Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Quand la culture coûte (trop) cher ?

le Mar 02 Fév 2016, 00:23
Si la culture n'a pas vocation a être rentable, elle ne devrait pas non plus être un gouffre pour les finances locales.
Les finances de Meaux et de l'agglomération ne sont pas au beau fixe. Et si la bonne gestion financière était plutôt a mettre au crédit de l'action de Jean François Copé et de son équipe municipale, aujourd'hui les failles se multiplient. La faillite ne menace pas encore Meaux... mais la ville n'a pas les moyens d'un Saint Germain en Laye (modèle si cher à JFC), Meaux est une ville "pas très riche", et aujourd'hui j'espère que certains s'en rendent compte.

----------

source : leParisien.fr

Pays de Meaux : le musée de la Grande Guerre, un paquebot trop lourd à financer ?
Par Valentine Rousseau (01 Févr. 2016)

Le bateau tangue, on se serre les coudes et pas question de tirer à boulets rouges sur le musée de la Grande Guerre. Vendredi soir au conseil communautaire du Pays de Meaux, le président Jean-François Copé a défendu son bébé lors du débat d’orientations budgétaires.


C’est lui qui avait eu l’idée de construire ce musée ouvert en novembre 2011. Mais en ces temps de disette budgétaire (5,2 M€ de dotations en moins entre 2012 et 2016), ce paquebot est-il devenu trop lourd à porter pour une agglomération de 18 communes et 92 700 habitants ?

C’est ce qu’a suggéré Michel Bachmann, maire DVG de Chauconin-Neufmontiers. D’autant plus que le Pays de Meaux lèvera l’impôt en 2016, ce qu’il n’avait jamais fait. Les propriétaires verseront 3 % de taxe foncière et le taux de contribution foncière des entreprises augmente de 5,7 %, atteignant 23,95 %.

Un déficit de fonctionnement de 1,7 M€ en 2014
« Certes, la baisse des dotations de l’Etat est réelle et injuste, certes le retard du parc d’activités a différé les recettes. Mais nous avons cumulé des déficits non maîtrisés, comme celui du musée de la Grande Guerre qui atteint 4,7 M€ de déficit cumulé entre 2012 et 2014 », continue l’élu. La fréquentation du musée est passée de 130 000 visiteurs en 2014 à 86 000 l’année dernière.

Dans le public, André Moukhine Fortier, président de Meaux environnement, applaudit. Après le conseil, il confie : « Michel Bachmann a eu le courage de dire publiquement ce que beaucoup d’élus pensent tout bas. À l’évidence, le Pays de Meaux n’a pas les moyens de supporter le coût de fonctionnement d’un tel musée dont le déficit permanent va plomber le budget communautaire pendant des décennies. »

Bastien Marguerite, élu d’opposition PS, juge le musée « surdimensionné » pour l’agglomération et rappelle un « déficit de fonctionnement de 1,7 M€ en 2014. »

Jean-François Parigi (LR), en charge des finances, se félicite d’un « autofinancement du musée de 27 % en 2015, alors que le Centre Pompidou de Metz est à 25 % et le musée Confluences de Lyon à 12 %. »

Mais Metz et Lyon ont les reins financiers plus solides que Meaux. Jean-François Copé, lui, rappelle qu’un « musée ne peut pas être un centre de profit, il est important pour le rayonnement du Pays de Meaux. Je demande qu’on avance en se serrant les coudes. Nous avions voté à l’unanimité la création de ce musée. Ce projet est un devoir de mémoire, l’idée que nous nous faisons de la république… Et j’espère que les économies de 10 % qui lui ont été imposées, comme à tous les services, ne sont pas une erreur. »

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Quand la culture coûte (trop) cher ?

le Mar 02 Fév 2016, 00:48
Les choix de la municipalité meldoise en matière de culture, qu'il s'agisse du musée de la Grande Guerre, des Muzik'elles, ou des différentes animations locales, a majoritairement été de voir "grand", et dans une logique de culture "prête a consommer", en allant la chercher a l'extérieur de la ville.

En résulte que souvent ces choix ont eu pour effet de coûter cher et de ne rien rapporter à la ville : ni en terme d'équipement, ni en terme de retombée économique pour le commerce local (puisque peu lié ou intéressé aux évènements), ni en terme d'activité... et la c'est quand même le plus dommage, puisque le milieu associatif étant peu sollicité (a quelques exceptions prêt : et on pensera notamment à la Fantastik Armada et se spectacle de danse), celui-ci stagne et n'est pas a même de proposer d'animation solide.

Combien de fêtes carnavals, d'animation historisantes, de concerts et spectacles aurait-on pu financer depuis 10 ou 15 ans avec le budget d'un musik'elles ?

Combien de locaux auraient-on pu remettre a neuf, rénover, combien aurait-on pu créer avec le budget d'un musée de la grande guerre ?

Combien d'œuvres d'art, de mur peints, de fontaines et jardins aurait-on pu créer avec les nombreuses animations revenant chaque année, toujours les mêmes et qui ne produisent rien d'autre qu'un peu de divertissement sans grand intérêt ? (festival de l'eau, foire de noël, braderie...).

...... Et combien on aurait pu économiser en valorisant le travail des locaux, des nombreux bénévoles des structures culturelles et des associations ?

______________

J'ai ouï dire que le budget de fonctionnement du musée Bossuet cette année s'élevait à environ 10 000 euros... Triste. Vont pas allé très loin avec ça.

______________

Quant au musée de la Grande Guerre... la rumeur (à prendre donc comme telle, mais ça peut facilement s'affirmer ou s'infirmer), dit que ce qui coûterait cher dans le fonctionnement du musée seraient les salaires de certains employés : conjoints, familles, amis... d'élus locaux. Ce qui serait un petit scandale. Je suis étonné que l'article du Parisien n'en rende pas compte par ailleurs...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 36
Age : 66
Localisation : Pays de Meaux
Date d'inscription : 19/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand la culture coûte (trop) cher ?

le Mer 03 Fév 2016, 17:16
Encore faut-il que la culture soit considérée comme un droit pour tous, comme un bien qui doit moins orienté mais être encouragé et développé dans n'importe quel quartier, comme une libre expression de tout meldois sans distinction.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Quand la culture coûte (trop) cher ?

le Mer 03 Fév 2016, 23:59
Le musée de la Grande Guerre, de par son sujet, n'est pas tourné vers les habitants de Meaux. Son but est de rayonner à l'échelle nationale ou internationale... La culture ne peut pas se contenter d'être locale non plus. Ce qui est dommage c'est que la municipalité actuelle ai oublié cette partie (locale) de la culture... et tout ce qui tient notamment de la création.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum