Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

A propos d'une messe sous la halle du marché, et pourquoi cela (me) dérange.

le Lun 19 Mai 2014, 15:48
Samedi et dimanche derniers (17 et 18 mai), vous ne pouviez trouver de place de stationnement sous la Halle du Marché de Meaux, pour la raison que la halle était réservée pour l'organisation d'une "fête" paroissiale.


Marchés, brocantes, forum associatif, bal du 14 juillet, ou fête de la musique... l'occupation de cette halle n'est pas chose rare (et tant mieux même, cela fait vivre le lieu). Mais c'est bien la première fois que j'y vois célébrer une messe ! Et quand bien même cela serait dans le cadre d'une "fête" (mais apparemment on ne célébrait "rien de spécial" dimanche dernier), cela reste une manifestation religieuse dans un ESPACE PUBLIC. Espace public qui je le rappelle se doit de rester NEUTRE selon l'un des principes fondamentaux de notre République (sociale, démocratique...) : la LAÏCITE.

Ah la LAÏCITE ! Le genre de (gros) mot qui fait se hérisser les poils de certains dés qu'il est prononcé. Et que ça dérange tellement qu'ils préfèrent se le réapproprier quitte à en dévoyer le sens en lui ajoutant des relatifs (la "laïcité positive"), ou le brandir en étendard mais le considérer à géométrie variables (ceux-là qui revendiqueront les racines chrétienne du pays et ne trouveront rien à redire aux prières de rues... tant que ce ne sont pas des musulmans qui prient). Pourtant le concept en est simple : La laïcité impose la séparation de l'église et de l'Etat. La religion n'ayant pas à se mêler de la chose publique (domaine de l'Etat), en contre partie de quoi la liberté d'opinions religieuses et le droit de pratiquer sa religion sont garantie part l'Etat, pour tous ! ("l'Etat Laïque admet toutes les religions mais n'en reconnaît aucune"). La spiritualité est affaire privée, et la pratique religieuse se fait dans les lieux consacré. Peut-on faire règle plus simple ?

Alors bien entendu, me direz-vous, le religieux est partout dans l'espace public.
Jusque dans le nom de nos rues (Saint Machin, Sainte Bidule, rue du cloitre, passage de l'abbaye, square de la mosquée...). Et quel village français n'a pas son clocher et sa place de l'église ? Et comment à Meaux, faire abstraction de cette imposante cathédrale posée en plein centre ville ? Elle est même représentée dans la photo entête de ce site. C'est un symbole de notre ville de Meaux, il est normal de la représenter, et aucun lecteur (du moins je l'espère O_o) n'y verra quelque sorte de propagande pour l'église catholique. Soit, la limite entre ce qui relève du religieux et ce qui n'en relève pas est parfois mince. Oui, mais la limite existe ! Et chacun devrait être apte à la situer (c'est comme la pudeur).

La cathédrale est aussi un bien de l'Etat, un monument historique (un témoin de l'histoire), et elle a une valeur autre que spirituelle. C'est un espace public aussi, et donc ouvert à tous. Mais il n'y a rien à dire au fait que la cathédale soit un lieu de culte, que l'on se doive d'y respecter les croyants qui viennent y prier, et qu'on y célèbre des messes... même tard dans la nuit le soir de la Nuit des Musées ? (j'y reviens un peu plus loin). C'est son rôle de lieu consacré. Mais ce n'est pas le cas de la rue, et ce n'est pas le cas de la Halle du Marché, et pour quelque raison que ce soit (même la meilleure), on ne devrait pas célébrer de messe dans un espace public. Alors pourquoi est-ce que la Ville de Meaux a donné son autorisation à l'association religieuse pour célébrer une messe ?

Si la paroisse de Notre-Dame du Marché avait besoin d'organiser un repas, pourquoi n'a-t-elle pas loué la salle des fêtes ? Il est certain qu'un lieu fermé, pour faire la promotion de son église ce n'est pas ce qu'on peut trouver de mieux. Cela dit la salle des fêtes, c'est tout ce dont peuvent se contenter (au mieux) les autres associations, qu'elles soient culturelles, politiques (monsieur Copé y fait bien ses meeting de campagne), ou même cultuelles (il me semble que certaines églises évangéliques notamment y ont fait leur... "show"). Et quelque part c'est normal. Donc pourquoi cette exception ?



"Prosélytisme borderline"

Il y a un moment maintenant que je n'ai pas mis les pieds dans la cathédrale de Meaux. Baptisé dans l'église catholique, mais plutôt agnostique, non pratiquant, j'appréciais à l'occasion aller faire un tour dans la cathédrale de Meaux, respirer les vieilles pierres, la verticalité de ses espaces et sa lumière propice au calme et au recueillement. Parfois même allumer un cierge (pour la symbolique)... Bref, quand un petit moment de recueillement ou de spiritualité se faisait sentir.
J'ai perdu cette habitude depuis que la cathédrale (un peu désertée jusque là) a vu revenir une nouvelle génération de croyants. Auxquels je ne reproche pas d'avoir réinvesti le lieu... mais force est de constater qu'ils ont décidé "d'occuper la place", et pas de la manière la plus discrète : en témoigne les "bondieuseries" (statues laides et kitch, et fleurs en plastiques à gogo) et autres messages de propagandes prônant la mission évangéliste de l'église catholique, qui ont envahit la cathédrale ces dernières années. Et tout ça a plus enlaidi qu'embelli le lieu. Des manifestations aussi ont été organisées. Des concerts, des représentations de spectacles, ou des évènements comme la Nuit des Cathédrale (qui avait lieu cette année une semaine avant la Nuit des Musées, le 10 mai 2014). Je me souviens avoir participé, il y a peut-être 2 ans de cela, à l'une de ces Nuits des Cathédrales, au cours de laquelle était organisée une visite de la crypte. Quand on ne s'y attend pas (je pensais a une animation patrimoniale) il est un peu "perturbant" d'attendre son tour de visite pendant qu'un prêtre fais la lecture de textes sacrés. Depuis je ne fais plus de publicité ici pour la Nuit des Cathédrale, manifestation "cultuelle" travestie en manifestation "culturelle".

Et le weekend dernier, à l'occasion de la Nuit des Musées, c'est le "cultuel" qui s'invitait dans le "culturel" : et j'ai tourné les talons au moment ou j'entrais dans la cathédrale, ouverte au public pour l'évènement, quand j'ai vu qu'une messe était célébrée (il était 23h !). Et c'est la aussi que l'on voit que la question de la laïcité c'est aussi une question "d'espace temps", de "moment". Et si j'ai dit plus haut qu'il était tout à fait légitime que la cathédrale soit un lieu de culte vivant et qu'on respecte les croyants, il y a des moments ou le culte doit aussi savoir faire preuve de respect envers les autres et se mettre en retrait.


Que l'église catholique de Meaux soit dans une démarche prosélyte qui parfois s'avère borderline, n'est pas le problème. Par contre, que la Ville de Meaux se montre complaisante envers ce culte (et quid des autres ? on se souvient des histoires autour du voile et des pains au chocolat), jusqu'à soutenir (techniquement) certaines manifestations (nuit des cathédrales), et oublier son devoir de neutralité en oubliant de recadrer et faire respecter la loi quand se doit **, et pire, en laissant aujourd'hui s'organiser des messes dans l'espace publique, là s'en est un !


** On se souviendra aussi des réunions et des prières de rue des "Veilleurs de la loi Taubira" (Manif Pour Tous)... ah non pardon, la lecture de "textes philosophiques" de gentils citoyens, sur la place Henri IV.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A propos d'une messe sous la halle du marché, et pourquoi cela (me) dérange.

le Mar 08 Déc 2015, 10:59
Je suis laïque et même laïcard en plus d'être agnostique, mais quand même faut pas pousser. Que dans un pays à tradition judéo-chrétienne il s'organise de temps à autre une fête votive ou une procession sur l'espace public ne me choque pas. (à distinguer d'un bâtiment public comme une mairie ou une école, là je serais vent debout)
.
Et même si dans un lieu qui ne gêne personne (parce que c'est le soir et donc le bruit est une nuisance) une ville qui héberge une forte population à tradition musulmane, laisserait se dérouler une rupture de jeûne sur espace public, ça ne me choquerait pas non plus (à caractère strictement spirituel sans mêler le temporel, surtout agressif, évidemment! Pas de prêche tendancieux!)
.
Une laïcité de coexistence pacifique sera toujours plus efficace qu'une laïcité de combat. Cela vaut évidemment pour tous et partout.
Cordialement
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: A propos d'une messe sous la halle du marché, et pourquoi cela (me) dérange.

le Mar 08 Déc 2015, 13:14
Il y a toujours dans ce cas le "deux poids deux mesures" : ce qu'on donne a certains on ne le donen pas à d'autres. 

Je ne suis pas choqué par la procession (récemment réinstallée dans le Faubourg saint Nicolas) de la fête de la Saint Fiacre, ou même celle de la Saint Nicolas. Mais contrairement à l'exemple précédent on reste dans un cadre festif et ouvert. Pas dans un "entre soi prosélyte", ce qui était pour moi cette messe sous la halle Marché. Et c'est surtout le côté "hypocrite" (je ne sais pas si c'est le mot le plus juste), de ce genre de manifestation, qui ne s'affiche pas franchement comme ce qu'elle est, mais va se cacher derrière autre chose. Je fais le même reproche aux "Nuits des cathédrales", se déroulant souvent au même moment que la nuit des musées, et où des messes sont célébrées pendant que l'on visite le monument cathédrale... donc pour moi oui pour une procession festive, mais non pour des messes de rue. Et je ne pense pas être un laïcard forcené non plus.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A propos d'une messe sous la halle du marché, et pourquoi cela (me) dérange.

le Mar 08 Déc 2015, 13:19
Constat de désaccord courtois et légitime... Smile
Mais vous croyez qu'une messe sur un parking poussera à des conversions?

J'ai été très impressionné par la procession pour St Fiacre. Au moins 80 personnes "dont" 10 chiens Terre Neuve...  on se demande bien ce qu'ils faisaient là, ces pauvres clébards. Cool
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2854
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Re: A propos d'une messe sous la halle du marché, et pourquoi cela (me) dérange.

le Mar 08 Déc 2015, 13:28
L'église Catho de Meaux est dans une vraie démarche d'évangélisation. Ils font du prosélytisme. Elle cherche de nouveaux croyants activement... J'ai l'impression qu'ils visent surtout à capter une certaine population qui se tourne aujourd'hui vers les églises évangélistes protestantes, qui sont de plus en plus présentes dans la région.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 66
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A propos d'une messe sous la halle du marché, et pourquoi cela (me) dérange.

le Mar 08 Déc 2015, 14:14
Fabien B. a écrit:L'église Catho de Meaux est dans une vraie démarche d'évangélisation. Ils font du prosélytisme. Elle cherche de nouveaux croyants activement... J'ai l'impression qu'ils visent surtout à capter une certaine population qui se tourne aujourd'hui vers les églises évangélistes protestantes, qui sont de plus en plus présentes dans la région.

C'est la liberté de culte, on ne peut rien contre ça, sauf si elle dépasse les limites fixées par la loi.
.
Effectivement, les églises évangélistes protestantes prospèrent, et elles m’inquiètent plus que les cathos! Parceque je vois leur poids et les ravages faits au Brésil par ce qui est souvent au bord de la démarche sectaire
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum