Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2847
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com
21122015
(article: leParisien.fr)


Les jeunes de Beauval se réapproprient les tours démolies
Par Marion Kremp (20 Déc. 2015)


Meaux, ce samedi. L’exposition 77 Jump Street réalisée par des jeunes du quartier de Beauval a débuté samedi au Théâtre du Luxembourg. Elle rend hommage aux tours Auvergne et Artois démolies en novembre.

Les tours Auvergne et Artois ne sont plus. Démolies le 22 novembre dernier, les deux vigies du quartier de Beauval à Meaux sont pourtant à l’honneur au Théâtre du Luxembourg.

Depuis samedi, une vingtaine d’œuvres réalisées par des jeunes du quartier sont exposées dans la galerie d’art. Pointillisme, action painting, calligraphies… les tableaux empruntent plusieurs techniques picturales transmises par l’artiste plasticienne Roxane Stroobant à vingt-quatre artistes en herbe.

Un projet de quatre mois, baptisé « 77 Jump Street » et lancé par l’association Street Poppies, dont l’objectif est la réappropriation du patrimoine urbain par les personnes en difficultés. Depuis le printemps, l’artiste a travaillé une fois par semaine avec ces jeunes résidents du quartier de Beauval et ses alentours à partir de photographies des tours. « Les mondes de l’art et du social ne se rencontrent et ne se confrontent pas assez, L’idée de ce projet est de donner des clés de lecture et de permettre aux jeunes de mettre des mots sur leur quartier pour se le réapproprier avec sérénité », explique Roxane Strootbant qui terminait samedi l’accrochage des six œuvres collectives et des œuvres individuelles réalisées.

Exposées préalablement à Paris cet automne, les œuvres fluos et graphiques cherchent d’ailleurs un nouveau lieu d’exposition. « J’aimerais qu’elles puissent vivre à Meaux. Je suis à la recherche d’un lieu ou d’une structure qui pourrait les exposer, que les jeunes du quartier puissent encore plus se les approprier ! », espère l’artiste.



77 Jump Street, jusqu’au 3 janvier au Théâtre du Luxembourg, 4, rue Cornillon à Meaux. 
Entrée libre.

__________



Meaux, ce samedi. Samantha, 12 ans a découvert le monde de l’art grâce au projet 77 Jump Street. Elle pose fièrement devant la toile qu’elle a réalisée avec d’autres camarades. (LP/Marion Kremp.)

Samantha n’avait jamais mis les pieds dans un musée, et même si on doit lui souffler le nom du Musée D’Orsay, la visite qu’elle y a faite cet été avec l’association Street Poppies lui a « beaucoup plu ! ». Elle pose fièrement sous l’objectif de sa famille devant la toile qu’elle a réalisée avec cinq autres jeunes. « J’ai adoré le pointillisme ! Je ne savais même pas que ça existait, Roxane m’a appris plein de façon de peindre ! Mais le plus dur c’est de travailler seulement avec les couleurs primaires », se réjouit l’ado qui a quitté une tour du quartier de Beauval il y a peu pour un pavillon aux Hauts de Chantereine. « Aller dans un musée, toute seule ? Pourquoi pas ! », répond la jeune fille, qui déjà reprend le cours de sa visite au Théâtre du Luxembourg.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
Bien qu'incommodé par cet anglais omniprésent - non même pas: ce globish - j'irai voir. Idea
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum