Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Visiteur
Visiteur
Féminin Nombre de messages : 2
Age : 32
Localisation : meaux
Date d'inscription : 21/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Ven 21 Aoû 2015, 20:49
Bonsoir à tous,

Suis je la seule à m'indigner de cette lettre reçue aujourd'hui au sujet de l'aménagement d'horaires prévue pour la rentrée soit le 1er septembre 2015?

Je viens de recevoir une lettre stipulant que les horaires d'entrée et de sortie de l'école jean de la Fontaine seront modifiés suite au conseil d'école réunissant les acteurs pédagogiques donc les profs, les représentants de parents d'élèves et l'inspection du travail. 
Quelle surprise à 10 jours de la rentrée....!
Il faudra désormais aller chercher ses enfants à 16h et non plus à 16h15. L'année dernière déjà, on nous avait fait le coup en décalant les horaires de 16h30 à 16h15.
La raison?  certains parents ont des enfants à l'école Pinteville, situé au bout de la rue. Apparemment pour eux, il est impossible d'aller chercher leurs enfants à la maternelle à 16h15 puis d'être à Pinteville à 16h30.
Résultat: On emmerde les parents qui viennent chercher leurs enfants à 16h15 (timing est déjà juste). je pars déjà tous les jours avec une demi heure d'avance pour aller chercher ma famille... devrais-je donc rater tous les jours 1h pour le bon plaisir de parents et de profs? la solution est toute trouvée me répond la dame de la mairie. Il faut inscrire son enfant à l'accueil périscolaire.... Que je paierais au prix fort bien sur et seulement pour un quart d'heure.
Cette décision est tout bonne une honteuse et individualiste... C'est carrément du vol car on m'oblige à payer l'accueil périscolaire!!!!
Je voudrais savoir si d'autres parents sont dans le même cas que moi... :!!!
J'oubliais de préciser... Il n'y a plus de place à l'accueil périscolaire du soir!!!
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2847
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Ven 21 Aoû 2015, 22:57
Bonjour Daryla. 

Concernant votre problème je ne saurai vous apporter de solution, si ce n'est vous renvoyer vers la direction de la petite enfance de la mairie de Meaux (voir coordonnées ci après) qui sauront sans doute vous renseigner.

Cependant je noterai juste une chose, en regardant le site internet de l'école maternelle Jean de La fontaine, il figure sur la page d'accueil une information datant du 14 Avril 2015 disant que : "A la rentrée 2015 / 2016, l’école commencera à 8.30 et finira à 16.00." Donc vous auriez du normalement être prévenue avant. 

Voici les coordonnées concernant la petite enfance. J'espère qu'ils sauront arranger votre problème.

Maison de la Petite Enfance
26 rue Louis Braille 
Tel : 01.83.69.02.20 
Fax : 01.83.69.02.21

Direction de la Petite Enfance, de l’Enfance, et de l’Education (DPEEE)
Hôtel de ville de Meaux 
Tél. : 01.60.09.74.30 
Fax 01.60.09.74.44

Du lundi au vendredi 
9h-17h de septembre à juin 
9h-11h30 et 13h30-17h en juillet et août

serviceenfanceeducation@meaux.fr 
www.espace-famille.net/meaux

Cordialement

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Visiteur
Visiteur
Féminin Nombre de messages : 2
Age : 32
Localisation : meaux
Date d'inscription : 21/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Ven 21 Aoû 2015, 23:34
Bonsoir fabien.b

Je vous remercie de votre réponse. Je me suis rendue cette après midi à la mairie à la direction de l enfance...ils n ont aucune réponse à apporter. Ils m ont juste répété que c'était à cause de l éducation nationale...pas d information. ..la solution pour eux est d inscrire l enfant à l accueil périscolaire donc de payer un accueil jusqu a 18.19h juste pour 15 minutes. Pas d information...Apparemment cette histoire est lancée depuis longtemps. Il y a un an que je suis à meaux. Est ce que les représentants de parents que nous sommes obligés d élire chaque année ne servent à rien? Pourquoi aucune info? Comment peut on laisser les parents comme cela a 10j de la rentrée? ????
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Lun 24 Aoû 2015, 21:27
daryla16 a écrit:Apparemment cette histoire est lancée depuis longtemps. Il y a un an que je suis à meaux. Est ce que les représentants de parents que nous sommes obligés d élire chaque année ne servent à rien? Pourquoi aucune info? Comment peut on laisser les parents comme cela a 10j de la rentrée? ????


Primo "vous n'êtes en rien obligés de les élire" Le vote n'est pas obligatoire.

Secundo, voilà une idée qu'elle est bonne. Ces représentants sont des bénévoles qui agissent sans aucune contrepartie.

Suggestion: au lieu de les incendier, présentez-vous, soyez convaincant(e) et ensuite une fois élu(e) faites mieux!
avatar
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 14
Age : 39
Localisation : meaux
Date d'inscription : 04/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Mer 26 Aoû 2015, 13:19
Je me permets d'intervenir car je suis parent d'élève élu dans une autre école meldoise, cela fait 2 ans (depuis le début de la réforme des rythmes scolaires) qu'il y a des problèmes avec la mairie, je ne vais pas reprendre tous les points de discorde, nous les avions déjà pointés dans une pétition et dans un courrier aux parents d'élèves au mois de juin (cf ci dessous), mais il est clair que la mairie a pris une position comptable et se contrefiche des conséquences pour les élèves et les parents. Plusieurs solutions d'aménagement des rythmes sont possibles et finançables, il faudrait juste pour cela que la mairie fasse de l'éducation une priorité (par exemple en diminuant la vidéosurveillance...) mais ils n'y sont pas prêts...
Pour votre problème précis les parents d'élèves élus dans la plupart des écoles ont demandé un décalage entre les écoles primaires et maternelles de 10 minutes (ce qui n'était pas prévu au départ), je n'étais pas au courant de votre cas particulier, la seule chose que vous pouvez faire est voir si d'autres parents sont dans votre cas, contacter vos représentants élus, et voir si les horaires peuvent être décalés à nouveau (ça peut se faire en cours d'année) mais il faut pour cela que vous soyez nombreux à vous opposer.
Je vous invite effectivement à vous présenter aux élections de parents d'élèves pour faire entendre votre voix, nous avons créé un collectif
http://collectifmeldois.blogspot.fr/     car la manière dont la mairie a encore une fois fait passé les choses en force a choqué beaucoup de représentants...



Voici la lettre distribuée aux parents:




Lettre aux parents et enseignants meldois
Chers parents, chers enseignants,  vous avez sûrement eu connaissance du courrier indiquant les rythmes scolaires pour l’année 2015 – 2016 envoyé par la mairie. A sa lecture notre collectif a tenu à vous informer de la réalité du déroulement de la consultation, répondre aux affirmations mensongères contenues dans ce courrier et vous expliquer ce qui vous attend réellement l’année prochaine.
 
·         LA CONSULTATION :
Dans son courrier la mairie se félicite d’avoir organisé des consultations toute l’année…. En fait une seule consultation a eu lieu le 22 novembre alors que la mairie s’était engagée l’année dernière à en faire 3 !!
Cette unique réunion très intéressante avait permis de mettre en avant 2 types d’organisations pertinentes : regrouper les 3 heures de TAP sur un après-midi ou  deux fois 1h30 sur deux après-midis.
Suite à cette réunion la mairie a décidé seule de proposer le 11 avril une solution différente : 1 heure de TAP tous les jours de 15h30 à 16h30.
 
·         LE VOTE DES CONSEILS D’ECOLES :
Des conseils d’écoles extraordinaires ont été organisés par la mairie dans la précipitation seulement 4 jours après l’annonce de la proposition  afin de la valider ou non, ne laissant pas le temps aux représentants des parents élus de se concerter, ni de demander l’avis des parents d’élèves de leurs écoles sur cette proposition….
Lors des conseils la plupart des représentants et des enseignants était unanime, la proposition de la mairie était bien meilleure que ce qui avait été mis en place au cours de l’année passée, c’était une réelle avancée et cela a été dit aux représentants de la mairie présents… malgré ces avancées 16 conseils sur 23 ont voté contre la proposition de la mairie car les deux autres types d’organisation citées plus haut paraissaient nettement plus intéressantes pour le rythme des enfants.
La mairie précise également que seulement 10 enseignants sur 284 étaient prêts à participer aux TAP, ce chiffre est très loin de la réalité…. Beaucoup d’enseignants n’ont pas voulu s’engager car le projet de la mairie n’était pas celui qu’ils espéraient, mais également peu clair en termes de moyens et d’organisation.
Lors de ce vote à aucun moment les personnes présentes n’avaient imaginé que la mairie puisse se servir de ce refus pour arrêter toute discussion et repartir sur une organisation encore pire que celle de cette année!!
 
Comme si cela ne suffisait pas, dans son courrier, le maire fait porter la responsabilité de cette régression aux parents et enseignants ayant refusé sa proposition, alors que leur but était uniquement de pouvoir participer au travail de réflexion afin d’arriver à une organisation qui puisse être satisfaisante pour tous !
 

  • CE QUI VOUS ATTEND L’ANNEE PROCHAINE AVEC LA PROPOSITION DE LA MAIRIE :

-          Un accueil périscolaire du matin payant de 7h à 8h 45 alors que cette année il était gratuit de 8h30 à 9h, ce qui peut rajouter aux familles un surcoût de 38 € à 123 € par mois par enfant selon leurs ressources !!!
-          Des TAP de 13h15 à 14 h créant des inégalités car les élèves du 2e service ne peuvent pas y participer ! Cette année seuls 20% des élèves ont pu bénéficier des TAP alors que la mairie touche une subvention de l’état pour tous les élèves de Meaux…..
-          Pas de décalage de 10 minutes entre les écoles primaires et maternelles ce qui va poser encore une fois beaucoup de problèmes aux parents devant déposer des enfants dans deux niveaux différents…..
-          Des TAP trop courts ne permettant pas de mettre en place de réelles activités de qualité.
A cette liste s’ajoutent bien d’autres problèmes dénoncés toute l’année par les parents et les enseignants de Meaux comme la fatigue des élèves de maternelle avec ces horaires, le manque d’animateurs, etc ….
Nous sommes tous concernés par cette réforme et nous subissons tous les mauvais choix de la mairie concernant le rythme des enfants meldois. Mobilisons nous !!!
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Mer 26 Aoû 2015, 14:50
Pour ma part je suis persuadé que l'on peut faire mieux pour l'accueil périscolaire sans pour autant diminuer la "sécurité". Ne faisons pas d'idéologie contre productive: j'aurais un gosse, je serais aussi heureux de savoir que les abords de son école ou le trajet école domicile sont sous vidéo-surveillance.
.
Voyons plutôt, si économies il y a à faire, le train de vie du cabinet, des élus (à commencer par le premier: s'il habitait dans sa ville il n'aurait pas besoin d'une grosse berline avec chauffeur - combien ça coûte chaque année? - et s'il y scolarisait ses gosses, il serait plus motivé par les écoles)
.
Cela dit, encore un coup de chapeau à ces délégués de parents, bénévoles, qui font ce qu'ils peuvent sans moyens octroyés, et qui récoltent plus souvent qu'à leur tour des récriminations imméritées.
avatar
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 14
Age : 39
Localisation : meaux
Date d'inscription : 04/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Mer 26 Aoû 2015, 15:04
Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, je ne crois pas que réduire les dépenses en vidéosurveillance puisse diminuer la sécurité des meldois... la vidéosurveillance est très importante dans certains lieux stratégiques de la ville, maintenant l'utilisation massive de celle-ci pour une ville de la taille de Meaux (qui n'a jamais été le bronx... et qui ne l'est certainement pas aujourd'hui) me parait une dépense superflue et uniquement électoraliste. Je mettais l'exemple de la vidéosurveillance car c'est le premier qui me vient à l'esprit, mais c'est une réorientation des budgets qui aurait dû avoir lieu suite à cette réforme mais la ville n'a pas voulu en entendre parler (vous avez raison de parler du train de vie du cabinet ...)...je pense que l'éducation doit rester la priorité et une bonne organisation des rythmes évite beaucoup de problèmes de sécurité dans les rues....
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Jeu 27 Aoû 2015, 13:16
N'ayant jamais voté pour l'équipe en place, l'ayant toujours dit et souvent écrit, je ne suis sûrement pas suspect de la défendre.
Mais il faut reconnaître (en le déplorant si on veut) que Copé a été élu sur un programme mettant l'accent sur une politique sécuritaire fondée sur la vidéo-surveillance, que la population l'a largement suivi puisque ses scores dépassent nettement ceux que réalisent à Meaux sa famille politique.
Il est donc logique qu'il applique ce programme (sans doute que si à tous les niveaux et dans tous les partis les politiques disaient ce qu'ils pensent faire réellement, et faisaient ce qu'ils ont promis de faire, le dégoût pour la chose publique, les tentations pour des votes extrêmes fétides seraient moins marqués) En quatre élections, cet aspect de la politique locale a été plébiscité et ça me paraît contre productif de remettre sans cesse ça sur le tapis.
En revanche agir par le débat, la force de conviction, la pédagogie pour qu'aux yeux de la population l'éducation devienne un secteur prioritaire, que les exigences des parents (électeurs) soient telles que le maire comme ses concurrents se sentent obligés - s'ils ne sont pas naturellement convaincus - de les prendre à bras le corps tout comme il y a 20 ans la sécurité fut le point d'orgue d'une campagne victorieuse, ce serait (me semble-t-il) plus constructif et plus efficace sur le plan stratégique. Si le candidat (quel qu'il soit) sent que sur ce point la population lui échappe, il agira par instinct de conservation
*******************

Quelques autres réflexions en vrac
Je ne vais pas me faire que des copains en l'écrivant, oui cette réforme des rythmes a été menée à la va vite et sans réflexion. Donc il faut voir ensuite comment s'en sortir pour le bien des enfants (et pas la commodité des familles)
J'avoue qu'il y a des trucs que je pige mal. Avant, la semaine de travail était de 40h et on en faisait plutôt 44 voire plus (cas de mes parents en plus d'un milieu modeste, et je n'étais pas du tout à l'abandon: ils organisaient la solidarité avec d'autres parents, des voisins, avec la famille, etc.).
On est passé à 35-37h mais dans le même temps, la plupart des familles demandent toujours plus à la collectivité!  Je garde le souvenir de la commune de Villeparisis dans les années 80 où dans les maternelles, on a instauré une garderie de 7h à 8h30 et une autre de 16h30 à 19h avec une contrainte. C'était l'une ou l'autre, mais pas les deux. Rappel... avant les gosses n'allaient à l'école que de 8h30 à 16h30 et tout le monde s'organisait en fonction de ça. Et là revendication de parents... Exigence de pouvoir laisser des bouts de chou de 3 ans en collectivité de 7h à 19h sans interruption. Quel salarié qui demandait ça pour son gosse l'aurait toléré pour lui? Comme a dit alors l'adjointe au maire, femme très progressiste au sens social particulièrement affuté "on ajouterait une garderie de nuit plus une pour les week-end que sans doute, ça ne leur suffirait pas!" Et elle avait raison...
Notez les réactions quand les enseignants font grève: pour une personne qui - approuvant ou pas la grève, telle n'est pas la question - s'inquiète de façon légitime ("combien d'heures de cours mes gosses vont perdre, est-ce que ce sera rattrapable"?)  on entend cent fois: "Mais qui va garder mes enfants?" Ecole devenue garderie, stabulation confinée!
Pensons à la cantine offerte même quand les deux parents ne travaillent pas (si on excepte des situations sociales difficiles, quand on y met des enfants pour avoir la certitude qu'ils aient au moins un repas équilibré chaque jour et là je souscris pleinement tout comme quand un chômeur en situation de recherche d'emploi a besoin d'aller à ses entretiens, quand maman est malade, papa hospitalisé, etc.) Sinon, la différence entre le prix facturé aux familles et le vrai prix de revient (en incluant les frais de personnel), ça fait des centaines d'euros par an et par élève aux frais du contribuable. Alors mille fois oui quand ça répond à une nécessité sociale - et alors allons même plus loin -, mille fois non quand c'est pour le seul confort des familles.
Cela joue aussi pour l'organisation des loisirs (et le toujours plus a des effets pervers: la bonne vieille colo avec matchs de foot, pique nique, randos, activités manuelles basiques, jeux de pistes, veillées, baignades etc. c'est ringard. Il faut désormais de la varappe, du canyoning, de l'équitation, de l'informatique etc. En foi de quoi en 2015 un séjour d'une semaine coûte deux fois plus que le mois passé au vert il y a trente ans... et du coup plein de gosses défavorisés ne vont plus ni à l'un ni à l'autre! Cela vaut pour les centres de loisirs sans hébergement)
****************
"Meaux c'est pas le Bronx"... d'abord, le Bronx n'est plus ce qu'il était: c'est devenu un quartier limite branché,  justement parce qu'une politique sécuritaire sans concession a limité l'action des gangs.
Si Meaux n'est pas le Bronx, c'est peut être parce que les caméras et la PM sont quelque peu dissuasifs... Je serais un braqueur, je ne m'attaquerais pas à un bureau de tabac meldois bien camérisé (et d'ailleurs il y a des attaques de débitants dans tout le 77, jamais à Meaux): j'irais ailleurs! Il suffit de voir la détresse du petit commerce à Meaux (nb de fermetures hallucinant) pour piger que si en plus, ils devaient se payer des vigiles comme ça se fait dans plein de pays, il n'en resterait plus un.
*****************
Je me sens aussi progressiste que d'autres, j'ai enseigné 30 ans (sur 40)  dans des zones extrêmement sensibles - et volontairement -, et j'avoue être un peu fatigué après cette expérience de cette perpétuelle dichotomie entre "répression" (forcément caca) et "éducation" (obligation de se prosterner). Non, même si la population devenait massivement éduquée, il faudrait toujours dissuader de commettre crimes et délits et être à même de trouver leurs auteurs puis de les sanctionner (la sanction ayant à chaque fois qu'on le peut un caractère éducatif, j'en conviens aisément)
Un salopard qui rackette des plus faibles que lui, il ne suffit pas de lui faire la morale, de l'éduquer. Il faut l'en dissuader, et le punir de son abjection. Et si la configuration des lieux fréquentés par les gosses est telle qu'il ne passe pas à l'acte par trouille de se faire prendre, c'est encore mieux (pas de victimes traumatisées). Cela vaut pour les mômes catalogués boloss, harcelés par des groupes plus cons que méchants, mais qui font de l'existence de ces mômes un tel enfer que ça génère dépression, anorexie, autres troubles, voire suicides. Des caméras (justement) dans une cour de collège m'ont permis de détecter des situations de ce genre et d'y mettre fin... de manière très énergique, on va dire. Et dissuasive. Cela pourrait marcher ailleurs, dans l'espace public. (parce que le petit boloss souffre en silence, il ne se plaint jamais)
Comme on gagne plus à 14a en faisant le chouf qu'à 30a en travaillant honnêtement et durement, qu'on ne pourra jamais inverser cette tendance "économique" il faut bien qu'il y ait un risque à faire le chouf, sinon quel intérêt d'aller à l'école, d'apprendre un métier et de se lever tôt pour faire le pue la sueur?
Des merdeux de macho qui agressent les jeunes filles voire des gamines avec des mots graveleux, des attouchements, des agressions voire pire des viols et parfois en tournantes, idem: dissuasion maximale pour que ça ne se produise pas, et sinon, sanction exemplaires (et pour ça il faut trouver les coupables). A Meaux comme ailleurs je veux que des jeunes filles puissent déambuler vêtues comme elles veulent (avec un voile si c'est hors des lieux où c'est prohibé tout comme en jupe courte si elles en ont envie) sans subir des agressions même verbales et pour ça, un espace public bien quadrillé contribue à préserver la liberté de tous.
Liste non exhaustive
Cordialement
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2847
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Ven 28 Aoû 2015, 13:24
Je vous signale un article concernant les rythmes scolaires dans le dernier journal municipal > Meaux Le Journal (p.12)

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Aménagements des horaires scolaires à Meaux

le Ven 28 Aoû 2015, 16:16
Fabien B. a écrit:Je vous signale un article concernant les rythmes scolaires dans le dernier journal municipal > Meaux Le Journal (p.12)
 

Sous réserve bien entendu de connaître le détail des conditions de rémunération, à titre personnel je ne peux que regretter que les propositions d'études conduites par les enseignants eux mêmes aient été rejetées. Sans bien entendu les stigmatiser: c'est leur vie, leur liberté (je rappelle toutefois qu'il y a quelques décennies les instituteurs assumaient surveillance de cantine et études du soir, ce qui représentait un complément de revenus plus qu'appréciable pour eux et garantissait que ça se passe relativement bien). Pour ma part je n'aurais pas hésité: ces dispositions m'auraient permis de conduire un projet éducatif global mêlant activités purement scolaires et activités de découverte, d'éveil (je parle en connaissance de cause, ayant été instituteur, puis maître formateur, puis conseiller pédagogique avant d'occuper d'autres fonctions).

Parce que nul mieux que ces enseignants ne sont en mesure de connaître la personnalité et les besoins de leurs élèves, et ainsi d'adapter des activités soit récréatives, soit éducatives, soit carrément scolaires en fonction des besoins et des souhaits des élèves et de leurs familles. En plus ils sont sur place, contrairement à des animateurs qu'il sera difficile de trouver - même si on les rémunère très convenablement: qui va prendre un contrat à temps très partiel qui immobilise quasiment la journée pour peu d'heures payées?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum