Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 62
Age : 46
Localisation : Meaux (Beauval)
Date d'inscription : 13/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://cynophil.spaces.live.com

Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 01:51
Je profite de la remarque de Benjamin dans un autre sujet pour apporter mon expérience quant à la blogosphère, que je l'utilise aussi depuis déjà quelques années, à l'époque des "communautés" du type MSN.
Il est vrai que pour certains, une utilisation intensive peut amener à l'addiction et à l'isolement, plutôt qu'aux contacts que la toile et les blogs ou autres sites communautaires sont censés générer.

Maintenant, tout est question d'utilisation.... qui n'a jamais discuté avec des internautes s'inventant une seconde vie ou déformant quelque peu la réalité en leur faveur, ou encore des individus dont le plaisir est de "se nourrir" de la vie des autres (on peut parler de vie par procuration).... ça, c'est le coté sombre affraid .


Mais les contacts via Internet peuvent aussi se conclure par de vraies et durables amitiés, des rencontres au restaurant, des activités ludiques réelles, il suffit pour cela de savoir lâcher son clavier et son écran pour revenir à la réalité lol! .

Pour ma part, après "avoir fait du tri" bien entendu lol, je conserve de très bons contacts avec des amis que j'ai toujours autant de plaisir à revoir, les distances n'étant pas un frein, mais au contraire une occasion de voyager et de découvrir de nouveaux horizons. Ces contacts, tout d'abord virtuels, m'ont aussi permis de côtoyer des gens de milieux sociaux différents, personnes à coté de qui je serai sans doute passé dans la rue sans un mot lol.
En Octobre 2001, avec un ami internaute, nous avons d'ailleurs organisé une soirée privée dans une boite de nuit près d'Etampes, où nous avons réunis 115 personnes. Ce fut le début d'une série de soirées et restos organisés par nous-mêmes ou des amis, dans le Nord, à Marseille, Chambéry et en Région Parisienne, sans oublier des vacances en camping à Avignon.
Comme quoi, lorsque le "virtuel" rejoint la vie quotidienne, cela peut donner naissance à de merveilleux souvenirs Very Happy.

Aujourd'hui, je fais une utilisation différente des blogs, forums et autres sites communautaires, devenus des outils publicitaires, des réseaux professionnels ou sources de recherches et d'informations concernant ma passion et mon métier.

Et vous, quelle utilisation faites-vous de la blogosphère ? qu'en avez-vous tirer avec l'expérience ?


Philippe

.......................................................
http://cynophileducation.wordpress.com/
http://www.univers-cite-du-chien.com
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 13:18
Un blog, un forum, Internet en général... tout ça n'est pas une fin en soi. Et il ne faut jamais l'oublier.
Ce sont des outils de communication. Faciles (d'accès, de création, d'entretien) mais qui peuvent devenir contraignants (en vous prenant du temps notamment). Mais c'est un choix aussi. C'est comme quand on a une passion : pour le sport, la cuisine, un jeu, le cinema, les animaux... ça vous prend du temps. Mais c'est un temps qu'on peut très bien récupérer quand les choses qui tiennent du véritable besoin le demande.

Est-ce que passer du temps sur un blog ou sur le net, c'est s'enfermer dans le virtuel, je pense que non. Si le propos sert quelque chose de concret, ou une passion, ça s'apparente plus à un "travail". Internet étant un support dématérialisé (quoi qu'on est bien obligé d'avoir un PC pour le voir ^^), mais parfaitement égal à un journal, une radio, voir une télévision (vous pouvez faire tout ça si vous le souhaitez sur le net). Si il s'agit de s'inventer ou de se rêver une vie à travers des tchat, des avatars virtuels, des jeux video, à ce moment là oui, mais c'est autre chose.

S'isoler on peut le faire avec un livre, avec un baladeur MP3, en allant randonner au milieu de nulle part, en s'enfermant dans une celulle d'un monastère trapiste, ou en prenant des cachetons pour dormir... est-ce que Internet devrait avoir une place à part ? C'est la dose qui fait le poison. L'abus ou l'excès. Mais où commence l'addiction Very Happy ?


Je ne penses pas personnellement chercher à "exister" autrement sur le net que comme je suis dans la réalité. Mais je fais la part des choses entre ce que je fais et la personne privée.

Les réseaux sociaux comme facebook ne m'intéressent pas. Je ne cherches pas à me faire des contacts ou des amis (je pense en avoir suffisament à qui je ne donne déjà pas le temps que je voudrais). Je m'en sers juste pour communiquer sur ce que fais ; entre autre sur Meaux (le blog) et ce forum. Ma démarche tiens juste de l'envie de partager ma pensée, mes réflexions, le peu que je sais. Ce qui me semble suivre un peu l'utopie d'internet : le partage du savoir. Mais on est d'accord c'est une utopie Rolling Eyes . Et puis soliciter l'intérêt et la curiosité des autres. Dans l'idéal essayer de les fédérer autour de l'idée de commune. Ce qui est difficile a faire sur le net, et l'est aussi dans le réel (encore plus).


Que dire de plus ? Avec l'expérience, j'ai l'impression que beaucoup (une grande majorité) de gens ne savent pas se servir de cet outil. N'en voient pas l'intérêt. Et restent passifs devant celui-ci quand il s'agit de participer (à la différence de la télévision). Mais en regardant l'attitude des gens aussi dans le "monde réel", au quotidien, je me dis qu'il n'y a pas qu'un probleme de connaissance du net. Et si les gens se montrent médiocres, mauvais dans le réel, il n'y a aucune raison pour qu'ils soient bons ou brillants sur le net Neutral (et inversement... quoique). Et que peut-etre Interrnet n'est aps si facile que ça.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 14:39
J'ai eu ma phase "addiction", mais il y a bien longtemps qu'elle est passée. Ce qui me rebute maintenant dans la blogosphère, c'est son côté superficiel et, je dois bien le dire, langue de bois quand ce n'est pas mauvaise foi pure (attention, je n'accuse pas: je suis tombé dans ce travers)

Souvent, les sujets traités mériteraient de très longs développements, nuancés de surcroît parce que les gris prédominent sur le blanc et le noir. Or des commentaires par trop développés - comme des notes initiales d'ailleurs - ne sont pas lus, ou mal lus. Combien de fois ne m'a-t-on pas dit que mes billets rebutaient par leur longueur alors qu'ils traitaient de sujets assez complexes?

Il y a aussi la mauvaise foi volontaire ou involontaire (cf le débat sur le piratage, sur le blog associé quand on parle d'oeuvres mises en ligne libres de tout droit par leur propriétaire pour répondre à une argumentation évoquant des œuvres mises en lignes par d'autres sans l'accord de ce propriétaire. Il n'y a pas de discussion possible dans ce genre de situation...

Personnellement, j'adore écrire, et j'essaye de bien écrire, ce qui prend un temps fou. C'est complètement incompatible avec l'exercice obligé du blog: le billet ou le commentaire posés, ils ne sont plus modifiables (sinon la file de commentaires n'est pas cohérente) or "cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage, et le polissez sans cesse davantage". C'est ça, qui fait le plaisir d'écrire. C'est ça, que je fais pour moi et pour quelques proches, depuis peu de temps. Et j'y trouve plus que mon compte!

Enfin, je suis fatigué de devoir batailler contre la négation des évidences, contre l'énonciation des contre-vérités (pas toujours émises dans le but de nuire) Je laisse cela à d'autres pour ne plus m'intéresser qu'à des blogs thématiques comme celui-ci (cette contribution est une exception... une des dernières que je m'accorde pour justifier mon retrait puisqu'on me pose souvent la question en privé)

Et j'ai bien des défauts dont l'un: la possessivité, voire l'égoïsme. Il y a des sujets sur lesquels je pourrais fort bien animer un espace thématique de haute tenue relative. Mais les sommes de connaissances acquises avec des centaines d'heures de travail et des litres de transpiration, cela me répugne de les livrer comme cela, là où elles seront mêlées à des travaux parfois de qualité supérieure, parfois affligeants de médiocrité - chacun mettant tout dans le même panier. Je ne parle pas du pompage éhonté de textes, de photos, d'arguments, dont j'ai été victime (cf ce que je pense de la propriété intellectuelle que je ne conçois pas seulement évidemment sous sa forme commerciale)

lol! Récemment j'ai mis sur mon défunt blog un album photo que je crois de qualité, sur un endroit assez extraordinaire situé au Brésil. J'ai constaté un "pompage" assez culotté, les dites photos se retrouvant sur d'autres sites, parfois avec indications "droits réservés"... pour la personne qui me les avait volées! Côté culot, on fait difficilement mieux...

Et la réflexion d'un vieux copain aussi misanthrope que moi m'a titillé l'oreille: "t'es con d'offrir ça. Un tel spectacle ça se mérite soit en faisant le voyage, soit en raquant pour voir tes photos" Evil or Very Mad J'ai bien rigolé mais après tout... Very Happy

*************

Fabien parle des espaces genre Fesses de Bouc ou Mes fesses (le simple fait d'acrire le nom de ces "espaces" déclenche des alertes). J'ai déjà dit à quel point je trouvais à la limite obscène d'étaler ainsi une part de sa vie (surtout quand on pépie contre la société aliénante et tentaculaire) mais en outre je suis révolté par le fait que des types que je ne connais pas ou à peine, que je déteste à la limite, peuvent parler de moi, ma vie, mon oeuvre Smile sans que j'en fusse avisé (et que ce soit en bien ou en mal ne change rien à la donne du problème. Je ne veux pas qu'on parle de moi sur le net sans mon accord dès lors qu'ayant retiré mon blog, je suis sorti de cet espace public. Exception évidemment, des reprises in extenso sans les extraire de leur contexte (le mieux étant de mettre l'URL) de ce que je peux déposer ici ou là de mon plein gré. C'est la différence entre l'écrit qui laisse des traces et permet des recours contre les atteintes à l'intimité, et la Toile, nébuleuse virtuelle incontrôlable par le citoyen lambda.

**************

Enfin, pour la virtualité de la personne, décrite par Cynophile, elle peut apporter le meilleur comme le pire (depuis celui qui se livre à une catharsis nécessaire jusqu'au pervers qui tisse ainsi une toile malfaisante) et de ce fait elle ne devrait, à mon sens pas être encadrée - sous réserve que l'éducation soit faire auprès de tous à commencer par les enfants et les ados (mais pas seulement), que de vrais démons peuvent avancer masqués.

Simplement, je pense qu'un service d'authentification électronique devrait être mis en place, qui permet de consulter le profil du signataire (qui ne donnerait pas forcément son vrai nom, même s'il pourrait le faire)
La règle? On met ce qu'on veut dans son profil, mais ce qu'on y met est validé par une vérification légale.

On peut ne pas donner son âge par exemple, mais si on le fait, pas question de tricher. idem pour la localisation, la profession, etc. Dès lors que cette authentification est déposée sur un message, un email, etc. on peut consulter le profil et savoir à qui on a affaire - dans la limite de ce que la personne a indiquée au moment de l'authentification. Bis repetita, on pourrait fort bien ne pas avoir recours à cette authentification - mais le lecteur dans ce cas connaîtrait la possibilité qu'il ait affaire à un mytho...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 18:46
Oh ben j'en ai une bonne à vous raconter à propos de "vol" et de propriété intellectuelle.

J'ai retrouvé sur le fascicule "Sortir à Meaux" (agenda édité par l'office de tourisme de Meaux) du mois de mars/avril 2009, en dernière page une photo parue sur Meaux (le blog). Photo de la chapelle Art Déco (notre dame de chaâge), et dont je suis l'auteur... et bien sur je ne suis pas cité en cette qualité ^^.

Voila l'article > http://www.meauxleblog.com/article-4034596.html

Et je vais m'empresser de mettre le fascicule en ligne Laughing

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 19:22
lol! Cela mérite une lettre offusquée à l'aigre de Meaux, responsable (de loin) du dit office...
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 19:43
Juste un mail de rappel déjà envoyé...parce que je suis gentil. L'erreure est humaine. Et une petite remarque quand même sur le blog (parce que ça le mérite bien !) Very Happy


PS : l'Aigre de meaux ? c'est un nouveau petit nom ? Je ne l'avais jamais entendu... Non, il risquerait d'avoir la moutarde (de Meaux) qui lui monte au nez, et je n'aimerai pas que quelqu'un prenne pour ça, pour rien. ça tournerait au vinaigre... ^^ attention ça va bientôt être l'heure du jeu de Meaux ! Laughing (ça ne fait rire que moi je suppose...)

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Utilisation(s) de la blogosphère...

le Lun 02 Mar 2009, 22:08
l'Aigre de Meaux, je l'ai lu il y a longtemps quelque part, impossible de me rappeler où, mais ça lui va si bien...

En plus de tourner au vinaigre, avec cette moutarde on pourrait avoir des pépins... Mais nul évidemment ne devine de qui on parle donc personne n'a à se sentir visé. Basketball


Bon, après cette digression sans importance, j'arrête pour ma part la discussion sur le sujet principal: je finis par passer plis de temps à expliquer pourquoi je cesse de bloguer, que je n'en passais à bloguer! Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum