Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Invité
Invité
17072009
qui se souvient que le chateau des comte de champagne se situait a la place de l'actuelle mairie ? qui prend la mesure aujoud'hui de la forteresse qu'etait le quartier du marché autrefois ? rien n'est fait pour que les meldois se souviennent, aucune plaque explicative sur les sites de ces anciens symboles de notre ville, fier de notre histoire ? trop peu de gens le sont en vérité trop peu de personnes porte de l'interet a notre passé qu'il soit historique ou architectural j'en veut pour preuve la tour des platriers qui pourris dans le tallu de la voie sncf cours pinteville sans que quiconque ne lui porte regard et interet pour preuve aussi le peu qui reste des fiers remparts du marché qui tombe en ruine dans l'indifference total ou la statue du général Raoult qui a été mis a bas par l'occupant nazi autrefois le général Roult pour qui une fete etait organisé chaques années jusqu'a ce que l'occupant ne l'interdise ! on nous parle d'etre fier de notre histoire alors que tant de héros du pays sont oublié qui connait l'heroisme de Deboeuf ou de Lupette ? bon je sais tout ça est un peu brouillon c'est la premiere fois que je m'exprime sur internet je suis plus un habituer des discution entre amis au café de la place alors siou plait soyez indulgent
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

Mais c'est vrai que beaucoup de gens ne s'intéressent plus à l'histoire de leur ville. C'est un sujet de discussion qui est revenu souvent sur Meaux, le blog. Alors faut-il blamer la ville ou les habitants? Les deux? Si la ville plaçait des plaques explicatives comme vous le préconisez, est-ce que cela changerait quelque chose?

PS: on passera sur l'aspect "un peu brouillon" de votre message mais la prochaine fois, essayez de mettre une ponctuation. Ce sera plus agréable à la lecture!!!
avatar
Il y en a quelques unes des plaques commémoratives sur les façades des maisons de Meaux. Parfois elles sont même peut-être un peu ridicules : comme la plaque qui dit que "Henri Moissan à travaillé dans cette maison". D'autres comme celle signalant la première église protestante de France dans le Marché mériteraient d'être plus visibles.

Certaines traces de l'Histoire de la ville sont aussi exagérées : par exemple un portail du XVIIeme siecle rue de la Cordonnerie qui impose un périmètre de protection de 500m par les monuments historiques.

Beaucoup de l'histoire de la ville nous vient des recherches et des témoignages du XIXeme siècle. C'est une époque à laquelle l'histoire, l'archeologie, dans un mouvement général, ont pris une place prédominante dans la culture bourgeoise, qui la porte un peu comme un étendard pour notamment se trouver une légitimité (c'est l'époque où la bourgeoisie s'invente encore, et veut montrer son pouvoir face à l'aristocratie). Et on a gardé de cette époque une idée sans doute fausse qui est de considérer la moindre trace du passé comme quelque chose de très important.
Et si Meaux à une histoire qui remonte a l'antiquité, c'est une histoire mineure, ou plutot il n'y a pas eu a Meaux beaucoup de moments historiques majeurs. Meaux est une ville secondaire, elle l'a toujours été, et il faut considérer les traces de l'histoire à ce regard.

Aujourd'hui, face à ces notions d'histoire, on est presque dans l'excès inverse (les années 1950-1960 et la modernité et le progrès à tout prix étant passés par la), c'est à dire qu'on à presque "zappé" l'histoire. Et le slogan "fier de notre histoire" est un contre sens absolu (d'ailleurs je proposerais bien un nouveau slogan a la municipalité, tout aussi démago : "Meaux, fiers de notre terre", pour le coté écolo-bobo bien plus à la mode que l'Histoire en ce moment. Bref ^^). A signaler qu'il y a eu un sursaut dans les années 80 : avec l'invention du spectacle historique, des compagnons du Brie de Meaux, les fouilles de la Bauve...

Mais l'histoire de la ville, le patrimoine, ne sont pas une priorité de l'actuelle municipalité.
Et la société historique de Meaux, qui a fait un brillant ouvrage sur la ville, semble assez apathique aujourd'hui.
Je ne parle pas de l'office de tourisme, ni du service culturel de la Ville...
Enfin je ne les blâmes pas non plus. Il y a sans doute un vrai problème de moyens et d'intérêts globale pour la chose au dela de ça, dont les gens qui s'intéressent ou se passionnent pour l'histoire et travaillent avec ces services sont victime.

Ce qui peut être aussi le cas aussi des archéologues de l'inrap, par exemple, dont le travail sur les nombreux chantiers de construction semble peu considéré par la Ville. Elle ne semble même pas se réapproprié ce travail, alors qu'il pourrait donner matière à une meilleure connaissance de l'histoire locale.

La Ville devrait faire beaucoup plus d'effort en faveur de son patrimoine, dont une partie tombe littéralement en morceau : le site de la Bauve est en très mauvais état, l'ancien théâtre quartier de Chaâge est un parking, le musée Bossuet est en train de péricliter (il a perdu son conservateur) parce qu'on lui préfère le futur musée de la grande guerre, la chapelle Jean Rose au bas de la rue Saint Remy se délite, les réserves lapidaires et archéologiques de la ville ne sont pas montrées au public, etc.
Si la Ville voulait, elle pourrait faire beaucoup plus de choses, dont certains ne demandent même pas d'énormes moyens : si il s'agit de récupérer les travaux de l'inrap pour les mettre sur un plan, et les montrer au public, soutenir la SHM, aider à l'organisation d'un chantier de préservation de fouilles bénévole sur la Bauve... bref mettre en valeur son patrimoine (ni plus ni moins comme ça a été fait pour la zone naturelle quand elle est devenue parc du pâtis). Je suis certains qu'il y a plein de gens qui n'attendent que ça.


Dernière édition par Fabien B. le Ven 17 Juil 2009, 11:50, édité 1 fois
avatar
PS : le FORUM est là pour donner une autre dimension aux discutions qu'on peut justement avoir au café avec ses amis... n'hésitez surtout pas à venir réagir à nouveau Wink
meaux a une histoire mineure ? A quelle echelle ? A l'échelle nationale ? je suis dans le sud pour les vacance a montauban pres de toulouse pour etre precis et bien au moyen age toute la region a été bouleversé par un traité qui a été débatu et signé a meaux le comte de toulouse et bien d'autre seigneurs locaux y on fais le déplacement ... et je ne reparle pas de l'histoire locale riche en évènement depuis près de 2000 ans et des villes avec une telle richesse dans son histoire ne sont pas si nombreuses que ça ... une ville secondaire je ne suis pas d'accord, mon arriere grand père qui m'a toujour déclarer avec un immense sourir : "en tout cas les boche on jamais pris pied dans la ville pendant la grande guerre jamais on les aurais laissé faire c'est nous autres qui les avons arreter " et ça et tant d'autre histoire si mineur soit elle font que meaux a une grande histoire !
avatar
Mineure par rapport a d'autres villes (en France) qui ont été liées à des évènements plus important dans l'Histoire du pays, et dont le développement aujourd'hui, mais aussi les traces patrimoniales sont plus importants.

Si on compare Meaux aux autres villes de l'ancien comté de Champagne, qui est une époque importante dans le développement de la ville, elle n'est pas devant Troye ou Provin.
Ces deux villes gardent d'ailleurs des traces beaucoup plus importantes de cette époque ; Provin à la faveur d'un endormissement de la ville pendant plusieurs siècle, ce qui n'est pas le cas pour Meaux (on pourrait dire tant mieux).

Je n'ai pas dit que l'histoire de Meaux était totalement négligeable, sinon il serait complètement absurde de vouloir que son patrimoine soit mis en valeur. Mais il faut remettre cette petite histoire à sa juste place dans la grande Histoire de France. Et encore plus dans l'Histoire universelle.

Le seul vrai évènement qui me semble notable à Meaux, que l'on peut replacer dans l'Histoire de France c'est celles de la pensée protestante, et de l'une de ses premières églises, qui s'est terminée dans le sang... mais qui a eu de longues répercussions sur la ville (jusqu'à la présence de Bossuet).


Pour ce qui est du patrimoine, il faut se dire que ce que la ville "a", elle a tout intérêt à le mettre en valeur, à le garder, à l'entretenir. Mais ce qui est perdu l'est définitivement. Elle ne doit pas cesser d'évoluer, devenir une ville musée. Comme elle ne doit pas oublier son histoire et traiter son passé avec dédain. Le patrimoine de la ville c'est ce qu'elle en fait ! Comme de son histoire !
je trouve le discours sur l'histoire de Meaux très intéressant
le quartier du marché, deboeuf, j'ai vu des photos du quai mais aucune trace de ce militaire

vous devriez développer
ce serait bien

peut être avez vous un blog ou un site ?
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum