cas elle les a moins subit que Meaux. Ce qui fait la richesse historique de Meaux, c'est paradoxalement tout ce qui n'est plus. Tout ce qui a été détruit puis remplacé. C'est une ville qui se refait sur elle même, au prix d'un patrimoine qui n'est plus que des traces éclectiques et qui font un décor hétéroclite. C'est une ville patchwork Meaux. Il n'y a ni unité de temps, ni unité de lieu. Mais c'est aussi ce qui fait la valeur de cette ville.

Beaucoup des destructions, quand elles ne sont pas le fait de l'histoire, ou de la malchance (incendie des moulins), sont dues à des actions humaines - lorsqu'on réutilise les matériaux de certains monuments devenus carrière (la Bauve, le Chateau de Montceaux, les remparts du Marché...) ou que l'on fait des projets urbains destructeurs (comme ça a été le cas au XIXe siècle ou dans les années 1970). Ce qui est dommage c'est que l'on continue aujourd'hui. Mais a une différence près. C'est que les actions "destructives" passées se faisaient sur la base de la modernisation de la ville. De choix politiques. Alors qu'aujourd'hui ce n'est plus le propos. On construit du logement neuf. On rénove. On embelli. Mais on ne cherches pas la valeur ajouté rapport a un état précédent. Et on ne tient pas réellement compte du patrimoine. En tout cas on ne le considère pas. Ce qui fait qu'on ne le protège pas, mais on n'intervient pas non plus dessus quand c'est possible. Tout est figé.


-------------

Je suis d'accord avec vous qu'une association de plus est inutile. Que les associations existantes, que la SHMR, prennent des initiatives et se batte pour la défense du patrimoine locale et de l'histoire. Qu'elles se montrent plus entreprenantes. Qu'elles communiquent plus. Elles trouveront du soutient.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr


Dernière édition par Fabien B. le Mer 09 Déc 2009, 13:04, édité 1 fois
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Mer 09 Déc 2009, 13:03

justement il est la l'interet, entre ceux qu'on entend pas beaucoup, et ceux qu'on entend, mais qui détourne la defense du patrimoine au profit de leur ambitions politique je trouve que le patrimoine meldois sont bien pietrement defendu, bien sur la cité épiscopale s'en sort bien mais notre patrimoine ne se résume pas a elle, les hotels particulier dont certain, grrr je préfère ne rien dire ... les remparts bien sur, les tours (la tour de coutance, la tour de la platrière, la tour du bourreau, la tour des apprentis ) et la je parle du batis, il ya aussi nos héros locaux dont presque personne ne connait l'histoire ( Deboeuf et Lupette, par exemple qui serais bien triste de voir l'état des quai auquels on a donné leurs noms, le général Raoult, qui dans le cours auquel on a donné son en a perdu son titre ) bref les exemples ne manquent pas, et pour un certain nombre il ne faut pas faire grand chose pour que ça s'arrange, mais rien n'est fait !
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Mer 09 Déc 2009, 14:18

J'ai lu des tas de trucs plus hauts, je ne vais pas développer l'ensemble de mes objections, il y en aurait 300 pages.

Tout d'abord, ce n'est pas en employant des qualificatifs désagréables comme "je m'en foutiste" qu'on convaincra des gens. Indifférent à cette cause serait davantage approprié. Et si on cherche à convaincre plutôt qu'à stigmatiser, c'est ainsi que l'on transforme les indifférents en concernés. pas en les agressant.

Personnellement, je ne me sens pas impliqué dans ce combat parce que je ne peux pas TOUT faire. Outre des actions dans le domaine éducatif et social, je suis impliqué dans des actions de défense du caractère patrimonial d'autres lieux, qui me touchent autrement. Mais même si je ne faisais rien, ce serait mon droit le plus strict.

Il y a trente ans, j'ai déploré la destruction de "la vieille ferme" de Villeparisis. Je me suis remué. Puis on m'a montré son état, au cours d'une visite technique, ce que coûterait sa conservation, ce qu'on allait faire à la place (un pôle culturel remarquable, idéalement situé) et j'ai évolué: je me suis dit que du moment que dans la Brie il demeurait des vieilles fermes fortifiées (c'est le cas, de nombreuses sont classées), il fallait se résoudre au changement.

Idem, à Villepatoche, on a détruit la "maison de Balzac" pour construire quelques dizaines de logements, ce qui fait encore rémir d'horreur quelques uns. C'est vrai que dit comme ça...

Il s'agissait en réalité d'une bâtisse sans aucun intérêt dans laquelle Balzac est passé épisodiquement pour (sauter ) honorer sa maîtresse de l'époque, dont il avait marre, Mme de Berny. S'il faut garder toutes les baraques dans lesquelles un membre de la jet set d'hier ou d'aujourd'hui a forniqué, on est plutôt mal barré! A noter que dans les milliers de pages de Balzac, aucune référence n'est faite à ce lieu, même de façonn détournée... ce qui montre le peu d'intérêt de l'auteur.

En l'espèce, il faut faire la balance entre des logements supplémentaires dans un pays qui connaît la crise du logement et dont la population augmente toujours, et la conservation de vieilles pierres. Trois hypothèses: on rase et on construit. On ne construit pas. On construit en gardant les vieilles pierres, et en étudiant le surcoût de l'opération. On réfléchit, on consulte et on décide. C'est comme ça qu'il faut placer le débat, et pas en employant le terrorisme intellectuel du genre "tout aux promoteurs et basta pour le reste", ou "sacralisation de vieilles pierres qui empêcheront tout aménagement"
J'ai dit comment on pouvait organiser une défense des vieilles pierres ici ou là: en organisant un "tour de garde" pour consulter TOUS les permis de construire, et déposer des recours. Moi j'habite à Meaux un peu par le hasard des choses, je suis intéressé par les débats locaux mais je ne me sens pas meldois "pur jus", ce qui est mon droit le plus strict encore une fois (je ne me sens rien d'ailleurs: ma chanson préférée de Brassens, c'est la balade des gens qui sont nés quelque part). Alors que les fiers de Meaux ou fiers d'être meldois se remuent, au lieu de vitupérer contre les autres!

Autre chose: on peut certes critiquer la travail réalisé par Haussman, mais de là à défendre le vieux Paris tel qu'il était! Faut-il rappeler qu'il était impossible d'y mettre un égout, des réseaux, que le choléra sévissait à l'état endémique, etc. ? Certes il y a eu d'autres idées derrière la tête: spéculation, contrôle des émeutes, etc. mais on ne pouvait pas garder ce tas de merde et de torchis... qui aurait pu brûler en une ou deux nuits d'ailleurs, ce qui aurait anéanti toute la ville exactement comme le fut Londres, deux siècles auparavant: les structures de la ville étaient identiques, entre le vieux Londres et le Paris d'avant Haussman: seul le hasard (bienheureux) avait épargné Paris (je n'ose imaginer la Commune de Paris dans une ville en vieux torchis: ce n'est pas 30.000 morts qu'on aurait déplorés, mais 300.000; sans compter le siège de 1870, juste avant)

Pour Provins, le "sauvetage" a été opéré grâce au classement en MH, très ancien. Que je sache, personne n'a demandé que ces soubassements soient classés, et je doute d'ailleurs de la réponse affirmative.


Dernière édition par benjamin le Jeu 10 Déc 2009, 10:51, édité 2 fois
benjamin
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: rempart du Marché   Mer 09 Déc 2009, 23:25

je suis rentré dans la parcelle en cours d'aménagement et l'on voit très bien que le mur de soutènement récent qui a été démoli repose sur le rempart médiéval qui a été largement entamé par les fondations de la construction.
veritas
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 11:07

veritas a écrit:
je suis rentré dans la parcelle en cours d'aménagement et l'on voit très bien que le mur de soutènement récent qui a été démoli repose sur le rempart médiéval qui a été largement entamé par les fondations de la construction.

La question est de savoir si ce rempart présente un intérêt patrimonial vrai. Je ne réponds ni par l'affirmative ni par la négative: je doute. Ce n'est pas parce que "c'est vieux" que c'est "patrimonial". Je suis stupéfait de voir que la destruction de quelques murs faits de pierre empilée soulèvent des indignations fortes quand les chantiers archéologiques préventifs avant toute réalisation d'envergure - lesquels, eux, amènent des trésors d'information - sont la plupart du temps considérés comme de regrettables pertes de temps.

Nous sommes arrivés à une époque où la fouille et l'interprétation d'un vieux tas d'ordures médiéval donne mille fois plus de renseignements que le bas du rempart d'un château détruit, qui ne fut pas un monument majeur de l'histoire de France, et dont il demeure des centaines d'homologues en France... surtout quand on a une idée précise de ce qu'il était. Ce tas d'ordures informe sur l'alimentation, la vie quotidienne, le pouvoir d'achat, etc. Cent grosses pierres posées l'une sur l'autre pour faire le bas d'un rempart comme il y en eut - et comme il en demeure des centaines - en France?

Un autre exemple. La station de métro "bastille", sur une de ses correspondances, permet de voir quelques pierres taillées, des restes de la fondation de cette bastille qui était déjà vétuste quand elle fut prise. Mon opinion est qu'il est très judicieux de les conserver - et d'indiquer ce qu'ils sont avec une plaque - au nom de l'histoire (ce qui est fait), mais que leur existence, s'ils avaient été placés quelques mètres plus loin, n'aurait en aucun cas du être un obstacle au passage d'une ligne qui transporte des dizaines de milliers de gens par jour!

Etant par inclination passionné par le monde carcéral, je trouve dommage que la maison d'arrêt de Meaux soit condamnée, car elle présente à échelle relativement réduite une belle représentation des prisons "rotonde". Mais je ne concevrais pas de sacralisation. C'est intéressant, mais pas vital. Donc ou on trouve d'autres utilisations pour ces locaux, qui leur permettent de vivre en étant utiles (comme le bagne de Saint-Laurent du Maroni: une part en musée, l'autre, la plus grande, en locaux fonctionnels qui respectent néanmoins le style d'origine), ou effectivement on se résout à leur disparition en veillant à garder trace du passé par des photos, des modélisations en 3D, etc.
benjamin
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 12:12

Je suis entièrement d'accord avec vous sur la valeur des pierres et la conversation de ce mur, benjamin. Qui n'est sans doute pas d'un intérêt majeur. Mais il manque ici 2 choses : la démarche patrimoniale que vous citez en exemple (par les fouilles archéologiques notamment), et le projet.

Mon attachement personnel, ne va pas au vieilles pierres, ni à l'architecture, mais il va à l'espace (l'espace public, sa forme) et au lieu. Le projet des logements qui se construit, en fait complètement abstraction; d'ailleurs c'est le cas de la grande majorité des programmes immobiliers récents, ou chacun construit sur sa parcelle, par rapport à la rue, dans les règles de l'urbanisme certe, mais peu importe le contexte (le quartier, l'environnement, les perspectives, l'histoire... ce n'est sans doute pas le rôle des promoteurs de se soucier de cela). Il me semblait qu'ici, sur ce canal Cornillon, on pouvait faire difficilement abstraction du contexte et de cet environnement particulier, et de ce rapport au lieu. Et bien non, il n'y a même pas ce souci du lieu.

Le problème n'est pas de construire ou de détruire. Mais de le faire en connaissance de cause, et pas dans l'ignorance.

------------

Et puis il y a toujours la notion de valeur ajoutée. Est-ce qu'un projet, qui vient substituer à un état antérieur, apportera après une valeur ajouté à un ensemble qu'on considère notable, ou original ?

Le canal Cornillon tire sa valeur de son histoire, mais aussi de sa forme, de son articulation à l'espace urbain, sa liaison à la Marne et sa partie naturelle, qui en font un lieu extrêmement original - même avec ses quais en partie écroulés et sa porte d'écluse disparue et ses murs mal entretenus et en mauvais état. Mais ce ne sont pas ces vieilles pierres qui font la valeur de l'ensemble. C'est un tout.

Maintenant si la destruction de ce mur (même partielle) soulève l'indignation, c'est parce que le projet à venir n'est pas ressenti comme une valeur ajouté à l'ensemble. Qu'on fait moins bien. Donc qu'on perd quelque chose. Et c'est ça qui est dommage.


-----------

Puisque vous en parlez, la question se pose de la même façon à propos de l'ancienne prison.

J'espère qu'avant qu'on la détruise (même si ce n'est qu'en partie, et on n'en n'est pas encore là !), on pensera à réaliser un beau reportage photo.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 12:21

Citation :
Le projet des logements qui se construit, en fait complètement abstraction; d'ailleurs c'est le cas de la grande majorité des programmes immobiliers récents, ou chacun construit sur sa parcelle, par rapport à la rue, dans les règles de l'urbanisme certe, mais peu importe le contexte (le quartier, l'environnement, les perspectives, l'histoire... ce n'est sans doute pas le rôle des promoteurs de se soucier de cela). Il me semblait qu'ici, sur ce canal Cornillon, on pouvait faire difficilement abstraction du contexte et de cet environnement particulier, et de ce rapport au lieu. Et bien non, il n'y a même pas ce souci du lieu.

Là, on se rejoint. Mais effectivement, ce n'est pas le rôle du promoteur, mais de la puissance publique, par exemple par le biais du PLU.
benjamin
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 12:33

La réglementation de l'urbanisme peut être une réponse. Mais je ne pense pas que ça suffise. Il y a une part de subjectivité et de dialogue dans un projet. qu'il n'y a pas là.
Et puis il y a la culture de la ville, une connaissance du patrimoine, qui devrait permettre de ne pas s'installer dans un certain laisser faire - plus au profit des promoteurs que de la ville ou de ses habitants - et surtout proposer ou soutenir des projets plus osés, plus intéressants, plus pertinent (en tout cas moins médiocres)... Mais il faudrait que la ville commence par connaître son patrimoine, et le maîtrise ! Aujourd'hui la ville passe a coté de beaucoup de choses. Elle ne sait pas se mettre en valeur. Elle gâche aussi pas mal de son potentiel.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 18:34

Mais enfin, il ne faut pas rêver. La crise du logement, et pas que du logement social existe en France et ce paramètre doit être pris en compte. Pas pour faire n'importe quoi, bien sûr, mais en n'oubliant pas qu'il faudra toujours construire...
benjamin
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 19:17

Je suis entièrement d'accord ! C'est vrai que l'on n'a pas évoqué le projet en construction : 50 logements neufs. Mais on s'écarte du sujet qui est rempart, vieilles pierres et patrimoine local . Mais que ce soit un projet d elogement ou autre cela n'enlève rien au problème évoqué dans ce thread.

On peut ouvrir un sujet spécialement sur la question du logement... Il y en a toujours beaucoup à dire aussi.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Jeu 10 Déc 2009, 19:27

j'ai assisté au dernier conseil municipal et ils ont parlé de 25 logements sociaux dans cette résidence avec la société pierres et lumières qui a du racheter des appartements pour faire du logement social ou quelquechose comme ça?
adele
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Sam 12 Déc 2009, 12:57

C'est une question ? Si vous avez assisté au conseil vous devriez savoir ça mieux que nous... ^^

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Mer 16 Déc 2009, 18:04

Reprise d'un article du Parisien sur les Remparts du Marché.

L’urbanisation se heurte aux défenseurs du patrimoine
par Valentine Rousseau (le 08.12.2009, 07h00)

"Quand Thérèse, 82 ans, a vu les pelleteuses abattre le mur situé en face de la résidence Terffaux, où elle vit, elle a vu rouge : « Je suis très en colère ! Pourquoi la ville détruit tout ce qu’il y a d’ancien ? Pour attirer les touristes, il ne faut pas que toutes les villes se ressemblent ! » Depuis dix jours, les Nouveaux Constructeurs ont abattu sur trente mètres de long un épais mur en pierre situé le long du canal Cornillon, rue François-de-Tessan.
Le promoteur va y bâtir 50 logements. Certains pensaient qu’il s’agissait de remparts datant du XVI e siècle. Comme ceux situés de l’autre côté de la nationale, le long du canal Cornillon, près de la tour dite du Pot-de-Chambre. Mais ce mur détruit a été érigé en 1837 pour soutenir le jardin surélevé d’une propriété. « Ce mur n’a aucune valeur historique, mais il sera reconstruit », indique-t-on au cabinet du maire.

Une grande émotion

L’association Meaux environnement (AME) s’est émue de cette démolition, pensant que ce mur était un rempart médiéval. Il faut dire que les Meldois sont sensibles à la transformation de la ville. « Le quartier Luxembourg est aujourd’hui saturé, défiguré par une urbanisation excessive », se désole André Moukhine-Fortier, président de l’AME. Thérèse a clamé son émotion auprès du service urbanisme. « Je sais qu’il sera reconstruit, mais comment ? Il ne sera pas aussi beau… »
Cette émotion traduit toute la complexité de la conciliation de l’urbanisation et du respect du patrimoine historique. Les riverains de la place Henri-IV se sont constitués en collectif pour préserver l’ancienne prison vouée à la destruction. La municipalité souhaitait y bâtir à la place un grand cinéma. La mobilisation a bloqué le projet, la concertation se poursuit. « La démolition n’est pas non plus abandonnée, toutes les pistes restent ouvertes », indique-t-on au cabinet du maire. La décision sera tranchée au premier trimestre 2010.
Autre exemple : cours Raoult, à la place de l’ancien garage Ford, le chantier de 45 logements a dévoilé il y a un an des murs de fortification du début du XVI e siècle, construits pour résister à l’artillerie. La Société historique de Meaux souhaitait la sauvegarde d’une parcelle, qui aurait mobilisé deux ou trois places de parking en sous-sol. Le promoteur a refusé d’intégrer une partie de l’ancien dans le neuf. Incompatible, selon lui, avec la garantie décennale. Au final, 75 % des éléments archéologiques ont été rebouchés, le reste a été détruit et, hormis un panneau explicatif, il ne restera aucune trace de ce vestige.

« Si on veut tout garder, on ne peut plus construire, le choix s’effectue en fonction de l’intérêt historique et archéologique », souligne Denis Vassigh, directeur du service du patrimoine. Et les préservations relèvent avant tout d’un choix municipal. "

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Mer 16 Déc 2009, 19:25

Citation :
« Si on veut tout garder, on ne peut plus
construire, le choix s’effectue en fonction de l’intérêt historique et
archéologique »,

Sans se prononcer sur ces cas particuliers, cette réflexion est de bon sens. Il faut bien faire des choix, et ce qui est vieux n'est pas forcément patrimonial pour autant
benjamin
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Mer 16 Déc 2009, 19:50

J'approuve aussi.

Ce que la Ville a oublier c'est d'expliquer aux gens ce qui se passait... En amon e au moment de faire. Ce qui donne des réactions émotionnelles assez violente... mais justifiées !

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Dim 17 Jan 2010, 23:59

Je suis daccord si on veut tout garder on ne peut plus construire, c'est vrai, et de beaux batiments ( comme la mairie ) existe aujourd'hui grace a la démolition de vieux batiments ( comme les restes vétustes du chateau de Meaux ) Mais justement énorméments de choses on été detruites, le théatre antique il n'y a pas si longtemps ... Benjamin a dit que certaines constructions était sans importance au regard de l'histoire de France ... Bon je ne conteste pas, mais par contre excuser moi, mais on s'en fout un peu de l'histoire de France dans le cas qui nous occupe, c'est l'histoire Meldoise qui interesse Meaux, et le peu qui restes des remparts du Marché represente de grandes pages de l'histoire Meldoise, encore faut il avoir un regard et un interet autant pour l'histoire Meldoise que pour l'hsitoire nationale ... bon revenons en a la phrase cité au début, ces murailles ( puisque c'est d'elles qui s'agit ) represente un espace de deux mètresn sur quarantes, ( j'ignore les dimensions exacte mais je doit pas en être trop loin ) me ditent pas que ça empêche de construire un énième immeuble d'habitation dans un quartier qui en est saturé ? Ne me ditent pas que quitte a le construire ce batiment, il était impossible d'y inclure le rempart, ce qui aurait d'ailleur donné un certain charme et un cachet a une construction, dont des jumeaux poussent a chaque coin de rue ?
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 11:19

Vous ne pouvez pas mettre la petite histoire de Meaux devant l'Histoire de France. Et donner au patrimoine local une importance qu'il n'a pas.
Il suffit de voir ailleurs qu'à Meaux les traces du passé, pour se rendre compte qu'à Meaux il n'y a pas grand chose.

Il n'y a pas rien, mais il n'y a pas grand chose !

Ce qui nous fait surévaluer ce patrimoine meldois, tiens au fait d'abord qu'il y en a peu (effectivement), et qu'il ne semble pas considéré. Et quand certains éléments de ce patrimoine viennent à être détruit, c'est par quelque chose qui nous semble avoir moins de valeur ou qui tue la valeur parimoniale. Enfin, il y a que la ville ne se donne pas non plus la peine de se fabriquer un patrimoine futur en ayant une démarche de création... qui est ce qui pourrait contrebalancer à 100% la perte de petits éléments de patrimoine actuel.
Dans tous les cas - parce qu'elle ne considère, ni ne valorise, ni ne crée - la ville est aujourd'hui perdante, et perd une identité dans une certaine uniformisation.

------------

Les fondations du théâtre antique n'ont pas été détruites... elles sont sous un parking.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 11:25

C'est souvent que vous parlé de l'histoire de France, il me semble qu'entre l'histoire nationale et l'histoire d'une petite ville, il n'y a aucune comparaison possible ... Mais l'histoire c'est quoi ? les aventures d'un groupe d'individus a travers les ages ? Meaux a donc a ce titre sa grande histoire, il y a foule de villes en France qui n'ont pas une histoire aussi riche que celle de Meaux ...
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 12:22

La différence entre la petite histoire et l'Histoire avec un grand H... c'est la même qu'entre "MOI-JE" et "NOUS".

Meaux c'est "MOI-JE"...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 12:30

Mais Meaux Fabien c'est un "nous" pas un "moi je" Smile vous l'oubliez ... Et dire que Meaux n'a pas sa place dans l'histoire nationale, c'est oublier les Protestant, Meaux est a coté d'une grande ville comme Lyons un des berceau de cette religion en France, le traité de Meaux aussi est important, Aucune ville seules n'a fais l'histoire avec un grand H, c'est toutes les villes et surtouts les citoyens qui les composent, et Meaux en a fournis sa part ...
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 12:43

Mais je n'ai jamais dit que Meaux n'avait pas sa place dans l'histoire de France ! où avez vous lu ça ? Et je me demande même comment vous avez compris ça ?
Vous pensez vraiment qu'on parlerait autant de l'histoire locale et du patrimoine, si on pensait vraiment que tout ça était peanuts ?

Vous ne pouvez pas comparer le patrimoine local et les évènements s'étant déroulés à Meaux avec certains moments de l'Histoire de France qui ont fait la nation ou ont eu une résonance mondiale ! Surtout parce que ces évènements n'ont pas été particuliers à la seule ville de Meaux... Même les évènements liés aux guerres de religions.

Je ne sais pas comment vous expliquer ça.

C'est votre subjectivité qui vous fait donner cette importance à la ville de Meaux. Et je la comprends... et je la partage en partie (mais on ne va pas jouer non plus à "j'aime plus ma ville que toi" ). Mais on ne peut pas s'arrêter "juste" à Meaux.

Meaux c'est "moi-je"...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 12:55

Fabien je ne vous comprend plus, ou alors vous vous exprimé mal... Vous me dite ( et ce ne n'est guère la première fois ) que Meaux a une histoire insignifiante au regard de l'Histoire nationale, l'hsitoire nationale c'est l'addition de l'ensemble des petites histoires a travers toutes les villes de France, et a quelques égards Meaux y a sa place, vous me trouver subjectif ? J'aurais pensé le contraire ... Meaux a une histoire, comme Melun comme Vannes, comme Perpignans etc et l'ensemble de ces histoires fait l'Histoire, la prise de la Bastille seule n'a pas la révolution, Paris seule n'a pas fait l'histoire, je ne donne pas plus d'importance a la ville de Meaux qu'a d'autres, je lui donne une place aux coté des autres nuance, je considère être un juste millieu, quand vous, vous l'écarté de l'Histoire d'emblé, est ce moi qui est subjectif ?
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 13:06

Oui vous ne comprenez pas...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 14:40

mais il semble que vous non plus ne comprenez pas ...

bon je ne comprend pas, j'aime trop ma ville pour être objectif, je n'ai fait aucune étude en histoire, en urbanisme en quoi que ce soit d'ailleurs lol, je me remet en question et ne pense pas pouvoir apporter de commentaire intelligent sur les questions de la place de Meaux dans l'histoire ou de la preservation de son patrimoine, les choses sont ainsi ...

J'ai tout de même une triste impression (j'espère de tout coeur me trompé, car je vous estimes ) c'est que quand on ne rejoint pas l'avis et les semtiments des deux principaux ( et presque uniques ) protagoniste du forum, c'est forcément qu'on ne comprend pas... Faut il y voire une cause a effet fu faible taux de participation ?
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Remparts du Marché   Lun 18 Jan 2010, 15:18

rdg77 a écrit:
J'ai tout de même une triste impression (j'espère de tout coeur me trompé, car je vous estimes ) c'est que quand on ne rejoint pas l'avis et les semtiments des deux principaux ( et presque uniques ) protagoniste du forum, c'est forcément qu'on ne comprend pas... Faut il y voire une cause a effet fu faible taux de participation ?

Vous floodez le topic. C'est donc la dernière intervention à ce sujet (après je modère).

Je me demande bien d'où vous vient une telle idée ? Et les allusions que vous faites sur la participation au forum sont assez douteuse... au point que vous êtes en train de me convaincre que j'ai affaire à un troll avec vous.

Je vous ai rappelé un certain nombre de fois à l'ordre sur le forum, sans jamais vous empêcher de vous exprimer. Mais si vous ne m'en laissez pas le choix, je n'hésiterais pas à vous bannir. C'est clair ? Maintenant si vous voulez des explications je suis à votre disposition pour vous les donner en personne. Contactez moi par message privé.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Fabien B.
Meldois
Meldois
avatar

Masculin Nombre de messages : 2832
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.meauxleforum.com
Revenir en haut Aller en bas
 

Remparts du Marché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meaux ! le forum.fr :: MEAUX, LA VILLE :: URBANISME ET ARCHITECTURE-