Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jbo4s
Invité

nuisances sonores

le Jeu 18 Juin 2009, 11:30
bonjour
je réside depuis 4ans à Meaux à beauval et tout les étés nous sommes confrontés à des nuisances insuportables.
des motocross font du rodéo autour des Tours de la Pierre Collinet.

L'an passé j'ai alerté les autorités mais rien n'a été fait. Malgré la compréhension de chaques.
cette année encore cela recommence... le soir, le w-e... hier soir jusqu'à plus de minuit.
Impossible de se reposer après des journées de travails!!!

Cette année la réponse des agents de police est simple: "ils ont comme consigne de ne pas poursuive les véhicules
motorisés de type deux roues" (car il y a 2 ans un "motard" est décédé après une poursuite....)

je comprend qu'aucun agents ne veuillent être responsable d'un drame...
Mais pour les habitants c'est un cauchemard!!!!!!!

nous sommes plusieurs à nous plaindre en nous rencontrant...
aussi une action intelligente ne serait elle pas possible?? une table ronde entre les citoyens, avec les forces de polices... le maire.???

Enfin avons nous tous le droit au même traitement de faveur?????

si d'autres personnes sur ce forum ont des propositions ou autres...

merci
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2849
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: nuisances sonores

le Jeu 18 Juin 2009, 16:36
Je compatis, et comprends les nuisances que vous subissez.

Les rodéos sauvages sont déjà interdits par la loi. C'est à la police de la faire respecter. Sil ils ne le font pas ce n'est pas normal. Pourquoi ils ne le font pas ? ça c'est une question !

Il n'y a apparement pas de solution toute faite à ce problème. En tout cas, la police n'en n'est apparement et hélas pas une, à ce qui relève de l'éducation. C'est aux jeunes qui "foutent le dawa" jusqu'à minuit passé, de comprendre d'abord que ce qu'il font est dangereux, pour eux et pour les autres - mais un accident précédent, que vous notez, ne leur en à pas fait prendre conscience - et qu'ils emmerdent les autres. Ce qui crée des tensions entre les habitants du quartiers. Je suppose que le laisser faire de la police vient du fait qu'ils n'ont pas envie d'ajouter aux tensions, et de rentrer en conflit ouvert avec les jeunes qui participent à ces rodeos, risquer les caillassages. Surtout qu'il y a eu un précédent.
Mais enfin ce n'est pas une raison, c'est sur pour ne rien faire. Il ne doit pas s'installer de zone de non droit.


Après, je ne vois pas 36 solutions.

- Trouver avant tout des réponses techniques, pour empêcher que les espaces verts et les pelouses autour des lieux d'habitation deviennent un terrain de jeu pour moto cross. Peut-être en mettant des barrières, des grillage (en croix plutôt qu'en entourage), des buissons. Ou tout ce qui peut gêner la circulation de ces véhicules.

- Prendre un arrêter comme la Ville l'a fait pour prévenir l'alcoolisation sur la voie publique, mais ici pour interdire les mini-motos, moto cross et quad hors des circuits réservés, pourrait être une solution, mais la loi l'interdit déjà ! Peut-etre que la police peut débarquer et confisquer les motos en questions... mais ce serait le début d'un vrai traffic et je crois qu'ils n'auraient pas fini !

- Et puis il existe (existait ?) un terrain de moto cross à côté de la Pierre Collinet. Si il n'existe plus, la Ville pourrait en rouvrir un. Sur une friche industrielle un peu a l'écart des habitations pourquoi pas. Et en encourageant les organisateur de ces petites réunion à se servir de ce terrain et de l'occuper. Ce qui n'est pas du tout sur que ça marche. Parce que leur pratique ne relève ni du sport ni de la passion. Qu'ils ne sont sans doute pas près a se monter en association ou club, et que sans doute techniquement et légalement ça semble impossible à faire. La Ville ne peut pas non plus cautionner ou donner son aval a ce genre d'activité, et se rendre responsable dans un jeu dangereux et qui se fait hors de toute régle de sécurité.

Là je vois une autre question qui se pose, quant à l'accès de tous à des activités sportives ou culturelle, interdites pour cause de moyens (une moto de cross ça coute cher...quand on l'achete bien entendu ^^) à certains. Les clubs auraient tout intérêt a pouvoir s'ouvrir aux attentes des gens, ils auraient peut-etre plus d'adhérents. Mais c'est la façon de fonctionner de la plus part des clubs, plus vraimetn constitués autour des passionnés. Fin de la digression.


Et voila a peu près tout ce que je vois de réalisable comme réponse à ce problème.
Maintenant je vous renvoie vers le cabinet du maire, et les élus qui sont à même de vous donner une réponse concrète. Continuez de contacter la police, si ça continue, ils ont obligation d'intervenir. Et si ça ne fonctionne pas, contactez la presse : le Parisien (évitez la Marne). Mais le probleme des rodeos sauvages, et des runs, n'est pas circonscrit qu'à Meaux. Ailleurs on rencontre le même problème, et je n'ai pas trouvé de réponse miracle.

Et ça reste d'abord une question de vivre ensemble... Bon courage !

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://graal.over-blog.net

Re: nuisances sonores

le Jeu 18 Juin 2009, 21:38
Le journal Le Parisien en parlait justement dans sont édition d'aujourd'hui. Deux jeunes ont été interpellé sur des mini motos qui sont interdit en ville. Les mini motos en question sont réquisitionnées en fourrière. Après, c'est sûr qu'il faudrait peut-être en faire plus si ce n'est pas suffisant. Quelques rondes de police pourraient en décourager la plupart. Ce problème me fait d'ailleurs penser à un autre: les courses de voitures qui se déroulent la nuit, notamment derrière la gare. No Bref je ne comprendrais jamais les gens qui se mettent en danger, mettent en danger la vie d'autrui ou agacent sans aucun remords les riverains.

Pour en revenir au problème, il y a pourtant des lois contre le tapage nocturne et il est bien dommage de voir qu'elles ne sont pas respectées ou qu'elles le sont qu'à moitié. Bien sûr que cet accident de moto dont vous parlez est tragique mais le fait d'être policier n'implique-t-il pas qu'il y a des risques qu'il faut savoir encourir afin de faire respecter la loi?

.......................................................
Khrist
http://graal.over-blog.net
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 62
Age : 46
Localisation : Meaux (Beauval)
Date d'inscription : 13/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://cynophil.spaces.live.com

Re: nuisances sonores

le Jeu 18 Juin 2009, 22:20
Les forces de Police ont effectivement pour consigne de ne pas poursuivre les 2 roues (même réponse venant de 2 commissariats de 2 départements différents), surtout si leur conducteur ne porte pas de casque (sur la tête cela va de soi, mdrrr).

Ceci dit, j'ai récemment constaté à Beauval, à 2 reprises, des équipes de Police (Nationale et Municipale) interpeller des "pilotes" de scooter. Le premier conducteur espérait d'ailleurs échapper à 2 motards de la Police Nationale (aucune chance face à leur détermination et à la puissance des motos Laughing ).
Les forces de Police tentent donc quand même d'effectuer leur tâche et de maintenir la sécurité publique, ce malgré les consignes et les risques qu'ils encourent en se lançant dans de telles poursuites.

Concernant l'ouverture d'un terrain de moto-cross, cela suppose quelque assurance, en premier lieu celle des pratiquants eux-mêmes, hors je doute que ces jeunes pilotes et leurs motos soient assurés. Il ne faut donc pas espérer d'une municipalité qu'elle prenne la responsabilité d'octroyer un terrain de moto-cross si un minimum de sécurité n'est pas mise en place.

Pour exemple hier soir dans un département voisin:
-un grand terrain clos non constructible que la Mairie utilise chaque été, entre autre chose, pour sa manifestation type "Paris Plage", avec piscine, sable, activités sportives, etc.... (je vous dresse les lieux).
-juste à proximité, un immeuble résidentiel de 8 étages, principalement habité par des personnes Zagées (comme ils disent à la télé lol), qui aspirent à un minimum de tranquillité.
-la période estivale approche et les services de la ville s'affairent donc aux premiers préparatifs de cette grande manifestation "Plage". Disposition de films géotextiles, étalage du sable dessus, bref un travail de 2 jours vu la surface.
-Ce soir là, la seule grille d'accès au terrain pour les véhicules reste ouverte... il n'en faut pas plus aux "pilotes" en herbe pour rapidement investir les lieux et saccager en quelques heures le travail des agents municipaux.
-bien entendu, plusieurs appels au commissariat, qui n'a pas de véhicule disponible dans l'immédiat (intervention qui ne rentre pas dans leurs priorités), n'y font rien...
-Au bout d'un moment, excédé, on finit par fermer la porte-fenêtre du balcon, malgré la météo clémente sunny
-Puis soudainement plus un bruit..... par curiosité je pointe le bout de mon nez sur le balcon et là, je me dis qu'il existe une justice: l'un des "chauffards" s'est littéralement viandé, gaufré, rétamé au sol cheers

-Épilogue: les "copains" du blessé (une épaule en vrac et qui ne tient plus debout) se retirent avec les motos, pendant que les autres restent en attendant les secours qu'ils ont appelés. Inutile de vous expliquer qu'ils ont certainement mentis quant aux véritables circonstances de l'accident.

Moralité: les résidents retrouvent leur tranquillité, soit ! mais je trouve dommage que l'on doive attendre un accident, dont l'issue aurait pu être bien plus grave qu'une épaule démise, même si on pense beaucoup de bien de la victime (comment ça je suis un faux Q ? lol) Wink
Les quelques accidents ayant déjà eu lieu dans le passé avec ces engins n'auraient-ils toujours rien appris à ces quelques jeunes en manque de sensations ? leur vie n'a-t-elle pas de prix à leurs yeux ? ou bien se croient-ils invincibles ? (se trouver sur une vraie moto de cross n'a pourtant rien d'un jeu vidéo ! )

.......................................................
http://cynophileducation.wordpress.com/
http://www.univers-cite-du-chien.com
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: nuisances sonores

le Ven 19 Juin 2009, 10:48
En Guyane, on appelle cela des "tirages", ça se déroule à la périphérie des villes sur des deux roues trafiqués qui vont jusqu'à 120km-h quand ils sont prévus pour ne pas dépasser les 45km-h, avec des mômes sans casque dessus, parfois à l'horizontale (ventre sur la selle, jambes dans le vide derrière)

Autant dire que la police et la gendarmerie sont impuissantes, la moindre chute étant potentiellement mortelle.

Bravo pour le ton mesuré de chacun - à commencer par l'auteur de ce billet: on exprime sa colère, légitime, sans réflexion extrême du style "z"ont qu'à crever!"

C'est sûr que c'est intolérable... mais c'est sûr que si la police intervient et qu'un drame survient, souvent, les premiers à râler avant sont les premiers à hurler après contre elle... Bref peu de solutions - sauf une répression stricte à droid quand les auteurs sont identifiés dès_lors qu'effectivement la pratique du deux roues est possible là où ça ne gêne personne.

En parallèle... quand on installe des aires de skating dans des endroits déserts ou presque, on peut interdire cette pratique sous les fenêtres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum