Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Ven 23 Oct 2015, 16:29
Je me suis rendu au centre commercial Les Saisons de Meaux jeudi dernier (le 22 octobre), 2 jours donc après son ouverture en fanfare au public. J'y suis allé entre 12h et 14h, espérant qu'il y aurait moins de monde, faire des photos tranquillement, et me faire une meilleure idée de l'apparence du centre commercial en fonctionnement "normal". Parce que nous sommes en période de vacances scolaires, et que la nouveauté suscite toujours la curiosité, l'affluence du monde au centre commercial reste grande (et elle l'était par exemple dans l'après midi du 22), et le restera encore quelque temps. En parallèle le centre ville de Meaux et les zones commerciales alentours (Hayettes/Saint Pères, Beauval...) sont désertées. Je ne pense pas que la situation durera, et les habitudes devraient s'équilibrer avec le temps... les raisons dans la suite de cet article.



-------------

Parlons déjà "taille" (parce que quoi qu'on dise... la taille ça compte quand même Smile )

Le centre commercial Les Saisons de Meaux se présentait comme rival direct de Val d'Europe ou de Claye, mais force est de constater qu'il est derrière. L'offre commerciale est correcte et complète l'offre actuelle de Meaux (et agglomération toutes zones confondues), mais ne la dépasse pas (on est loin de l'offre axée haut de gamme de Val d'Europe) : en bref, avec le nouveau centre commercial et l'offre déjà existante, plus besoin de sortir de l'agglomération (ou ponctuellement) pour ce qui est de la consommation ordinaire. Mais si vous cherchez certaines enseignes en particulier, vous continuerez d'aller ailleurs. Peu de chance à côté de ça de capter des clients hors de cette zone... du moins pour le moment.

Un centre commercial "spacieux" mais petit. 
Les architectes et promoteurs ont été généreux dans les dimensions des lieux de circulation du mall, mais on a vite fait le tour des boutiques. J'ai mis moins de 30 minutes à en faire le tour et en prenant mon temps (en entrant dans certaines boutiques, en faisant des photos) : en comparaison c'est le temps qu'il faut pour traverser le Val d'Europe (15 minutes allé et 15 minutes retour pour aller de bout en bout) sans flâner. Moins de temps pour aller d'une boutique à une autre ça peut-être vu comme un bon point. Mais la forme labyrinthique du centre (la disposition des cellules en "8", les deux niveaux et les nombreux escaliers) incite plus à la promenade qu'a l'efficacité.

Je ne suis pas rentré dans le Auchan... il m'a l'air d'une taille correcte, moins grand que celui de Val d'Europe sans doute, mais pas moins bien achalandé en ce qui concerne la consommation de tous les jours.




Pour le reste des boutiques de la galerie marchande, elles ont l'air quand même assez petites : les restaurants notamment, avec un certain nombre de "mange debout" qui n'invitent pas à se poser et prendre son temps... j'imagine que quelques chaises et tables viendront déborder sur les espaces de circulation dans un futur proche. A moins que ça n'ai été pensé en se disant que la clientèle voudrait consommer à emporter : et effectivement, la "place" d'accueil du centre commercial fera une jolie terrasse à fréquenter aux beaux jours.

Je n'attendais pas une grande FNAC... mais elle fait presque 2 fois moins en taille que le Chaussea à l'étage du dessus. L'offre est très limitée et c'est un peu dommage. La librairie du Monde d'Arthur peut se rassurer, elle fait largement aussi bien côté livre (le conseil en plus). Un petit rayon musique, un petit rayon électronique... si vous cherchez un produit en particulier et un conseil plus avisé (les vendeurs polyvalents de cette FNAC ne pourront répondre à toutes vos questions sur tout les sujets) vous privilégierez une autre FNAC, ou bien commanderez sur internet et viendrez retirer votre colis en magasin. Pour le reste ce sera de l'achat de "dépannage".

J'ai été un peu surpris de la taille aussi de la boutique SFR, ou du Jeff de Bruges... semblant dans des espaces plus petits que ceux qu'ils quittent (ou ont déjà quitté) en centre ville. Donc ces commerces n'ont pas forcément changé d'adresse pour plus d'espace... pas sur que ce soit non plus pour un loyer moindre.


-----------


De la "taille" aux "dimensions" du projet et son parti pris architectural.
Si pour l'offre commerciale le résultat est plus ou moins conforme à l'attente, il n'en est pas de même sur l'architecture du lieu. Et c'est là que je vais exprimer une première déception.





Immochan a vendu le centre commercial avec une identité qui se voulait différente des autres centres, et orienté écologie et développement durable. Alors il est difficile de dire de visu si le bâtiment du centre commercial respecte ou pas le cahier des charges HQE (en terme de construction, de pollution, d'économie d'énergie, de performance énergétique...). Mais dans sa forme il ne le reflète pas.


L'architecture du lieu a pour moi l'effet inverse de ce que devrait renvoyer l'image de ce centre commercial. Au lieu d'un endroit chaleureux où le bois aurait du prédominer (il n'est qu'en parement sur les façades du centre), on a un "bloc de glace couvert de terre", blanc, clinique comme un hall de gare ou d'aéroport, froid comme le métal et le verre dont il est fait, cassant comme les angles aigus des éléments architecturaux (escaliers, poteaux, murs, garde corps...). On est loin de la maison de Bilbo le Hobbit... et pourtant c'est peut-être bien vers ça qu'il aurait fallu aller.

Alors pourquoi pas un espace "blanc" comme celui là? L'espace est plutôt agréable, les circulations généreuses, il respire, il est lumineux également (surtout l'étage supérieur)... Mais est-ce qu'il correspond vraiment à l'esprit du lieu ? A l'esprit d'un centre commercial ? Je suis près à parier que non, sur un détail : le choix de la direction du centre de réaliser des fresques qui ont été créées ça et là,  pour "animer" un peu le lieu, le rendre un peu "sale" aussi (les grands coups de pinceaux et le rendu façon "tag" un peu crado...). Pour comparaison, le décor rétro de Val d'Europe lui est chaleureux. Même chose à Claye, où les œuvres d'art installées dans la galerie marchande et son esthétique ludique, lui donnent une identité sympathique. Bon mais dans un cas comme dans l'autre l'architecture passe au second plan... on aurait pu en attendre autrement pour ce centre ! C'est hélas raté. Une architecture de bois et de carton à la Shigeru Ban ça aurait eu de la gueule !



Je pense que Immochan à manqué une occasion quand ils ont du couvrir la galerie (pensée au départ comme à ciel ouvert ! A Meaux il fallait oser...). La structure en parapluie des "poteaux arbres", tout comme la toiture, auraient du être en bois et pas en métal peint en blanc ! Sans doute un surcoût financier supplémentaire en plus de la construction de cette couverture non prévue... mais nécessaire ! Ça aurait fait toute l'identité du lieu et ce qui lui manque aujourd'hui de charme. Ce qui valorise par ailleurs d'autant plus le centre ville de Meaux ! J'ai trouvé pour un jour de pluie, beaucoup plus de plaisir à me promener dans les rues du centre ville avec ses vieux murs de pierre que dans le mall froid et asceptisé du nouveau centre commercial.






Sans doute que cette impression s'estompera un peu avec le temps, et que cette ambiance se réchauffera lorsque toutes les boutiques seront ouvertes (ce qui n'est pas le cas pour le moment.). Quand la clientèle et la direction se seront aussi approprié les lieux.

Par ailleurs "l'impression d'espace" du mall est contrebalancée aussi par une "impression de vide". Parce que les boutiques semblent sous dimensionnées par rapport aux circulations. Aussi parce que même si le centre est lumineux, la lumière est par trop uniforme, trop blanche. Et encore parce que les "points rencontres", les sièges, l'absence de "terrasses" devant les restaurants, ramassés sur eux mêmes, design plastiques (la encore manque de chaleur dans l'utilisation des matériaux), n'invitent pas à s'y asseoir ou s'y arrêter un instant. On a du mal à occuper ce lieux qui semble plus fait pour circuler (esthétique de hall de gare) que pour y prendre du temps. Et là on est en contradiction avec la philosophie affichée du centre commercial, qui se veut comme un endroit de rencontre où l'on prend le temps de vivre...


-------------


Un centre commercial conçu à l'échelle du piéton : là aussi c'est raté (et c'était à prévoir) !
Economiser le temps de marche dans le centre en le faisant compacte : ok "ça marche" (façon de parler SmilePar contre pour un centre conçu à l'intention du piéton on repassera.

Jeudi dernier je me suis rendu (et suis reparti) du centre commercial à pied depuis la gare de Meaux.

Comme il bruinait j'ai commencé par attendre le bus M8 qui dessert nouvellement le centre commercial. Et après 5 minutes à attendre je me suis décidé à m'y rendre à pied. Je suis donc passé par le souterrain de la gare. Je me retrouve sur la chaussée de Paris, devant les moulins, à attendre avec un groupe d'une 10 aine d'ados (garçons et filles de 13-14ans) qui se rend aussi au centre commercial, que le feu passe au rouge... sauf qu'il ne passe jamais au rouge, même quand vous appuyez sur le bouton d'appel piéton. Je n'ai d'abord pas été aussi téméraire que les ados qui se sont eux lancés en 2 groupes (et en faisant les kékés :s ) pour faire la traversée : il faut d'abord attendre qu'il n'y ai plus de voiture qui descende depuis la N3, traverser jusqu'à la moitié de la chaussée (même si il n'y a pas de refuge pour piéton), puis attendre avec les voitures qui vous frôlent à une vitesse assez rapide quand même, qu'il n'y ai plus de circulation venant du centre ville pour terminer la traversée. C'est dangereux ! Je suis étonné qu'il n'y ait pas plus d'accidents de piéton dans cette zone, qui plus est très fréquentée par les jeunes (lycéens de Coubertin). Si vous ne me croyez pas je vous invite à tenter par vous même l'expérience. Enfin je disais que je n'avais pas été aussi téméraire que les ados... parce qu'au bout d'un moment, voyant que le feu ne passait pas au rouge, et ne voulant pas risquer ma peau, je me suis décidé à traverser plus loin. J'ai donc suivi le trottoir de gauche (dans le sens de la montée de la chaussée de Paris)... jusqu'à arriver au croisement de la rue Sadi Carnot (voie d'entrée vers Villenoy). Et c'est là que je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas d'autre passage piéton pour rejoindre l'autre coté de la voie (aucun passage piéton donc entre la Gare de Meaux et le centre commercial... youpi !). J'ai donc traversé comme un sauvage au niveau du carrefour... peut-être un peu plus sécure que le passage derrière la gare.

Ensuite j'aurai pu comme le groupe d'ado qui me devançait de peu, continuer l'ascension vers le centre commercial en longeant l'horrible chaussée de Paris... mais j'ai préféré continuer par le chemin des lycéens en passant par la rue d'Orgemont, qui grimpe un peu plus, parallèlement et en surplomb de la chaussée de Paris, mais aussi plus sûre : même si il n'y a aucun trottoir digne de ce nom le long de cette rue, elle est en sens unique et beaucoup moins passante.






Petite parenthèse : je plains vraiment les élèves de Coubertin qui doivent emprunter cette route, qui est vraiment dangereuse (ce n'est pas la seule dans Meaux), et je ne comprends toujours pas qu'aucun aménagement n'ait été réalisé à ce jour pour sécuriser la circulation des piétons entre le Lycée et la gare. Je pensais que le centre commercial allait arranger les choses : il n'en est rien. Et pourtant il faudra s'attendre à plus de fréquentation piétonne de cette zone : parce que oui des piétons il y en a et ce sont majoritairement des jeunes (ados, enfant), ou des familles et des mamans avec poussettes, donc des catégories de personnes plus fragiles. Tirez-en les conséquences messieurs les politiques !

Arrivé au niveau du lycée, le parcours n'est toujours pas terminé. Et alors que l'on peut penser justement arriver par la "place" d'accueil du centre commercial (censée être l'entrée principale du centre), donnant sur la N3, le cheminement nous amène en traversant plusieurs passages piétons (dont un au marquage au sol effacé), contournant un petit rond point, traversant un parking réservé aux employés, à une entrée secondaire du centre. Entrée à côté de laquelle on retrouve l'arrêt de bus M8, et de fantaisistes parkings à vélo...





Autre digression : Malgré un panneau d'information du centre commercial, disant qu'il serait mieux de choisir un mode de transport doux pour venir au centre plutôt que la voiture (surtout si vous roulez en diesel bande de salopiaux ! On vous l'a dit le diesel c'est sale et ça pollue !)... je ne vois pas aujourd'hui comment on peut venir au centre commercial en vélo, en venant de Meaux ou des alentours (Villenoy, Crégy, Chauconin...) à moins d'être suicidaire. La Ville de Meaux qui aime se vanter de faire des pistes cyclables en a fait partout sauf là où c'était utile... Bon mais c'est vrai que je suis de mauvaise foi : La chaussée de Paris c'est sur le territoire de Villenoy, c'est donc la faute et entièrement la faute du méchant maire de Villenoy si les piétons, les lycéens, et les cyclistes risquent leur vie en voulant aller faire leurs courses au centre commercial intercommunal.


Bref, pour un centre commercial pensé à l'échelle du piéton (Ah, on n'a pas dit piéton vivant ou mort, pardon ! Enfin un piéton mort ça consomme quand même moins... c'est peut-être pas un bon calcul en fin de compte), et dont l'accueil se fait par l'entrée des artistes (et pas sur la place principale... j'y reviens plus loin), la logique des aménageurs m'échappe complètement. On préfèrera en attendant que le début d'une idée d'aménagement germe dans le cerveau des décideurs, soit de venir en voiture, soit en bus. Ne risquez pas vos vies pour aller dans un centre commercial.


------------


Un centre commercial pas si urbain que ça.
Pour un centre commercial à prétentions écolo, qui n'en a pas l'air à l'intérieur et vaguement à l'extérieur (à la limite du "green washing"), qui est pensé à l'échelle du piéton mais juste à l'intérieur du bâtiment, on ne peut pas parler d'une franche réussite urbaine et architecturale.






Alors oui le bâtiment ne s'intègre pas trop mal dans le paysage : on a vu plus moche comme entrée de ville, et ça permet de faire oublier le centre pénitentiaire juste à côté. Il est économe en foncier, et le choix de mettre les parkings en souterrain c'est plutôt bien trouvé...

Mais ce centre n'est pas du tout intégré au tissu urbain. Il n'est pas du tout connecté à son environnement. Pas connecté au reste du PAPM (parc d'activité du pays de Meaux). Pas au lycée Coubertin. Et comble de tout, ce qui devait être son accès principal : "la place", est réduit à la simple fonction de "balcon" sur le paysage. Alors peut-être que des aménagements de voirie futurs arrangeront cela. Mais en attendant ce n'est pas ce qui était attendu. Pas le projet qui a été vendu. En comparaison, le projet du centre commercial du Val d'Europe est lui un vrai projet urbain intégré à la ville ! La on a juste une nouvelle zone commerciale fermée sur elle-même.



Le parti pris d'aménagement urbain ces dernières années pour Meaux a été de prendre comme moteur de développement urbain la "coûteuse" déviation de Meaux (PAPM, musée de la grande guerre). Sur le fond ce n'est pas une mauvaise chose : ce sont toujours les flux qui génèrent la ville. Et il fallait amortir l'investissement en valorisant le foncier. Mais à trop penser "voiture" en terme d'aménagement, en enrobant le tout d'un discours écolo lénifiant ventant les modes alternatifs et blablabla... en 2015 on fini par faire un urbanisme honteux, un urbanisme comme dans les années 60 (qui au moins lui affichait son zoning et son modèle automobile) et en désaccord total avec le discours délivré.


Le centre commercial écolo, je l'avais dit dés la présentation du projet, est un concept schizophrène. Qui veut tout et son contraire en même temps (la voiture et le piéton, l'économie d'énergie et la consommation a outrance...). Ce genre de discours ne peut pas produire à terme un projet de qualité. On en a hélas la preuve ici. Et au détriment d'un bon urbanisme, dont le discours sert hélas de prétexte à un urbanisme dépassé.

En conclusion : ce centre aurait pu faire mieux... beaucoup mieux. Tout en étant assez pessimiste (j'espère me tromper), je lui souhaite un avenir heureux, et surtout pour tous les gens qui y travaillent. L'avenir le dira.


.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Ven 23 Oct 2015, 23:44
Reportage très intéressant ! J'adhère à l'ensemble de tes remarques, notamment sur le concept de "centre commercial écologique" complètement schizophrène, qui n'aurait pu choisir PIRE endroit pour se construire : aux confins de l'agglomération, coincé entre des champs de patates, une prison et une autoroute, le rêve quoi ! Et encore t'as été bien aventureux de tenter d'y aller à pieds, je ne m'y risquerais même pas !

Encore un projet ridicule tellement révélateur de la manière de faire de la ville : pondre un projet complètement déconnecté de la réalité urbaine et des problématiques actuelles. Cet escalier monumental qui ne mène nulle part pourrait presque en être une métaphore. C'est hallucinant qu'on fasse encore ce genre de choses. Quel gâchis. Et je parle pas de ce truc là... l'esplanade affublée de la cheminée en béton rouge et quincaillerie grossière... c'est un nouvel hommage de la ville à Ceausescu ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Sam 24 Oct 2015, 00:14
L'escalier qui mène nulle part... je me suis dit que la photo parlerai d'elle même. Smile Mais sinon des escaliers, des trottoirs roulant il y en a partout. C'est vraiment ce qui ressort le plus dans ce centre commercial.

Quant au "totem" (la cheminée rouge) qui signale le centre commercial... il aurait du accueillir une horloge je crois, façon clocher de village. Là encore je ne comprends pas le choix du métal.

Enfin on est quand même loin du projet initial... pour mémoire je remets ci-dessous une image d'illustration, et un lien vers le sujet consacré au projet du centre commercial.


.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Sam 24 Oct 2015, 01:03
Ah, sinon, j'me disais bien... le "bois" ce n'est pas qu'une vue de l'esprit en fin de compte !


Bon je sais bien que pour des raisons budgétaires, il est normal que l'on fasse des sacrifices sur un projet architectural... mais là n'est-ce pas renier l'idée même du projet ?

Ah oui il y a écrit "non contractuel" sur l'image de synthèse... Smile


Dernière édition par Fabien B. le Dim 25 Oct 2015, 00:02, édité 2 fois

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Sam 24 Oct 2015, 12:28
Aller, en bonus, pour ceux qui voudraient jouer au jeu des "7 erreurs", voici la plaquette de présentation du projet datant de 2009 ! L'ouverture était alors prévue pour fin 2012, il aura fallu 3 années supplémentaires pour que le centre ouvre, après plusieurs recours et retards de chantiers.


En regardant la plaquette j'ai vraiment le sentiment que le Centre Commercial des Saisons de Meaux, entre le projet et sa réalisation, a vraiment perdu son identité, son charme et tout ce qui faisait la sensualité du projet : les matériaux (bois, zinc), la présence du végétal, les couleurs...  (Les architectes doivent avoir les boules, je n'aimerais pas être à leur place). Ou comment passer d'un projet ambitieux à un projet très ordinaire. Sad

A noter quand même que laisser un projet de cette ampleur, surtout lorsque celui-ci comporte une dimension urbaine indéniable, dans les mains seules d'un aménageur privé, ne garantie pas la réalisation d'un bon projet (quand bien même ce sont ses intérêts directs qui sont en jeu).

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Sam 24 Oct 2015, 14:18
Ah oui, je comprends mieux maintenant. Effectivement, le résultat n'a rien à voir avec le projet de départ. Quelle tristesse ! Où sont la rue centrale, les bassins filtrants, les glacis, les toits végétalisés, tous ces dispositifs qui faisaient du centre un projet original et ambitieux ?
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Sam 24 Oct 2015, 23:49
Je m'y suis rendu aujourd'hui (samedi 24 octobre) dans l'après midi. Pour une autre raison que la simple visite. Mais du coup cela m'a donné l'occasion de me faire un autre avis en venant à un moment différent, avec plus de fréquentation. Et une météo plus sympathique aussi (détail non négligeable).

Enfin pour l'instant la première impression semble se confirmer. Toujours cet aspect froid, "vide" même quand il y a du monde. Toujours le même problème d'ambiance, mais cette fois ci accompagné aussi d'un sentiment de "pas fini". Peut-être qu'il aurait fallu attendre l'ouverture de toutes les enseignes : l'absences d'un vrai endroit pour prendre un café ça manque, comme le Leroy Merlin ! Bon j'insiste sur ce problème d'ambiance, mais ce n'est pas quelque chose qui ne puisse être corrigé, et sur lequel de mon avis la direction du centre ne puisse non plus se permettre de faire l'impasse : du végétal, une vraie déco (qui ne se limite pas à des fresques ou des stickers sur les murs), un gros travail sur l'éclairage (notamment de la couverture du mall et de la structure en arbre qui la porte), terminer les finitions (du genre : la main courante en bois sur les gardes corps en verre)... Enfin le plus tôt elle s'en occupera le mieux ce sera. Je pense que l'avenir du centre commercial se joue dans les 6 mois qui viennent.


Petite digression : le centre a sans doute raté une occasion de récupérer les façades en bois des vieilles boutiques de la rue du Tan. Même dans leur jus, ça aurait fait un formidable décor, pour rien, et créé un vrai lien avec Meaux, dont le centre, malgré ce que dit la plaquette qui vendait le projet, est totalement dépourvu : il n'y a rien de Meaux dans le centre commercial
La "récup", le recyclage, ça aurait pu être l'un des partis pris du centre commercial. Ils pourraient s'inspirer à ce sujet du pavillon temporaire installé place de l'hôtel de Ville à Paris : le PAVILLON CIRCULAIRE


Sinon l'affluence de monde crée des bouchons sur la N3. Là aussi c'est un vrai problème dont je ne sais pas si il pourra se résorber si facilement et tout seul avec le temps : il faut absolument envisager un projet d'aménagement des accès et un plan de circulation autour de ce centre, incluant stationnement, bus et piétons ! Je ne comprends pas que cela n'ait pas été fait avant. Je ne pensais pas qu'on puisse penser ce genre de projet en le limitant à sa parcelle.

L'affluence ça commence aussi à créer des piétons : je n'ai pas pu prendre le bus! A l'aller comme au retour le M8 était blindé ! Et quand le bus est blindé les gens se comportent en sauvages jusqu'à limite se taper dessus... du coup les plus sages (et ceux qui peuvent aussi) repartent à pince. A noter que l'appel piéton au passage derrière la gare semble "refonctionner", ou j'ai peut-être eu de la chance que le feu passe au rouge au moment où j'arrivais.

Voila pour le moment.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Première visite et premières impressions sur le centre commercial les saisons : une promesse déçue ?

le Dim 25 Oct 2015, 22:24
Sur le site des architectes _  Arte Charpentier _ on trouve des perspectives d'ambiances plus récentes que celles montrées dans la plaquette de 2009. Mais toujours pas justes. Quant au texte de présentation du projet lui n'a pas changé...

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum