Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Mar 09 Sep 2014, 12:19
La Ville de Meaux met en place un nouveau dispositif urbanistique. L'AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine), qui remplace et améliore le dispositif des ZPPAUP (zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager), fait l'objet d'une présentation et d'une réunion de concertation, ce mercredi 10 septembre, à 19h dans les salons de l'Hôtel de Ville de Meaux.


.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Jeu 11 Sep 2014, 13:21
Je me suis rendu à la réunion de concertation à propos de l'AVAP, dont le document qui doit venir compléter et préciser le PLU en est pour l'instant à l'étape de préparation.

Pour l'instant a été produit un document exhaustif, d'étude du patrimoine bâtit (par époque) et du paysage de Meaux (espaces verts et urbains). Dans un périmètre qui comporte (en gros) le centre ville ancien, et qui s'étend au nord jusqu'à la future zone naturelle de Saint Faron (derrière l'hôpital), et au sud au Pâtis (les 2 grands espaces naturels de la Ville), inclus. Les quartiers modernes, Beauval, Dunant, ou les quartiers pavillonnaires ont été pris en compte dans l'étude, mais ne sont pas concernés par l'AVAP.

L'objectif du document présent est de faire un certain nombre de prescriptions, pour établir un règlement d'urbanisme qui doit à la fois augmenter les obligations envers les propriétaire inscrits dans la zone de l'AVAP, et en même temps simplifier les démarches.

C'est à dire que d'un côté la ville a plus de pouvoir pour imposer un certain nombre de volontés sur le bâtit privé, notamment quand il s'agit de rénovation de bâtit ancien, et pour garder une homogénéité sur ce patrimoine bâtit de la Ville. La Ville garde donc (et étend même son pouvoir sur) l'obligation aux propriétaires de rénover les façades, par exemple.

En contrepartie, les démarches font l'objet de subventions ; l'AVAP se substituera notamment au "Plan Marshal" (plan de Rénovation de centre Ville ancien) quand celui-ci sera venu à terme (en 2017 si je ne dis pas de bêtise), en continuant de proposer des avantages fiscaux au propriétaires faisant des travaux de rénovation (Loi Malraux).

Autre contrepartie, le document en étant plus précis sur les exigences architecturales, aura dans la plus part des cas la priorité sur l'avis de l'Architecte des bâtiments de France, auquel était soumis les permis de construire ou déclarations de travaux, des zones inscrites dans le périmètre des 500m des monuments historiques. Un exemple trivial, il sera donc plus simple pour un propriétaire d'installer un velux sur un toit, ou de nouvelles fenêtres en PVC, voir même des panneaux solaires, sur un bâtit ancien situé dans ces zones de protection. A raison de plus que l'AVAP prend en compte la notion de développement durable (c'est à dire tout ce qui concerne la performance énergétique du bâtit, etc...) Bien entendu, ça ne veut pas dire faire n'importe quoi, il faudra se conformer au document de l'AVAP, comme on se conforme déjà à la réglementation en cours.

Les limites du document

Si le document est de qualité, il a quand même ses limites. Et notamment une qui est la limite du territoire étudié, conscrit à la commune de Meaux. Ce qui réduit considérablement certaines prescriptions. Notamment la question des entrées de villes.

Cette question n'est pas nouvelle, elle date des années 70, où on commençait déjà à dénoncer le paysage défiguré par les "boites à chaussures" des hangars commerciaux et les panneaux publicitaires envahissant de ces zones commerciales. En 2014, fait est de constater que rien n'a réellement été fait dans ce domaine, et on continue de construire une "ville moche". Dans le cas de Meaux ceci s'explique aussi par le fait que les entrées de ville du territoire de Meaux ne concernent pas la commune de Meaux mais les communes adjacentes. Comme par exemple l'entrée sud, dont les deux ZAC de part et d'autre de la route sont sur les territoires de Nanteuil et Mareuil, et la pénétrante elle-même étant départementale et donc de la responsabilité du Conseil Général. Donc en l'état, même si il est bien de rappeler la volonté d'avoir une démarche paysagère forte sur les entrées de ville, le document AVAP n'aura aucune influence sur cette question. Il faudrait pour cela que l'AVAP ait une dimension intercommunale (que l'urbanisme soit une compétence de l'agglomération) et que ce document instaure une vraie transversalité entre les différents acteurs du territoire, et ceux qui fabriquent la Ville. Ce qui n'est pas encore le cas et on le regrettera. La question des multiples acteurs du territoires se pose sur d'autres lieux : le canal de l'Ourcq, élément fortement structurant de la Ville et paysage d'une réelle importance, est propriété de la ville de Paris. Le canal Cornillon dont la Ville prévoit aussi le réaménagement, classé monument historique est dépendant de l'Etat, mais aussi en tant que canal (même ayant perdu sa fonction), dépendant du domaine public fluvial (ce sont les VNF qui entretenaient l'écluse qui s'est effondré il y a quelques années)

Autre limite, c'est peut-être celle de voir un document trop objectif, trop contraignant, et qui risque de figer (une partie de) la ville. La Ville doit être aussi un lieu de libertés et pas seulement de contraintes. Une part de subjectivité est a prendre en considération. Et en général ce genre de règlements, laissé pourtant a interprétation (c'est le maire qui autorise au final le permis de construire), n'en tient compte. Enfin l'objectivité du document n'empêchera hélas pas de produire du laid, ou du banal (c'est hélas le plus facile à faire).

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Jeu 11 Sep 2014, 16:10
J'oubliais de noter que ce document préparatoire à l'AVAP fera l'objet d'une exposition sous forme de panneaux, au musée Bossuet, et à l'occasion des journées du Patrimoine, les 20 et 21 septembre prochain.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 14
Age : 62
Localisation : RUTEL
Date d'inscription : 13/09/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Jeu 18 Sep 2014, 17:16
Régulièrement des plans de ce genre ont été avancé : la question principal reste l'échelle d'application. Comme par hasard sur ce sujet on se situe au niveau communal alors que ce qui est en jeu c'est l'agglomération ( pays de Meaux) . Une des conséquences de ce qui est en cours,  est ce qui se construit au Blamont à Crégy sur la rue de la Fontaine Sarrazin ( ancien chemin où l'eau de la fontaine suinte toujours vestige d'une recherche de source pour alimenter en eau "potable" la ville de Meaux à la fin du XVIIè siècle.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Jeu 18 Sep 2014, 21:25
C'est bien là, la faiblesse de ce document. Effectivement aujourd'hui les enjeux urbain sont à l'échelle du territoire agglomération (on le voit avec la déviation, la zac intercommunale, le musée de la Grande Guerre...). C'est ce qui transparait du document que la ville produit, notamment sur la question du paysage (les entrées de villes).

Je pensais que ce genre de projet ne pouvait se faire qu'à l'échelle communale.. il n'en n'est rien : une AVAP peut se faire avec plusieurs communes ! Donc ce document, pourtant une belle démarche, risque non seulement d'être assez limité dans son action, mais il paraît déjà dépassé avant même d'avoir été validé. C'est dommage.

Espérons qu'il permettra au moins de servir de modèle et de préfiguration à un document semblable mais à l'échelle de l'agglomération. Et il faut que l'urbanisme devienne une compétence de l'agglomération.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Sam 20 Sep 2014, 16:14
Excellentes remarques auxquelles j'adhère pleinement. Je suis même d'ailleurs très surpris qu'un tel document ne soit pas pensé à l'échelle de l'agglomération, comme tu le dis, puisqu'il semble que ce soit devenu, à juste titre, l'échelon de référence du territoire sur tout un tas d'autres sujets.

En ce qui concerne les contraintes d'ordre réglementaires, il suffit de se balader en centre ville pour s'apercevoir qu'elles sont très peu contraignantes, avis des ABF ou pas. Il y a des réalisations remarquables, et d'autres choses tout à fait discutables (pour rester poli). Et mon petit doigt me dit que quand on change la réglementation dans ce domaine, surtout au paradis des bétonneurs, c'est en général pas pour la rendre plus contraignante...

A propos, ce document d'étude, est-il consultable quelque part ? ça m'intéresse, vous pensez bien ^^
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2860
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine)

le Sam 20 Sep 2014, 22:34
Et bien je pense qu'il est consultable en mairie... et devrait faire aussi l'objet d'une enquête publique (puisque l'AVAP n'en est qu'à sa phase de discussion). Et des planches sont sensé le présenter au musée Bossuet ce weekend... et peut être dans les prochaines semaines dans le cadre de l'expo sur le patrimoine urbain (dont il est une extension... ou inversement)

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum