Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Le Conseil général supprime ses subventions culturelles

le Jeu 03 Juil 2014, 16:18
source > 77info

Le Conseil général supprime ses subventions culturelles
Publié le 26 Juin 2014

L'année prochaine, la ville de Meaux devra faire sans les subventions du Conseil général de Seine-et-Marne pour ses différentes manifestations culturelles.
Le Département qui, comme beaucoup de collectivités territoriales, doit faire des économies, a annoncé ne plus verser à la Ville de Meaux les sommes de 20 000€ pour le festival des Muzik'elles et de 17 000€ pour l'OCAM (Office de Concertation et d'Animation de Meaux), qui s'occupe de mettre en place le spectacle historique de Meaux.
Reste à voir si ces suppressions d'aides influeront sur l'avenir des deux événements meldois.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Conseil général supprime ses subventions culturelles

le Sam 12 Juil 2014, 00:21
Ouais, les musik'elles, ça coûtait près de 900 000€, pas sûr que ce soit la petite enveloppe du conseil général qui change grande chose. En revanche, pour le spectacle historique, c'est probablement une somme plus conséquente, et j'espère que ça n'empêchera pas le spectacle de continuer, il paraît que les gens aiment bien.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Conseil général supprime ses subventions culturelles

le Mar 19 Aoû 2014, 19:15
Ce sont vraiment des sommes dérisoires, et finalement que le Conseil général cesse avec ses saupoudrages absurdes (parce que ces sommes dérisoires, mises bout à bout, ça finit par faire gros) pour se consacrer uniquement à ce qui relève de ses compétences me paraîtrait une bonne chose (ça vaut pour toutes les collectivités)

C'est peut être aussi un prêté pour un rendu, sur le plan politicien, une réponse du berger à la bergère à la manière dont la CPAM redistribue les fonds à telle ou telle commune... Je dis ça, je dis rien, ce n'est qu'une hypothèse.
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2880
Age : 38
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: Le Conseil général supprime ses subventions culturelles

le Jeu 21 Aoû 2014, 13:22
benjamin a écrit:C'est peut être aussi un prêté pour un rendu, sur le plan politicien, une réponse du berger à la bergère à la manière dont la CPAM redistribue les fonds à telle ou telle commune... Je dis ça, je dis rien, ce n'est qu'une hypothèse.

C'est certain en ce qui me concerne. Les rapports entre Eblé et Copé ont toujours été assez "tendus", même si ils se rencontrent parfois lors de certaines inaugurations (petit aparté : Hollande devrait être invité au musée de la Grande Guerre en septembre prochain). De fait la ville de Meaux semble être mise au ban de la part du conseil général uniquement pour des raison politiciennes (se qui renforce aussi "la barronie" de Copé à Meaux). Et c'est une réalité dont il est assez facile de se rendre compte, en lisant Seine-et-Marne magasine, et notamment les pages concernant les réalisations du département : Meaux n'apparait quasiment jamais et lorsque c'est le cas il s'agit d'une petite commune de la CAPM, et souvent de gauche.
Pareil en ce qui concerne les animations culturelles du département qui ne se situent jamais à Meaux (ou rarement dans le nord 77, le département semblant concentrer sa sphère d'influence autour du triangle Melun, Provin, Coulommier...).
Je me demande alors, à quoi peut servir d'avoir une antenne du département à Meaux, si son investissement sur le territoire de la CAPM est quasi nul.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Conseil général supprime ses subventions culturelles

le Jeu 21 Aoû 2014, 13:29
Je pensais plutôt à un prêté pour un rendu, vu la manière dont au moins une commune "de gauche" de la CAPM est traitée par Copé, avec le même ostracisme.
Pour le reste, le département n'a pas qu'un rôle d'investisseur, loin de là. Il est en charge de l'action sociale entre autres et de l'entretien des collèges (ainsi que de leur construction si besoin est) de même que de la gestion d'un important personnel. En ce sens il n'est pas absurde de déconcentrer des services, de ne pas obliger les seine et marnais du nord à se taper la route jusqu'à Melun.... 
De toute façon, j'espère qu'au moins sur ce plan le pouvoir ira au bout avec la fin des départements, devenus complètement inutiles (à condition évidemment de les maintenir sur un plan culturel et patrimonial... on peut imaginer la persistance des numéros minéralogiques). Là il sera temps de se poser la question, ces compétences devant à mon sens être reprises par l'état pour certaines, affectées à la région ou aux métropoles pour d'autres
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Conseil général supprime ses subventions culturelles

le Jeu 21 Aoû 2014, 13:36
Sinon, opportunité est donnée de mettre pas mal de monde en face de contradictions... "il faut payer moins d'impôts, moins de taxes, moins de 'charges' ", c'est le credo habituel.
En foi de quoi on réduit des dotations et les collectivités - comme l'Etat - se serrent la ceinture et parallèlement ce sont souvent les mêmes qui chouinent quand on leur supprime une subvention, une attribution de poste, qu'on reporte à plus tard une rénovation ou une construction, etc. (ça fait tirer la langue à des entreprises), qu'on ferme une école rurale (mort d'un village), etc.
Le département a v - comme tous - sa dotation diminuer, comme il ne peut décemment pas augmenter de façon excessive les impôts, il faut bien qu'il réduise son train de vie.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum