Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 24 Mar 2010, 10:24
Il me semble que l'on oublie, et surtout nos responsables, une dimension importante dans le débat sur la structure commerciale d'une zone d'habitation. C'est la capacité de consommation des habitants. Le maire de Meaux justifie la création de ce nouveau centre commercial par "une évasion commerciale" massive des consommateurs de l'agglomération meldoise vers Claye et Val d'Europe. Il est de fait que pour certains achats notamment il y a lieu de se déplacer. Mais les chiffres annoncés sont de la plus haute fantaisie. Selon des études de la Chambre de Commerce et de la Ville de Meaux, 500 millions d'euros seraient dépensés par an hors de l'agglomération, sur un potentiel total de 1 milliard. Notons qu'il s'agit là des dépenses de consommation "courante", c'est-à-dire hors loyer, automobile, etc.. Faites le calcul : 80 000 habitants pour l'agglomération (c'était le chiffre au moment des "études") consommant 1 milliard par an, cela fait 12 500 euros par habitants, soit, grosso modo, 1 000 euros par mois. Pour une famille de 4 personnes : 4 000 euros par mois ! Faut déjà les gagner !.

Dans la comparaison avec les autres villes, et notamment Lagny, je vous livre ces données :
Revenu fiscal médian par ménage en 2007 :
Meaux : 14 471. Cela veut dire que la moitié des ménages meldois ont un revenu fiscal inférieur à cette somme.
Lagny : 20 527. Thorigny : 21 903. St Thibault : 22 479.
À Meaux, 50,8 % des ménages sont imposables, 67 % à Lagny, 70,5 % à Thorigny et à Saint Thibault.
La population meldoise est, globalement, une population pauvre !
Il est possible que la faiblesse des revenus joue un rôle sur les modes de consommation.

Question subsidaire : la multiplication des emplois, à temps partiel, précaires, mal payés, est-elle de nature à enrichir la population ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 24 Mar 2010, 11:46
Excellente argumentation!

On appuie un "raisonnement" en donnant des chiffres éminemment stupides au départ...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 24 Mar 2010, 13:11
Meaux est peut-être marquée par sa population plus pauvre que les villes avoisinantes, mais ce n'est pas le cas de toutes les villes de l'agglomération. Quand bien même, les chiffres avancés sur l'évasion fiscale ou commerciale, par les politiques, semblent clairement exagérés.

Le choix et les raisons de faire ce genre de centre commercial sont très discutables. Il y a des pour et des contre. Vouloir qu'il y ai sur le territoire de l'agglomération un centre commercial, pour "relocaliser" le commerce, limiter les déplacements... ce n'est pas idiot ! Mais ça ne suffit pas à justifier ce projet.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 24 Mar 2010, 13:16
50,8% des ménages imposables à Meaux (je suppose qu'on fait référence à l'IRPP), c'est la proportion de la France, peu ou prou.

La part de l'IRPP est scandaleusement peu élevée au détriment des impôts indirects qui touchent tout le monde
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 00:35
En complément pour Fabien : certes les communes environnantes ont une population moins pauvre, globalement, que Meaux. Pour prendre l'agglomération (80 874 habitants en 2006), le revenu médian est de
17 469, plus élevé que Meaux seul, mais tout de même faible. 58,1 % des ménages sont assijettis à l'IRPP.
Complément pour Benjamin : la proportion des ménages imposables pour l'ensemble de la France métropolitaine st de 55 %, soit quand même sensiblement plus élevé que Meaux.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 12:03
Complément pour Benjamin : la proportion des ménages imposables pour l'ensemble de la France métropolitaine st de 55 %, soit quand même sensiblement plus élevé que Meaux.

De 55% à 50,8, il n'y a quand même pas une énorme différence, surtout que j'avais bien ajouté peu ou prou. Cela dit, j'ai appris quelque chose que j'ignorais: je croyais qu'on flirtait vraiment les 50% et de toute façon on va les atteindre voire plonger en dessous à court terme avec le nombre de chômeurs supplémentaires, de même que le nombre de retraités qui vont voir leur pension calculer sur des bases bien plus défavorables qu'il y a quelques années.

Si on affine, il faudrait aussi voir tranche par tranche quelle est la proportion à Meaux ou ailleurs. Un célibataire SMICARD ou peu s'en faut qui sera imposable, et qui doit payer un loyer, se voit avec une "base pour consommer" des plus réduites. idem pour un "sommet de l'échelle qui consommera finalement assez peu en proportion sur place, parce qu'il ira plus souvent dans des magasins huppés à Paris et voyagera bien davantage qu'un autre.

Autre donnée psychologique qui joue dans plusieurs directions: la société de plus en plus anxiogène (peur pour l'avenir des gosses, peur du chômage, peur pour l'assurance maladie qui se dégrade de plus en plus, peur de ne pas toucher sa retraite...) Cela pousse à épargner et à ne pas consommer donc sauf le strict nécessaire. (les restaurateurs "moyens" le constatent; on ne va pas pleurer sur la plupart après le hold-up qu'ils ont fait sur la TVA restituée)

Donc, constriction de la consommation superflue d'une part, et report sur la consommation "premiers prix" Cela pourrait à la fois toucher tout le monde globalement, chez les fournisseurs, tout en défavorisant moins les premiers prix, les magasins à bas coût;

C'est bien connu que les deux moteurs de la consommation sont :

- le niveau de vie qui stagne ou baisse (quoiqu'on nous raconte: on ose me dire que le mien se maintient grâce à une hausse de ma pension, déjà avalée avant même d'arriver par celle du loyer, de la mutuelle - inévitable vu le désengagement de sa Sécu - et des impôts locaux); et je ne suis pas le plus à plaindre! je ne suis pas passé de la case "salarié" à la case "chômeur"
- la confiance; tu ne dépenses pas quand tu es dans l'inquiétude du lendemain
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 15:20
Ce projet de centre commercial il accompagne aussi une vision sociale de la ville. Vous donnez l'exemple Benjamin, du nivaux de vie des célibataires (smicars) et des retraités... mais la politique de la Ville c'est de chercher à attirer des familles, et plutôt de jeunes cadres (pas des smicars), avec enfants. C'est à dire les ménages qui consomment, ou qui sont le plus touchés par la consommation. Et au final quand on y regarde bien, les autres : les retraités, les étudiants, les célibataires, les familles monoparentales, les smicars... tous ceux là ne sont pas ou peu considérés. Pas ou peu mis à contribution à travers la ville.

Maintenant la ville en se positionnant ainsi joue a fond la concurrence avec Marne-La-Vallée, qui reste bien plus attractive, comme espace de consommation et espace à consommer.

Il serait temps que Meaux joue vraiment la carte de l'originalité et de la différence, en capitalisant sur autre chose que la consommation. A tous les niveaux. Qu'elle essaie de regagner un peu d'âme. Elle en a les moyens.

La qualité de vie et le niveau de vie, ce n'est pas que le pouvoir d'achat.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 15:26
La qualité de vie et le niveau de vie, ce n'est pas que le pouvoir
d'achat.

C'est bien vrai... quand on a un minimum quand même.

Vous parlez de ce que vous connaissez le mieux: je doute que les étudiants qui ne mangent à leur faim (et très déséquilibré) que grâce aux colis sociaux, qui renoncent aux soins dentaires, qui arrivent très en avance pour prendre place dans les amhis au premier rang faute de lunettes adéquates pensent à "l'âme de la cité".

Il est des manques qui sont obsessionnels, que l'on soit jeune, dans la force de l'âge, ou vieux
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 16:17
Vous nous racontez ZOLA ^^ (même si le XIXeme siècle ne semble pas si loin que ça, parfois)... Les étudiants pauvres sont une réalité. Mais il ne faut pas non plus noircir le tableau plus qu'il n'est déjà. J'ai plus vu "d'étudiants" qui vivaient bien, que l'inverse. Même si il mange des pâtes a tous les repas. Mais c'est aussi un choix pour certains, qui préfèrent se contenter de manger des pâtes (ou aller au fastfood), pour pouvoir sortir, pour s'acheter des fringues, des DVD... pour consommer ailleurs autre chose ! Et ce n'est pas valable que pour les étudiants. C'est une façon de consommer. Même si c'est en parti conditionné par une situation économique qui vous limite.

----------

C'est vrai qu'il faut un minimum pour vivre. Qu'il faut un minimum pour faire des choses, aussi : la moindre activité étant payante (cinema, Théâtre, MJC, expos, prêt de livre en bibliothèque, internet, restau...). Maintenant il ne faut pas non plus dramatiser, la grande majorité a accès à ces activités. Comme elle a accès aux centre commerciaux. Mais il me semble que ce sont ces derniers qui sont préférés au reste. Or c'est le reste : activités, sportives ou culturelles, associatives, artistiques, certaines professions, et les échanges qu'ils permettent... qui apporte le supplément d'âme nécessaire à la ville. Pas le centre commercial. Pas l'activité de consommer. Même si elle est nécessaire pour de simples considérations économiques qui font l'activité de la ville. D'ailleurs même si cette activité ralentis a cause de la crise, elle ne s'arrêtera jamais. Le reste non plus.

Mon raisonnement n'est pas porté sur ces cas où on n'est pas dans les conditions (et il y a une infinité de causes) où l'on ne peut pas être attentif a autre chose qu'à sa situation personnelle. Mais juste sur ce principe qu'une ville ne peut pas se penser que sur le principe de consommation (de produits, de biens, d'espaces, des loisirs, de spectacles...). Il y a l'économie, et il y a ce que l'on en fait. Tout est question de choix.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 16:28
Vous nous racontez ZOLA ^^ (même si le XIXeme siècle ne semble pas si loin que ça, parfois)... Les étudiants pauvres sont une réalité. Mais il ne faut pas non plus noircir le tableau plus qu'il n'est déjà. J'ai plus vu "d'étudiants" qui vivaient bien, que l'inverse. Même si il mange des pâtes a tous les repas. Mais c'est aussi un choix pour certains, qui préfèrent se contenter de manger des pâtes (ou aller au fastfood), pour pouvoir sortir, pour s'acheter des fringues, des DVD... pour consommer ailleurs autre chose ! Et ce n'est pas valable que pour les étudiants. C'est une façon de consommer. Même si c'est en parti conditionné par une situation économique qui vous limite.

Oh que non! D'abord, parce qu'on ne voit que ce qu'on regarde bien.

Ensuite et surtout parce qu'il y a une très grande pudeur dans la pauvreté et la misère. Des jeunes vont se priver d'un dîner, pour se payer leur café avec les copains, et jouer leur place dans le réseau social.

Je ne parle pas de ceux (j'en ai fait partie) qui mangeaient des pâtes pour se payer un DVD (enfin, moi c'était un disque à l'époque) ou un bouquin. Je parle de ceux qui ont parfois l'obligation de manger des pâtes sans rien d'autre, voire de devoir s'en passer.

C'est depuis une décennie seulement que les organismes de secours social doivent aider de plus en plus d'étudiants à manger et un ami urgentiste m'a dit que certains arrivaient avec la bouche ravagée... faute de pouvoir se payer des soins dentaires élémentaires, et il compte aussi pas mal de cas d'hypoglycémie due à la malnutrition... et on voit comme dans les autres couches de la société de plus en plus d'obèses pour cette même raison, sauf que quand l'obsésité frappe des jeunes elle aura des conséquences catastrophiques dans bien des cas.

Dois-je aussi citer la prostitution occasionnelle alimentaire qui se répand chez les étudiant(e)s et qui "fait souci" à la police?



Un codicille pour signaler que Zola n'a pas décrit que la pauvreté ou la misère, mais aussi la richesse obscène.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 16:52
C'est un sujet qui dépasse ici celui de la construction d'un centre commercial. On n'est plus du tout dans les mêmes considérations. Vous devriez ouvrir un nouveau sujet, si vous souhaitez parler de cet état.

------------
Sinon je n'ai pas dit que la situation des étudiants pauvres n'était pas une réalité. Je raconte juste ce que moi j'ai pu voir. Et je n'ai pas été confronté a cette situation d'étudiants pauvres. Ou je ne l'ai peut-être pas vue. Enfin du temps où j'étais étudiant, je n'étais pas parmi les plus aisé. Ceci explique peut-être cela.

-------------
Vous confirmez par ailleurs aussi ce que j'ai dit, sur le fait que certains (beaucoup ?) préfèrent se restreindre sur la nourriture pour s'acheter du loisir du superflux, du petit luxe, régulièrement ou ponctuellement. Cette attitude n'est évidement pas le même phénomène que celui engendré par la pauvreté matérielle, réelle, qui vous prive d'accéder à vos besoins primaires. Mais ce phénomène, celui où on se prive volontairement de quelque chose pour pouvoir consommer, alors qu'on a plus que le minimum pour vivre (ou pour faire un crédit), est un phénomène de la société de consommation. Un phénomène lié à celui des centres commerciaux.
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 26 Mar 2010, 16:56
Pour en revenir à AUCHAN, je crois que l'aspect pernicieux de ce machin sera de tuer des emplois pérennes en centre ville, en en créant moins, et de moins qualifiés, là bas.

Déplacement de consommation, mais sans augmentation globale de celle-ci.

Malheureusement (parce que sur le plan social et sur celui de la qualité de ce qui est vendu il y a à redire), un "hard discount" dans la ville aurait peut être aidé des gens.

Seul point positif à Auchan: peut être y aura-t-il des emplois à temps partiels qui profiteront à des étudiants.
invité
Invité

Info / Centre Commercial Vilenoy-Chauconin

le Lun 12 Avr 2010, 12:12
"Auchan devrait selon toute vraisemblance obtenir en Seine-et-Marne le feu vert de la CDAC pour ce qui constituera le plus gros dossier d'urbanisme commercial jamais déployé en France par le groupe. A Meaux, Immochan a en effet développé de concert avec un vaste projet de 48 600 m² de surfaces de vente (dont 11 500 pour l'hypermarché). Les travaux débuteront à l'automne pour une ouverture prévue en octobre 2012."


----------

Attention !

Cette information donnée anonymement et par un invité sur le forum, est certes intéressante, mais il est nécessaire lorsque l'on prend une information quelque part d'en citer la sources. L'administrateur du forum rajoute donc ici un lien vers l'article d'où est tiré cet extrait > http://www.leblogmulliez.com/article-la-semaine-de-toutes-les-annonces-chez-auchan-48381181.html
invité
Invité

La CDAC de Seine-et-Marne autorise le projet d'Immochan pour Meaux

le Mer 21 Avr 2010, 00:12
LSA du 19/04/2010 (http://www.lsa-conso.fr/la-cdac-de-seine-et-marne-autorise-le-projet-d-immochan-pour-meaux,112988)


La CDAC de Seine-et-Marne autorise le projet d'Immochan pour Meaux
par Daniel BICARD

Vendredi 16 avril, la CDAC de Seine-et-Marne réunie à Melun a autorisé le projet d’Immochan pour Meaux. Connu sous le nom des « Saisons de Meaux » il développera 46 100 m² de surfaces commerciales (pour un total d’occupation de 65 800 m²) sur la zac du Pays de Meaux.
On y trouvera évidemment un hyper Auchan (11 500 m²), une grande surface de non encore communiquée, ainsi que 90 boutiques et moyennes surfaces. Jean François Copé, maire de Meaux et président de la communauté d’agglomération de Meaux s’est dûment impliqué dans ce projet qui palliera l’absence locale d’équipements commerciaux forts et devrait endiguer l’évasion commerciale vers Marne-la-Vallée et Claye-Souilly, notamment. Ce projet inclut aussi un volet environnemental pour lequel Immochan vise le niveau « very good » de la certification Breeam (BRE Environmental Assessment Method) délivré par le BRE (Building Research Establishment) britannique. L’ouverture du centre est annoncée pour octobre 2012
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Jeu 29 Avr 2010, 22:57
Les projets d'implantation de grandes surfaces commerciales rivalisent, depuis longtemps, d'ambition. Il est peut-être utile de rappeler que le centre Carrefour de Pontault-Combault, fut, en son temps, le plus grand d'Europe. J'ai un souvenir très précis de Chelles 2 qui était pour (feu-) Continent le plus gand projet de France après les quartiers nord de Marseille. Un des grands thèmes de sa promotion était "l'intégration dans le site". Il s'est alors agi de recruter des personnes habitants dans la proximité, et notamment d'origines ethniques similaires à celles des "jeunes" qui avaient tendance, à l'époque, à terroriser un peu les services de sécurité. L'idée n'était pas de favoriser une quelconque intégration. Les concepteurs du projet pensaient que les "jeunes" ne viendraient pas se rendre coupable de vandalisme dans des commerces où quelqu'un de leur famille avait un emploi. Aujourd'hui ces alibis sociaux sont un peu passés de mode, alors pourquoi ne pas essayer le "développement durable" ? Cela permettra de faire oublier que la grande distribution est responsable pour une grande part de la crise agricole que nous vivons. Au dela du revenu des paysans, la politique du "prix le plus bas" justifie, impose, l'utilisation de méthodes agricoles extrêmement polluantes. Alors un petit geste de quelques centaines de m2 propres contre des centaines de milliers d'hectares massacrés, le choix est vite fait.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 30 Avr 2010, 02:16
Gévé a écrit:Les projets d'implantation de grandes surfaces commerciales rivalisent, depuis longtemps, d'ambition. Il est peut-être utile de rappeler que le centre Carrefour de Pontault-Combault, fut, en son temps, le plus grand d'Europe. J'ai un souvenir très précis de Chelles 2 qui était pour (feu-) Continent le plus gand projet de France après les quartiers nord de Marseille. Un des grands thèmes de sa promotion était "l'intégration dans le site". Il s'est alors agi de recruter des personnes habitants dans la proximité, et notamment d'origines ethniques similaires à celles des "jeunes" qui avaient tendance, à l'époque, à terroriser un peu les services de sécurité. L'idée n'était pas de favoriser une quelconque intégration. Les concepteurs du projet pensaient que les "jeunes" ne viendraient pas se rendre coupable de vandalisme dans des commerces où quelqu'un de leur famille avait un emploi. Aujourd'hui ces alibis sociaux sont un peu passés de mode, alors pourquoi ne pas essayer le "développement durable" ? Cela permettra de faire oublier que la grande distribution est responsable pour une grande part de la crise agricole que nous vivons. Au dela du revenu des paysans, la politique du "prix le plus bas" justifie, impose, l'utilisation de méthodes agricoles extrêmement polluantes. Alors un petit geste de quelques centaines de m2 propres contre des centaines de milliers d'hectares massacrés, le choix est vite fait.

Personnellement, je ne fréquente quasiment jamais les hypers, lieux d'exploitation du personnel, des fournisseurs (je les plains moins, du fait de leur individualisme maladif: ils ont mis au point des coopératives de production, pourquoi n'élaborent-ils pas des coopératives de distribution?) et des clients à qui on vend de la merde. Certes un peu moins cher, mais payer, c'est toujours trop pour de la merde.

mais si Hyper il doit y avoir, je serais assez pour une modification de la philosophie des zones franches. Au lieu de franchiser des lieux (dans lesquels on fait venir du personnel venu d'ailleurs et où on profite de l'effet d'aubaine pour faire tourner sans taxes ou impôts ou peu s'en faut ce qu'on aurait de toute manière fait tourner avec), pourquoi ne pas franchiser "les gens", au prorata?

Vous embauchez 50% de gens demeurant dans des zones urbaines sensibles? vous avez 50% d'exonération quel que soit votre lieu d'implantation. Vous êtes dans une ZUS et n'embauchez personne issu de ces zones? 0%! Avantage: discrimination positive sur des bases géographiques et non ethniques.
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mar 04 Mai 2010, 11:46
Je ne pense pas que l'hyper en question soit en zone franche. Celle-ci est limitée, ce me semble, à la ZUS constituée par les quartiers de Beauval et La Pierre Collinet. Ce dernier quartier devrait d'ailleurs perdre son statut de zone sensible lorsque les trois tours seront par terre.
Il est vrai que, d'une façon générale, ce système d'exonérations sociales et fiscales, censé attirer de l'activité économique, est un échec. À Meaux, la zone franche a permis de domicilier juridiquement de nombreux marchands forains, ce qui est une bonne chose pour eux, elle n'a créé que très peu d'emplois. Peut-être faudrait-il rappeler que ce qui crée de l'emploi, c'est l'activité économique ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 05 Mai 2010, 12:28
La future zone d'activité du pays de Meaux n'est pas en zone franche, mais son rôle, et notamment par son soucis de développement durable (comme le dis Gévé, on change les termes mais c'est la même chose), veut faire travailler les "locaux". Mais dans un modèle qui est à peu près le même que celui des années 1960, qui est celui du zoning : avec des zones résidentielles, des zone d'activité, des zones de loisir... La future zone d'activité de Meaux pour Meaux, c'est la même chose que la zone industrielle pour Beauval dans les années 1960-70.

La politique des zones franches avait la volonté, même si c'est plutôt un échec dans son ensemble, de favoriser la mixité des fonctions. La politique menée en matière d'urbanisme à Meaux depuis quelques années, à tiré un trait (je l'espère : "PAS" définitif) sur cette notion de mixité. A mon avis à Tort. Et c'est je pense, l'échec de la RU à Meaux.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 05 Mai 2010, 17:55
Un des effets du "zoning", c'est que lorsqu'on crée une nouvelle zone on en déqualifie une autre. Les zones commerciales sud, (Mareuil - Nanteuil), puis la zone ouest (Chauconnin) vont inévitablement affaiblir Beauval. Songer que Leclerc "Mareuil" et Leclerc "zone industrielle" ont le même propriétaire. L'hyper des "Saisons de Meaux" sera un Auchan, déjà présent à Beauval. Je suis prêt à parier ces deux enseignes transformeront leurs établissements de Beauval en hyper "discount", c'est-à-dire les spécialiseront pour population pauvre (en grande majorité). Cela accompagnera la rampante ghettoïsation de Beauval.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 05 Mai 2010, 21:40
ghettoisation... je n'utiliserais pas ce terme la. Parce qu'il n'y a pas de communauté derrière Beauval. Au contraire c'est plutôt la "banalisation" ou la "banlieuisation" du quartier... la mise à plat au sens propre comme au sens figuré, d'un quartier qui passerais d'une identité de village à celle d'un quartier ultra résidentiel...

---------
L'Auchan de Beauval n'est pas déjà un discount ?


Dernière édition par Fabien B. le Jeu 06 Mai 2010, 12:36, édité 1 fois

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Mer 05 Mai 2010, 23:39
La notion de "communauté" peut aussi s'utiliser en dehors de critères ethniques ou religieux. La population en situation de pauvreté, dans la mesure où elle se reconnaît - même confusément - comme "groupe humain", dans la mesure où elle a des codes de consommation, de communication, de loisirs, où elle a un système d'échanges économiques souterrain, peut, sociologiquement, être assimilée à une communauté. La grande distribution est une des premières institutions à l'avoir compris, en proposant des produits et des modes de commercialisation spécifiques. À titre d'exemple, le "Carrefour" du quartier de Surville, à Montereau, vendait la baguette de pain à 50 centimes, à condition de l'acheter par "fagot" de dix. Le même pain, à l'unité, au Carrefour de la ville basse était à 80 cts. J'utilise donc le terme de ghettoïsation même si je n'en méconnais pas l'origine.
Pour l'instant, l'hyper Auchan de Beauval n'est pas encore un discount, même si plusieurs rayons sont présentés comme tels. Du reste, le groupe Auchan vient de créer une nouvelle enseigne pour ses discounts : Priba.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Jeu 06 Mai 2010, 12:50
Je préfèrerais que les gens ressentent voir revendiquent, plus un sentiment de commune que de communauté.

On sait que la dichotomie est forte entre Beauval et le "centre ville" de Meaux (qui n'est pas tout Meaux d'ailleurs). Qu'il y a d'un côté les "pauvres" et le populo, et de l'autre les "bourges". Et cette vision est partagée des deux côté. Mais est-ce qu'il faut continuer de voir les choses ainsi ? Vous êtes certain de ne jamais sortir de cette image, qui a un fondement dans la réalité sociale, mais qui est pour beaucoup aussi subjective. Enfin si ghettoisation il y a, ça marche aussi dans l'autre sens.

-----------
Le zoning du coup prendrait une valeur inattendue ? En ne mettant pas de commerces dans Beauval éviterait-on de créer une identité de ghetto ? Est-ce que la résidentialisation totale du quartier est une solution pour réintégrer ce quartier au reste de l'identité meldoise ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 70
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Jeu 13 Mai 2010, 19:36
Fabien, vous avez écrit : "Le zoning du coup prendrait une valeur inattendue ? En ne mettant pas de commerces dans Beauval éviterait-on de créer une identité de ghetto ? Est-ce que la résidentialisation totale du quartier est une solution pour réintégrer ce quartier au reste de l'identité meldoise ?"
Remarque intéressante, mais cas d'école. On n'imagine pas que les habitants du plus important quartier de Meaux acceptent sans récriminer de devoir se déplacer pour leurs achats courants !
Par contre, on pourrait tout à fait imaginer un centre commercial "haut de gamme" comme le sera "Les saisons de Meaux" à Beauval, en remplacement des tours A qui vont être démolies, la population de ces tours étant logée dans les éco-quartiers à construire. On aurait pu aussi installer certaines administrations à Beauval ou à La Pierre Collinet au lieu de les concentrer autour du lieu de non-sens qu'est la Place de l'Europe. Non ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Jeu 13 Mai 2010, 21:50
On aurait pu aussi installer certaines administrations à Beauval ou à La
Pierre Collinet au lieu de les concentrer autour du lieu de non-sens
qu'est la Place de l'Europe. Non ?

Oh que oui!! le geste fort (un peu équivalent, toutes proportions gardées à la construction de Brasilia pour frapper les esprits), ça aurait été d'y déménager... la mairie en gardant l'ancienne comme mairie annexe et bien sûr lieu pour les cérémonies et séances du conseil municipal!

ah mais y'a un lézard... les élus perdraient leur "cantine" située juste en face, où ils ont table ouverte aux frais du contribuable (ça je n'encaisse pas: un élu local est censé habiter sa commune et donc peut rentrer manger chez lui pareil, on ne voit pas pourquoi on lui payerait un chauffeur à demeure)
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: "LES SAISONS DE MEAUX" - le futur centre commercial de Meaux

le Ven 14 Mai 2010, 14:18
Ce serait une bonne chose que de mettre le pouvoir politique local à Beauval.

On pourrait très bien imaginer la mairie, et tous les services de la CAPM déménagés et centralisés dans une des tours réhabilité du quartier A. Sauvant un de ces bâtiments de la démolition (épargnant le coup de cette démolition), et redonnant du sens à la monumentalité de cette architecture.
Une démarche loind 'être impossible à réaliser...

Installer un tel équipement dans le quartier, c'est donner l'identité de l'équipement au quartier. Soit de Beauval , on irait vers le "quartier de la mairie". C'est un geste fort. Et un vrai geste urbain.

Ce que deviendrait l'actuel hôtel de ville : ce que décrit Benjamin, soit le lieu des mariages, et des cérémonies...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum